Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Restructuration de l'ITEP de Guron

Association Saint Louis de Guron - 86

L’ITEP, Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique, de Guron accueille des enfants, adolescents et jeunes adultes présentant des troubles du comportement et de la conduite. Il offre un dispositif dit ITEP proposant une palette d’accompagnement allant de l’internat à l’intervention à domicile, des classes externalisées en milieu ordinaire et des accompagnements individualisés modulables selon les besoins des familles et des jeunes. L’association Saint Louis de Guron reconnue d’utilité publique gère depuis 1920 cet Institut qui œuvre à l’inscription dans « le milieu ordinaire » des enfants qui lui sont confiés. L’ITEP répond ainsi aux attentes de familles en difficulté et sans solution ayant des enfants à besoins complexes qui mettent en difficultés l'Education nationale et les professionnels spécialisés et mettent à mal le quotidien des familles. Le site historique à Guron héberge l'internat et les unités d’enseignement général et professionnel. En complément, deux sites ont été créés à Poitiers pour les adolescents afin de favoriser leur apprentissage de l’autonomie au sein de la cité. Suite à la construction de bâtiments d’hébergement sur les sites de Payré et de Poitiers ainsi que du pôle thérapeutique, l’Association s’est engagée dans une 3ème phase de travaux qui prévoit la construction des espaces d’apprentissage et d’enseignements.

Lire la suite

Structure expérimentale dédiée à des enfants des enfants et adolescents en situation de handicap confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance de Paris

Mutuelle La Mayotte - 95

Face au nombre élevé d'enfants et adolescents relevant d'une situation sociale difficile, et relevant autant du handicap que de l'Aide Sociale à l'Enfance, la Ville de Paris a souhaité initié la création d'une structure expérimentale (un tel fonctionnement n'existe pas par ailleurs) pour accompagner ces jeunes. Ce projet, comme tous ceux portés par le promoteur Mutuelle La Mayotte sur son cœur de métier au travers de son expérience de gestion d’ITEP et d’IME, conjugue 3 dimensions : éducative, pédagogique, et thérapeutique. Il aura pour objectif d’assurer une continuité de l’accompagnement grâce à la mise en œuvre d’une palette de réponses qui s’adapte aux besoins de la personne accueillie, et cela 365 jours par an, 24h sur 24. Un établissement sera donc construit sur le site historique de la Mutuelle de la Mayotte à Montlignon (95) et pourra accueillir 20 jeunes de 9 à 20 ans. Le projet d'établissement reposera fortement sur les partenariats noués avec des structures médico-sociales pour accompagner de façon personnalisée les jeunes.

Lire la suite

CPMPR Saint Jacques

Ordre de Malte - 32

Le Centre Pédiatrique de Médecine Physique et de Réadaptation de Roquetaillade fait partie de l'Ordre de Malte et accueille des enfants et adolescents ayant des affections de l'appareil locomoteur, du système nerveux ou des brûlures graves. Pour cette dernière affection, le CPMR est un pôle à rayonnement régional de Bordeaux à Montpellier. Du fait de séjours qui peuvent durer de plusieurs semaines à plusieurs mois, le CPMR a créé il y a 2 ans une unité de vie Parents/enfants, permettant aux parents de rester avec leurs enfants hospitalisés, tout en leur permettant d'être comme à la maison et de pouvoir travailler à distance. Aujourd'hui, afin de renforcer leur dynamique de scolarité inclusive, ils souhaitent aménager un pôle socio-éducatif et pédagogique regroupant des salles de cours, une salle Snoezelen, une salle informatique et une cuisine thérapeutique. Ainsi, la salle informatique équipée d'un système de visio-conférence pourra faciliter le maintien des relations avec les élèves de son école, quand des périodes de retour en classe ne sont pas possibles.

