Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Création de la résidence APATPH de Vanosc

APATPH - 07

Afin d’offrir un logement entre le domicile et l’institution, l’APATPH construit une résidence intermédiaire comprenant 6 appartements autonomes et 2 logements d’accueil familial. Cet habitat permettra à 18 personnes, âgées ou handicapées vieillissantes, de bénéficier d’un logement autonome et d’un soutien afin de lutter contre l’isolement en milieu rural et prévenir les effets du vieillissement. L’APATPH, association très ancrée sur le territoire ardéchois et gérant à ce jour de 15 établissements et services, ouvrira cette résidence constituée de 5 pavillons sur la commune de Vanosc. Elle permettra d’offrir une solution adaptée aux personnes handicapées autonomes mais qui, pour des raisons diverses (solitude, éloignement, sécurité…), souhaitent un logement proche de services d’aide à la vie quotidienne. Les logements sont regroupés sur un même site et bénéficient de l’accompagnement de professionnels.

Lire la suite

Ohé Prométhèse Isère

Ohé Prométhée Isère - 38

L’association Ohé Prométhée Isère met en place un dispositif expérimental pilote « Perspectives Séniors ». Cette expérimentation sera destinée à 40 séniors de plus de 50 ans, en situation de handicap, demandeurs d’emploi ou salariés en risque d’inaptitude. Ce projet permettra aux bénéficiaires du dispositif d’envisager un retour à l’emploi en milieu ordinaire ou d’entamer une formation qualifiante ou professionnalisante. Depuis 1988, Ohé Prométhée Isère a pour vocation de favoriser l’emploi en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap. Avec ce nouveau dispositif, il s’agira d’effectuer une cartographie des compétences transférables, de mesurer les potentialités, de mettre en œuvre des immersions professionnelles afin de proposer une nouvelle orientation à un public vieillissant avec un objectif de retour à l’emploi ou à la formation pour au moins un tiers d’entre eux.

Lire la suite

Résidence Charles Vanel

FONDATION Partage et Vie - 59

Création d’un jardin bien-être ouvert aux habitants de la commune et mise en place dans cet espace de loisirs d’un parcours permettant aux personnes handicapées et en perte d’autonomie de pratiquer des activités physiques adaptées.

Lire la suite

Centre Hospitalier de Janzé

Centre Hospitalier de Janzé - 35

Le Centre Hospitalier de Janzé et l’EPHAD du Theil de Bretagne (35) ont identifié une problématique concernant la prise en charge bucco-dentaire des personnes âgées et handicapées. Cette prise en charge spécifique est en effet difficile à adapter en secteur libéral (accès des locaux, temps des soins, pathologies spécifiques de ces personnes). L’établissement sanitaire a remporté un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé de Bretagne pour construire et mettre en œuvre un projet répondant à des besoins repérés sur son territoire de santé sous la forme d’un centre bucco-dentaire. Ce projet, qui demande une coopération entre les secteur sanitaire et médico-sociale à l’échelle de ce territoire, répond à deux objectifs : la prévention de l’infection dentaire chez la personne en grande dépendance, le maintien ou l’amélioration de l’image de soi de la personne âgée et handicapée. Le transport des personnes prises en charge sera assurée par le CH de Janzé, de leur établissement de référence au centre de soin bucco-dentaire. Celui-ci ouvrira en fin d’année 2015.

Lire la suite

EHPAD GHICL

GHICL - 59

Le Groupe Hospitalier de L’Institut Catholique de Lille (GHICL) est promoteur, dans le cadre du projet Humanicité, d’un EHPAD de 82 places dédiées, pour 42 d’entre elles, à l’accueil de personnes âgées sourdes dépendantes communiquant en langue des signes, et, pour 14 d’entre elles, à l’accueil de personnes handicapées vieillissantes. Les 26 places restantes accueillent des personnes âgées dépendantes, notamment du fait de la maladie d’Alzheimer. Premier établissement en France spécifiquement destiné à l’accueil de personnes sourdes dépendantes communiquant en langue des signes, il offre des aménagements technico-architecturaux spécifiquement conçus pour favoriser la communication visuelle.

Lire la suite

FAM Clary Asso Handivillage 33

Handivillage 33 - 33

Le Foyer d'Accueil Médicalisé (FAM) Handivillage 33 accueille 68 personnes handicapées (60 en internat, 8 accueillies la journée, 3 en accueil temporaire et 1 en accueil d’urgence). La priorité est donnée aux personnes handicapées vieillissantes originaires du département souffrant d’une infirmité motrice cérébrale, d’un traumatisme crânien ou encore d’un handicap psychique. En plus du suivi médical, des ateliers à visée pédagogique, éducative et thérapeutique sont mis en place. Une balnéothérapie et une salle snoezelen participent également au bien-être et à l’apaisement des personnes handicapées vieillissantes accueillies. L’accueil de ces personnes se faisant jusqu’à leur fin de vie, une démarche palliative d’accompagnement est mise en place. Un service d’accompagnement et d’intégration progressive (SAIP) permet aux personnes les plus fragiles et ayant toujours vécu à domicile de recevoir un suivi spécifique leur permettant de s’adapter progressivement à la vie en collectivité. La prise en charge de plusieurs types de handicap, l’accompagnement simultané du handicap et du vieillissement et l’objectif de solidarité et d’entraide entre les résidents font de ce FAM une structure originale et innovante.

Lire la suite