Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

La Résidence Intermédiaire des Cattelaines

Association les Papillons de Lille. Association régie par la loi de 1901, affiliée à l'Unapei reconnue d'utilité publique - 59

L’Association Les Papillons Blancs de Lille a été fondée en 1954 par des parents de personnes en situation de handicap mental. Elle est affiliée à l’Unapei et accompagne depuis près de 70 ans des personnes en situation de handicap et leurs familles dans le département du Nord. L’association gère actuellement 45 établissements et services répartis au sein de la Métropole européenne de Lille (MEL), accompagnant au quotidien environ 2 300 personnes en situation de handicap. L’un d’entre eux est le foyer de vie des Cattelaines, situé à Haubourdin, qui héberge 52 personnes en situation de handicap mental de manière permanente et en accompagne 18 au quotidien dans son centre d’accueil de jour. Pour faire face aux besoins grandissants d’accompagnement, le foyer a obtenu une augmentation de son agrément de 22 places qu’il souhaite utiliser pour créer une résidence intermédiaire au sein du foyer de vie. Ce lieu accueillera les résidents les plus autonomes afin de les rapprocher de la possibilité de réintégrer un jour le milieu ordinaire. Les places ainsi libérées permettront d’améliorer l’accompagnement des personnes handicapées vieillissantes (moyenne d’âge de 52 ans dans le foyer) en densifiant et spécialisant le personnel intervenant à leur côté, mais également d’accueillir en France des personnes hébergées en Belgique faute de places. Dans l’optique d’inclure les habitants de la résidence intermédiaire dans la cité, le nouveau bâtiment offrira au rez-de-chaussée un tiers-lieu au sein duquel ils pourront participer à l’animation.

Lire la suite

Reconstruction du Foyer de vie APF France Handicap

APF Délégation Seine-Maritime 76 - 76

Le Foyer de vie de Canteleu, géré par l’Association APF France Handicap, accompagne 10 adultes en situation de handicap moteur avec des pathologies liées au vieillissement (moyenne d’âge : 43 ans). Aujourd’hui, ce Foyer de vie ne répond plus aux besoins des personnes accueillies, en termes d’intimité, de confort et de sécurisation. Avec ce projet de reconstruction, l’établissement situé à proximité du centre-ville, s’adaptera mieux aux besoins évolutifs liés au vieillissement des personnes en situation de handicap, dans une logique de « parcours de vie ». Au sein de ce nouveau bâtiment, l’agrément passera de 10 à 14 places d’hébergement, avec également 6 places d’accueil de jour, permettant ainsi d’accueillir de nouvelles personnes handicapées vieillissantes. En effet, ce nouvel établissement répondra à la fois aux besoins d’ouverture vers l’extérieur, de facilitation de la circulation et de création d’espaces de rencontre et d’échange à destination des aidants, avec une amélioration des conditions de vie des personnes accompagnées. De plus, le vieillissement du public nécessite l’adaptation des espaces de vie, indispensable aujourd’hui pour le confort des personnes et celui des professionnels. Par ailleurs, une chambre d’accueil temporaire sera créée permettant ainsi le répit des aidants.

Lire la suite

ÉPANOUÎ-34 Espace pédagogique et de répit

UN PAS VERS LA VIE - AUTISME - 34

Faute de place, de disponibilité à plein temps ou en raison de la sévérité des troubles comportementaux de certains enfants en situation de handicap, leurs parents se retrouvent souvent sans solution d’accompagnement adaptée, ayant des conséquences sur la vie professionnelle, sociale et familiale. Le futur Espace Éducatif Adapté (EEA) Epanouî, de la ville de Baillargues dans l’Hérault, est pensé pour accompagner dans leur éducation prioritairement les enfants en situation de handicap âgés de 2 à 20 dépourvus de prise en charge institutionnelle. Le principe est simple : les familles déplacent l’encadrant de leur enfant de leur domicile à l’EEA qui est un lieu conçu et dédié à l’accueil d’enfants porteurs de TSA sévère ou non. Après avoir porté l’ingénierie de projet et lancé le projet, l’association Un Pas Vers la Vie dont la vocation est d’essaimer le modèle d’EEA sur l’ensemble du territoire français, l’espace de Baillargues sera d’ailleurs le 4ème qui verra le jour en France, confiera la gestion de la nouvelle structure à l’ADAPEI Var Méditerranée. L’Espace sera ouvert 52 semaines par an, jour et nuit, avec des salles individuelles et collectives. L’accompagnement proposé s’adaptera aux besoins de chaque famille avec la possibilité d’un accompagnement éducatif individuel, en collectif ou mixte. Par ailleurs, dès 16 heures l’espace deviendra simple lieu récréatif, c’est-à-dire sans proposition d’apprentissage spécifique, pour soulager les familles qui souhaitent bénéficier d’un lieu aménagé et équipé pour seoir aux spécificités liées au handicap de leur enfant.

Lire la suite

Equipollence

Equipollence - 31

L’association Équipollence réunit des membres en provenance de divers horizons, ensemble, ils ont imaginé un lieu hybride qui agrège un habitat inclusif et mixte avec un tiers lieu ouvert à tous. Ce projet propose à des adultes en situation de handicap, quelles que soient leurs déficiences et leurs évolutions, de mener, sur le territoire de Revel et dans le cadre d’un habitat partagé, adapté et accompagné, une existence décloisonnée dans un réel parcours de vie. Plusieurs formes d’habitat seront offertes sur le site de la Téoule, une première maison accueillera en co-location 6 personnes en situation de handicap, à l’étage 3 studios seront destinés à des personne en situation de handicap avec une plus grande autonomie. Une deuxième maison composée de deux T3 pourront être proposés à la location pour des familles du territoire. Équipollence souhaite immerger son projet d'habitat partagé et accompagné dans un tiers-lieu social ouvert sur la vie du territoire. Ainsi, Equipollence propose aux partenaires locaux de se saisir collectivement du projet et de coopérer au sein d’une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC outil juridique de cette coopération) pour allier utilité sociale, développement local et efficacité économique.

Lire la suite

L’Arche à Aix-en-Provence

Fondation Les Amis de L'Arche - 13

L’Arche Marseille-Aix (L’AMA) est constituée de deux communautés de L’Arche : l’une existante, basée à Marseille, et l’autre, objet de ce projet, qui verra bientôt le jour à Aix-en-Provence. Actuellement, l’Arche à Marseille accompagne 26 personnes en situation de handicap mental au sein de deux foyers de vie et d’un centre d’accueil de jour. Pour répondre aux besoins recensés dans le département des Bouches-du-Rhône en matière d’accueil de personnes en situation de handicap mental, l’AMA souhaite créer une nouvelle communauté à Aix-en-Provence. Elle accueillera 18 adultes déficients intellectuels, dont une partie en situation de vieillissement, au sein d’un habitat inclusif vecteur de mixité sociale. Suivant son modèle déjà éprouvé, l’Arche y offrira une vie en communauté entre personnes en situation de handicap, 6 jeunes en Service Civique et 6 professionnels résidant sur place. Un bâtiment sera adjoint aux maisons d’habitation afin de créer un lieu d’activités de jour pour les résidents et les personnes en situation de handicap et/ou d’isolement des alentours. Cet ensemble prendra place dans un espace déjà occupé par une pension de famille et une résidence étudiante, au milieu duquel sera aménagé une place centrale pour favoriser les rencontres et l’inclusion.

Lire la suite

Association Les Lutins de l'Iscle

Association Les Lutins de l'Iscle CAVEM - 83

En 2009, Alexandra BRUNO créée l’association les Lutins de l’Iscle pour apporter un soutien actif aux familles confrontées au manque de solution disponible pour la prise en charge de leur enfant en situation de handicap mental ou porteur de Trouble du spectre autistique (TSA). L’association propose aujourd’hui à une quinzaine d’enfants âgés de 6 à 25 ans, un accueil de jour alternatif à l’offre du médicosocial de l’est du département du Var. L’association mène son action auprès des enfants ou jeunes en situation de handicap qui peuvent pratiquer de nombreuses activités (physique, éducatives, thérapeutiques, etc.) mais également auprès des familles qui sortent progressivement de leur isolement psychologique et/ou social. Après quelques années d’existence, l’association se trouve à l’étroit dans ses locaux et se voit dans l’obligation de refuser l’adhésion de nombreux jeunes. Pour remédier à cette situation l’association soutenue par la commune de Roquebrune, a décidé de construire une nouvelle structure plus adaptée qui permettra de recevoir davantage de jeunes, une trentaine, de renforcer et multiplier le nombre de ses activités.

Lire la suite

Atout Cœur

Atout Cœur Annecy - 74

En 2019, l’association Atout Cœur est créée pour œuvrer à l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap mental. Depuis sa création, l’activité de l’association est consacrée essentiellement à la réalisation de sa première mission, l’ouverture d’un restaurant handi-responsable dans la ville d’Annecy. Les personnes en situation de handicap travailleront dans un milieu ordinaire tout en étant accompagnées par un éducateur spécialisé et bénéficieront de postes de travail adaptés. Par ailleurs, Atout Cœur en relation étroite avec les acteurs du handicap et de la formation de son territoire proposera une formation continue aux personnes en situation de handicap dans l’optique qu’ils développent leurs compétences en restauration, gagnent en confiance et puissent construire leur parcours professionnel. L’association Atout Cœur s’est rapprochée de la DREETS afin d’obtenir l’agrément Entreprise Adaptée à l’ouverture du restaurant. Ainsi, les personnes en situation de handicap seront embauchées par le biais de CDD tremplin offrant une véritable passerelle vers un emploi durable chez un autre employeur.

Lire la suite

Fromagerie de l'ESAT Féron

Association Traits d'Union - 59

L’Association Traits d’Union a été créée en 1922 sur le territoire de l’Avesnois, dans le département du Nord. Elle accueille et accompagne au quotidien 700 enfants, adolescents et adultes dans ses établissements au sein de 25 structures réparties sur 6 communes du sud de l’Avesnois. L’ESAT de l’association accompagne 180 adultes en situation de handicap mental ou psychique sur 4 communes, à travers 15 activités et 20 métiers différents. L’ESAT de Féron, situé au sein d’une ancienne ferme, propose plusieurs activités au sein desquelles se trouvent la fromagerie, objet de ce projet. La fromagerie, implantée au cœur du territoire de l’Appellation d’Origine Protégée (AOP) Maroilles, est la seule de France à produire du Maroilles bio. Pour améliorer les conditions de travail des 37 artisans de la fromagerie mais également pour s’adapter au vieillissement de certains, l’association souhaite rénover son outil de production. Celui-ci sera installé dans l’ancienne étable de la ferme qui, une fois réhabilitée et agrandie, pourra accueillir l’ensemble de l’activité de la fromagerie (transformation, affinage et flamicherie ). Ces modifications permettront en outre d’augmenter substantiellement la quantité de fromage produite et de former les travailleurs à de nouvelles compétences. Enfin, le nouvel atelier comportera une partie dédiée à la découverte des visiteurs qui pourront échanger avec les artisans et ainsi valoriser leur travail tout en renforçant leur inclusion dans la cité.

Lire la suite

Générateur de solidarité

UNAPEI - 75

En 2018, l’UNAPEI a lancé le « Générateur de Solidarité » afin de reconnaître et valoriser les projets locaux portés par les associations du réseau, qui apportent des réponses aux familles sans solution d’accompagnement. La première saison du programme a permis de soutenir et de valoriser 11 dispositifs sur la période 2018 – 2020. Aujourd’hui l’UNAPEI souhaite renouveler le Générateur de Solidarité en l’orientant différemment, pour en faire un programme de réplication de projets innovants à fort impact, portés par des associations du réseau. Grâce au Fonds de dotation de l’UNAPEI, il s’agit ainsi de pouvoir valoriser les innovations existantes et les diffuser plus largement, tout en apportant un appui méthodologique afin de permettre au savoir-faire d’être transmis plus efficacement. Pour cette nouvelle édition, la thématique des aidants a été retenue. Un groupe de travail pluridisciplinaire a été constitué afin de définir le cadrage du programme et les critères de sélection des dispositifs à dupliquer. