Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

SAJA

SESAME AUTISME LANGUEDOC ROUSSILLON - 30

Situé à Vauvert (30) près de Nîmes, le SAJA de l'association Sésame Autisme Languedoc-Roussillon accompagne des adolescents autistes jusqu’alors sans solution d'accompagnement et qualifiés de « situations critiques » par la MDPH. Ces jeunes sont accueillis de manière transitoire pour une période de 2 ans renouvelable 1 an (3 ans maximum). Depuis son ouverture en octobre 2015, le SAJA est installé dans les locaux de l'IME Le Mas de Sauvagine. Conçu pour de l'hébergement, l’IME n'est pas adapté aux besoins des jeunes accueillis en journée par le SAJA. Or l'accueil et l’accompagnement de personnes autistes impliquent un aménagement de l’environnement et l’utilisation d’outils de communication spécifiques. C'est pourquoi Sésame Autisme Languedoc Roussillon construit aujourd'hui à proximité de l'IME un bâtiment exclusivement dédié au SAJA et adaptés aux spécificités des personnes autistes (signalétique, pictogrammes, espace de retrait, aménagements limitant les variations thermiques, les ondes électromagnétiques, les lumières agressives, etc.). Ces nouveaux espaces permettront également de mieux accompagner les familles tout en les informant sur les impacts de l'environnement sur les troubles et en les conseillant sur de possibles aménagements à domicile.

Lire la suite

MEEX - Dispositif d'accompagnement des enfants handicapés et de leurs parents

MEEX - 30

Le Gard, département rural, est particulièrement touché par le manque de solutions d’accompagnement des enfants en situation de handicap. Dans ce contexte, l’association MEEX développe des services de proximité en apportant une réponse aux enfants sans solution et expérimente un dispositif d’accompagnement des enfants en situation de handicap et des familles dans une perspective d’inclusion sociale et scolaire. Complémentaire aux services médico-sociaux et à l’école ordinaire environnants, la première Maison des enfants extraordinaires (MEEX) appelée MEEXLab ouvre ses portes à Sauve, dans le Gard à l’automne 2017 et propose des prestations thérapeutiques et pédagogiques pour des parcours d’apprentissage facilités, co-construits avec les familles et les professionnels de l’éducation et de la rééducation. Elle accompagne également les parents à travers des ateliers de guidance parentale et des groupes de paroles. L’expérimentation de la MEEXLAb sur trois ans a pour objectif de modéliser le dispositif et de l’essaimer sur des territoires où les besoins sont manifestes.

Lire la suite

ITEP des Garrigues

Association Languedocienne d'éducation - 30

Géré par l’association languedocienne d’éducation, l’ITEP des Garrigues situé à Sanilhac–Sagries (30) accueille au sein de son collège intégré 52 adolescents âgés de 11 à 18 ans et présentant des troubles du comportement, de la 6e à la 3e. Pour une grande majorité de ces jeunes, l’école peut s’avérer parfois difficile en raison d’un manque d’attention, de concentration et de « repos intérieur ». Toujours à la recherche de méthodes d’accompagnement nouvelles et adaptés au public adolescent, l’ITEP a mis en place en 2015 des ateliers de musique et de musicothérapie au sein d’une nouvelle salle polyvalente et offre un véritable espace d’activités physiques en créant un agorespace.

Lire la suite

CPI Montaury - Hôpital de jour

Croix-Rouge française - 30

Situé dans les quartiers résidentiels ouest de Nîmes et géré la Croix Rouge Française, le Centre de Protection Infantile propose à 12 enfants âgés de 3 à 12 ans et atteints de troubles envahissants de la personnalité et du développement un accueil à la journée en hôpital de jour. Membre du groupement de coopération sanitaire de psychiatrie infanto-juvénile du territoire de Nîmes, l’hôpital de jour Montaury met en place un accompagnement global et multidimensionnel - soin, éducatif, social, pédagogique - et se lance aujourd’hui dans une restructuration complète de ses locaux pour améliorer cet accompagnement.

Lire la suite

CPI Montaury - IME

Croix-Rouge française - 30

Le centre de protection infantile Montaury est un Institut Médico-Educatif géré par la Croix-Rouge Française. Il est destiné à 60 enfants de 4 à 18 ans en situation de polyhandicap, de handicap moteur et de troubles associés dont des troubles envahissants du développement (TED). 20 enfants sont internes en semaine, 40 sont externes et 5 places sont destinées à l’accueil spécialisé pour le week-end. L’établissement a été entièrement restructuré pour permettre l’amélioration de la qualité d’accueil et de fonctionnement. Les nouveaux locaux offrent des espaces de vie et d’activités agréables, repérables et fonctionnels permettant une organisation spatiale respectueuse des spécificités de la population et des tranches d’âge.

Lire la suite