Lire la suite

ITEP enfants et IME

Fondation Lucy Lebon - 52

La Fondation Lucy Lebon gère un Institut Médico-Educatif (IME) et un Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique (ITEP) qui accueillent 70 enfants et adolescents déficients intellectuels ou ayant des troubles du comportement, en hébergement, accueil de jour et accueil temporaire. Ces deux structures sont implantées sur le site historique de la Fondation, sur la commune de la Porte du Der, dans des locaux peu adaptés aux besoins du public accueilli (espaces non différenciés et vétustes). Pour améliorer l'accompagnement de ces jeunes, la Fondation a lancé un programme de réhabilitation et construction du bâti sur 3 ans. Le projet consiste à reconstruire 7 unités de vie (4 pour l'IME et 3 pour l'ITEP) en pavillons communicants, à créer une unité pour les jeunes en situation complexe, à réhabiliter les espaces communs et à créer un pôle para-médical. La Fondation proposera ainsi des accompagnements souples et modulables (répit, urgence, séquentiel, séjour de rupture), fonctionnant comme une plateforme de services pour les professionnels, les partenaires et les familles du territoire.

Lire la suite

CREAI Aquitaine

CREAI Aquitaine - 33

En 2008, Le CREAI Ile de France, dans le cadre d'une étude sur les situations d'«incasabilité», a montré que la moitié des enfants et adolescents confiés à l’ASE – Aide Sociale à l’Enfance et en rupture d’accueil dont les parcours ont été étudiés, bénéficiaient également d’une orientation vers un établissement médico-social. Par ailleurs, ils ont constaté qu'une institution pouvait se désintéresser d’une situation dès lors que l’enfant était théoriquement pris en compte par l’autre institution (l’effet « patate chaude »). Ainsi, il a été relevé plusieurs situations où un enfant n'était dans la pratique suivi par aucune des structures de l'ASE ou du médico-social, laissant ainsi la famille seule dans l’accompagnement de leur enfant. Le CREAI - Le Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations Nouvelle Aquitaine souhaite conduire une étude sur les conditions et les outils nécessaires à l’évaluation des situations d’enfants relevant du secteur médico-social et de la protection de l’enfance. Cette étude a pour objectif, dans un premier temps, de co-construire les modalités de travail en commun des services de l’Aide Sociale à l'Enfance et des MDPH dans quatre départements afin de mieux accompagner les enfants en situation de handicap et confiés aux services de l’Aide sociale à l’enfance. Dans un second temps, une méthode de travail en coopération sera expérimentée dans deux des quatre départements. En travaillant sur les complémentarités et la place incontournable de chaque secteur dans l’accompagnement de l’enfant, les acteurs seront ainsi sensibilisés à la nécessité de croiser les expertises professionnelles et d’apporter un soutien aux proches aidants.

Lire la suite

Edition adaptée

SIGNES DE SENS - 59

L'association Signes de Sens travaille depuis plusieurs années avec les médiathèques pour faciliter l’accès à la lecture des enfants en situation de handicap. Le projet propose d'intégrer l’édition adaptée dans toutes les médiathèques de France en créant des espaces dédiés avec un fonds de livres, en formant les professionnels à l'accueil des personnes en situation de handicap et à l'édition adaptée, en déployant des activités de médiation culturelle accessibles - grâce à la conception d'une boîte à outils, la mallette Bili, - et en créant des événements dans les médiathèques mais aussi au niveau national avec l’organisation de la semaine de l'édition adaptée. Pour animer cette communauté de lecteurs, de professionnels des secteurs culturels, sociaux et médico-sociaux, Signes de Sens souhaite créer une plateforme en ligne qui référencerait l'offre d'édition adaptée et permettrait à tous d'accéder gratuitement aux outils co-construits avec les médiathèques, les enfants et leur entourage. L'association mobilise les acteurs de l'édition, de la grande distribution (Cultura, FNAC), les partenaires médico-sociaux et le Ministère de la Culture, notamment pour le lancement du projet autour de la signature de la Charte de l'édition adaptée qui se tiendra en mars 2019.

Lire la suite

ITEP APAJH 09

APAJH de l'Ariège - 09

Le projet pour lequel il est demandé un financement, concerne la construction d'un bâtiment pouvant accueillir le SESSAD (sis à Saint Girons 09) et l’ITEP (sis à Eycheil 09) de l'APAJH 09. Il s’agit d’un projet mutualisé. Il est prévu d’implanter les deux structures sur le même site géographique (parcelle commune) en distinguant les entrées, les « espaces de vie » des enfants (selon qu’ils soient accompagnés par le SESSAD ou qu’ils soient accueillis à l’ITEP), tout en optimisant au maximum la mutualisation des espaces des professionnels (espace soin, administratif, logistique…) L’opportunité du projet s’inscrit dans la nécessaire modernisation et restructuration du SESSAD et de l’ITEP qui se traduira par une construction neuve regroupant les deux structures. Les 2 services accompagnent des jeunes de 6 à 20 ans, dont une partie ont des troubles du spectre autistique. Afin de limiter les déplacements soit des professionnels ou des jeunes, l'implantation dans un lieu unique leur permettra d'optimiser les prises en charge et de développer de nouvelles activités.

Lire la suite

DysAPP

Tralalère - 75

L'expérimentation réalisée dans le cadre du projet DysAPP tend à faire la démonstration qu'un diagnostic précoce des troubles DYS, dyslexie et dyspraxie, permettrait une meilleure prise en charge des élèves qui en souffrent et augmenterait ainsi leur chance de réussite. Le dispositif DysAPP comprend: ? Un jeu disponible sur support digital (Tablette) proposant des activités pour travailler le rythme, la planification visuo-spatiale et la motricité fine ? Un espace de suivi connecté pour voir les progrès des enfants et détecter les difficultés. L’objectif est donc de dépister, par le jeu, les enfants dyspraxiques et/ou dyslexiques, de les accompagner dans leur apprentissage de la lecture et de l’écriture, et enfin de sensibiliser les enseignants à ces troubles. Pour la conception du jeu « Les six saisons de Brûme » Tralalère, à l’origine du projet DysAPP, a pu s’appuyer sur un consortium d’experts de la recherche, du numérique éducatif, du jeu et de son partenariat étroit développé avec l’Éducation nationale. L’académie de Poitiers a ainsi ouvert 18 classes de Cycle 2 et de Cycle 3 (du CP à la 6ème), à l’expérimentation. Le jeu proposé se veut inclusif et accessible, il s’adresse à tous les enfants dans leur préparation à la lecture et à l’écriture.

Lire la suite

Centre d'accueil temporaire

Le silence des justes - 93

L’association Le Silence des Justes gère à Saint-Denis un Centre d’Accueil Temporaire de 12 places pour enfants, adolescents et jeunes adultes autistes de 6 à 20 ans. Le bâtiment dans lequel est implanté l’établissement ne répond plus du tout aux normes et freine l’association dans le développement de l’accueil temporaire, reconnu comme une solution nécessaire dans l’accompagnement de personnes autistes. Le Silence des Justes a donc fait l’acquisition d’un plateau brut afin d’offrir un lieu d’accueil et d’accompagnement mieux adapté aux particularités du public accueilli. Cet espace sera agencé avec des matériaux permettant une meilleure gestion des difficultés liées aux troubles sensoriels, et une structuration de l’espace offrant un cadre rassurant aux jeunes. L’agencement permettra de créer un espace pour une unité d’enseignement au sein de l’établissement. Cette classe permettra aux jeunes ne pouvant bénéficier d’inclusion à l’école ordinaire de poursuivre le travail scolaire en fonction de leurs besoins spécifiques. Enfin, cette acquisition permettra de faire une demande d’extension non importante de 3 places auprès de l’ARS afin d’ouvrir l’accueil temporaire aux enfants de 3 à 6 ans et offrir ainsi une nouvelle solution de répit pour les familles.

Lire la suite

Aire de jeux inclusive Hôpital Robert Debré

Fonds pour les soins palliatifs - 75

Le Fonds pour les Soins Palliatifs, en lien avec l’équipe mobile de soins palliatifs de l’Hôpital Robert Debré, conduit le projet de création d’une aire de jeux inclusive au sein de l’hôpital pour les enfants hospitalisés à partir de 2 ans et/ou s’inscrivant dans une démarche palliative anticipée. Cette aire de jeux est accessible à tous les enfants, y compris ceux en fauteuil roulant, et l’accessibilité concerne tous les agrès. Les soins palliatifs anticipés sont des soins et traitements de confort qui s’ajoutent aux traitements et soins habituels qui visent soit à guérir soit à stabiliser la maladie évolutive. L'aire de jeux s'adressera également aux fratries et aux proches. L'objectif de ce projet inclusif est de proposer aux enfants des temps de joie, de loisirs adaptés et de partage avec d'autres enfants.

Lire la suite

IEM Christian Dabbadie

APF France Handicap - 59

L’Institut d’Éducation Motrice Christian Dabbadie accompagne 183 enfants et adolescents de 2 à 20 ans en accueil de jour ou en hébergement, de façon durable ou temporaire. L'association s’est engagée en 2014 dans un programme architectural pluri-annuel de construction - rénovation immobilière pour améliorer les conditions d'accueil et mettre en cohérence la diversité des services éducatifs, d'hébergement, de soins et de formation. La troisième phase, programmée sur 2019-2021, s’attachera à restructurer un bâtiment d'hébergement existant pour y accueillir les classes d’enseignement et les ateliers de formation professionnelle qualifiante. Ce projet s'accompagne de nouveaux équipements et services innovants : la création de 6 classes d'enseignement connectées, de nouveaux espaces de formation professionnelle en intérieur et extérieur, le renforcement du dispositif d'accompagnement pré-professionnel, de la mini-entreprise et du fablab. Les objectifs sont de permettre l'éducation numérique au sein des unités d'enseignement de l'IME, de familiariser les élèves aux nouvelles technologies et d'offrir des espaces de formation professionnelle s'intégrant dans une plateforme de partenariats avec les acteurs de l'emploi, de la formation, les entreprises et ainsi poursuivre le développement vers des modalités d'accompagnement toujours plus personnalisées et inclusives.

Lire la suite

T'CAP 21

T'CAP 21 - 13

T’CAP 21 est une association marseillaise accompagnant de jeunes tristomiques à travers la pratique de l’aviron et le développement des compétences acquises dans le système scolaire. L’association permet ainsi à des adolescents et de jeunes adultes de pratiquer l’aviron (de mer et de rivière) toute l’année, grâce à une collaboration avec des clubs d’aviron de la région et des préparations physiques et psychologiques. La pratique du sport permet à ces jeunes de se former à l’autonomie, favorise l’inclusion sociale et contribue au changement de regard. Elle permet également de lutter contre l’obésité et et renforce la confiance et l’estime de soi. Les jeunes participent à plusieurs compétitions et manifestations nationales et internationales, nécessitant l’achat de matériels pour faciliter les déplacements réguliers. Les séances d’entraînement sont programmées tous les samedis et encadrées par un moniteur instructeur agréé accompagné d’un coach sportif. L’intensité des entraînements est variable et adaptée selon les difficultés de chacun et selon la préparation aux divers challenges sportifs programmés durant l’année.

Lire la suite

L'IMPro de Mornant : un projet professionnel et éducatif pour 55 jeunes déficients intellectuels

AMPH - 69

L'Association Mornantaise pour l'accueil des Personnes Handicapées (AMPH) relocalise son Institut Médico-Professionnel pour améliorer ses conditions d'accueil à Mornant. L'IMPro recevra 55 enfants et adolescents de 12 à 20 ans, porteurs de troubles du développement et de la personnalité avec une déficience intellectuelle moyenne. Le nouvel établissement proposera à ces jeunes accueillis ,en internat ou en externat, des lieux distincts et sécurisés selon les moments de la journée : un internat séparé, un lieu d'accueil pour les externes, un pôle éducatif avec des salles de classe, un pôle professionnel avec différents ateliers, un pôle autonomie pour travailler sur les activités quotidiennes, des lieux d'activités physiques et de détente, un restaurant de type self afin d'entamer un travail sur l'hygiène alimentaire avec les jeunes.

Lire la suite

CAMSP de Châtenay Malabry

CESAP - 92

Suite à la réponse à l’appel à projet de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France et du département des Hauts-de-Seine, l’association CESAP, gestionnaire de l’actuel Centre d’Action Médico-Social Précoce de Châtillon Montrouge (CAMSP), a reçu un avis favorable et ouvrira début 2019 une extension pour 100 enfants de son CAMSP, sur un autre lieu, à Châtenay-Malabry ainsi qu’une Plateforme de Diagnostic Autisme de Proximité (PDAP). Ces structures permettront de répondre à un besoin d’accompagnement de proximité pour les familles demeurant dans le sud du département des Hauts-de-Seine. Le CAMSP de Châtenay-Malabry permettra un accompagnement précoce de 100 enfants en situation de handicap ou présentant un risque de handicap. La PDAP assurera les diagnostics de première intention pour les cas simples d’autisme, l’accompagnement des familles et l’articulation avec les huit centres de diagnostic qui proposeront leur expertise pour les cas les plus complexes. Cette extension permettra de mutualiser des postes avec le CAMSP de Chatillon-Montrouge.

Lire la suite

SESSAD Montier en Der

Fondation Lucy Lebon - 52

Le SESSAD de Montier en Der, géré par la Fondation Lucy Lebon, accompagne environ 80 enfants enfants et adolescents en situation de handicap mental ou ayant des troubles psychiques et des troubles du comportement. L'équipe de professionnels intervient sur 3 zones géographiques en milieu rural et semi-rural : Montier en Der, Saint Dizier et Vitry le François. Face aux problématiques d'isolement géographique, de mobilité et de mise à disposition de lieux neutres dans les différentes communes, le SESSAD souhaite acquérir un véhicule aménagé pour disposer de bureaux mobiles. Ce nouveau service permettra de faciliter l’accompagnement pour les 80 jeunes et les professionnels de terrain qui réalisent plus de 6 000 interventions par an. L'équipe pourra ainsi accompagner les jeunes dans de meilleures conditions, proposer des interventions conjointes de professionnels et rencontrer plus fréquemment des familles sans solution de mobilité.

Lire la suite

Foyer de Jeunes Travailleurs Aux quatre Vents

AAJD - 50

Géré par l'Association pour l'Aide aux Adultes et aux Jeunes en Difficultés (AAJD), le Foyer de jeunes travailleurs Aux Quatre vents dispose de 72 chambres ou studios et accueille chaque année 150 jeunes âgés de 16 à 25 ans en activité ou en voie d'insertion sociale et professionnelle. Afin d’accueillir de nouveaux publics, des jeunes déficients intellectuels et de travailler leur insertion sociale et professionnelle, l'AAJD restructure le foyer. Le FJT accueillera ainsi d'ici fin 2018 une unité d'hébergement pour 12 jeunes déficients intellectuels âgés de 16 à 21 ans accompagnés par l'IME IDRIS. Des chambres seront également réservées aux jeunes handicapés âgés de 17 à 25 ans et bénéficiant actuellement du service médico-social de la plateforme de ressources et de services adaptés (PRSA) de l'association. Grâce à cette restructuration, le FJT constituera un véritable outil d'insertion sociale et professionnelle pour les jeunes déficients intellectuels.

Lire la suite

SESSAD de Cachan

Association Autisme en Île de France - 94

Suite à un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France, l'association Austime en Ile-de-France a été retenue pour gérer, sur la commune de Cachan, un Service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) de 45 places pour enfants et adultes présentant des troubles du spectre autistique et/ou des troubles envahissants du développement. L'accompagnement proposé sera réparti en 3 pôles : précoces, enfants et adolescents et jeunes adultes. Le SESSAD individualisera ainsi le projet de chacun et accompagnera la personne sur tous ses lieux de vies (crèche, école, domicile, entreprise) afin de lui permettre un inclusion scolaire et sociale voire professionnelle. L'architecture du lieu, les équipements et le matériel pédagogique seront adaptés pour prendre en compte les particularités du public accueilli et répondront aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé (matériel solide, différents selon les âges, couleurs douces, création de repères spatio-temporels, etc.). Les professionnels du SESSAD organiseront régulièrement des temps d'échanges, de soutien, et de formation des proches sur les troubles de leurs enfants.

Lire la suite

Village de Fraisse - Terre d'avenir

IRPA - 11

Situé à proximité de Carcassonne, « Village de Fraisse – Terre d’Avenir » est un concept dédié à l’autisme et au répit des aidants familiaux. Ce concept est porté par l’Institut de Recherches Pratiques sur l’Autisme (association IRPA), dont l’action se déroule sur le domaine de Fraisse. Grâce à un milieu adapté et ouvert à tous, les jeunes autistes bénéficient d’activités sensorielles et motrices – médiation par le cheval, ateliers Montessori, activités créativité nature, ateliers musiques et sons, parcours psychomoteur et sensoriel- dans un domaine ouvert à tous, facilitant leur inclusion dans la société. L’IRPA souhaite également accompagner les proches aidants (parents, fratrie) à travers des ateliers spécifiques (relaxation, détente), des formations, des groupes de paroles et leur propose un hébergement pour organiser des séjours durant lequel leur enfant sera accompagné pendant qu’ils s’accordent des temps de répit sur place ou dans les environs. Aujourd’hui, « Village de Fraisse – Terre d’Avenir » développe l’accompagnement des aidants en créant une salle spécifique pour l’organisation des activités de relaxation, de formations des parents sur l’autisme et des groupes de paroles. Une nouvelle salle d’activités Montessori et psychopédagogiques sera également créée et permettra d’accueillir davantage d’enfants/jeunes avec ou sans handicap. Véritable lieu d’inclusion et de mixité, le pôle séjours autisme « Village de Fraisse- Terre d’Avenir » se développe pour accueillir progressivement chaque année 1500 personnes dans un environnement sain et préservé où la nature est le socle de l’ensemble des activités proposées. L'association IRPA est un organisme d'intérêt général qui souhaite développer ses activités au profit d'un large public, quelles que soient les ressources de chacun. Cette ouverture est rendue possible notamment grâce au soutien financier du Fonds de dotation Réalité Autisme.

Lire la suite

SAJA

SESAME AUTISME LANGUEDOC ROUSSILLON - 30

Situé à Vauvert (30) près de Nîmes, le SAJA de l'association Sésame Autisme Languedoc-Roussillon accompagne des adolescents autistes jusqu’alors sans solution d'accompagnement et qualifiés de « situations critiques » par la MDPH. Ces jeunes sont accueillis de manière transitoire pour une période de 2 ans renouvelable 1 an (3 ans maximum). Depuis son ouverture en octobre 2015, le SAJA est installé dans les locaux de l'IME Le Mas de Sauvagine. Conçu pour de l'hébergement, l’IME n'est pas adapté aux besoins des jeunes accueillis en journée par le SAJA. Or l'accueil et l’accompagnement de personnes autistes impliquent un aménagement de l’environnement et l’utilisation d’outils de communication spécifiques. C'est pourquoi Sésame Autisme Languedoc Roussillon construit aujourd'hui à proximité de l'IME un bâtiment exclusivement dédié au SAJA et adaptés aux spécificités des personnes autistes (signalétique, pictogrammes, espace de retrait, aménagements limitant les variations thermiques, les ondes électromagnétiques, les lumières agressives, etc.). Ces nouveaux espaces permettront également de mieux accompagner les familles tout en les informant sur les impacts de l'environnement sur les troubles et en les conseillant sur de possibles aménagements à domicile.

Lire la suite

IME Léopold Bellan la sapinière

FONDATION LEOPOLD BELLAN - 77

Situé à Ecuelles, dans le département de la Seine-et-Marne, l’Institut Médico-Educatif (IME) « La Sapinière » accueille 120 jeunes de 12 à 20 ans atteints d’une déficience intellectuelle avec troubles psychiques associés selon différents modes d’accueil : externat, internat et hébergement temporaire. La Fondation Leopold Bellan, gestionnaire de l’IME, a pour projet de réaliser l’extension et le réaménagement de l’unité d’hébergement temporaire. L’architecture adaptée et fonctionnelle de cette unité permettra d’accueillir dans de meilleures conditions près de 100 jeunes sur l’année et de leur proposer des activités individualisées. Ce projet permettra ainsi d’offrir un lieu d’hébergement et de socialisation agréable, de créer des lieux de détente et de découverte et de participer au soutien familial sur des temps de répit.

Lire la suite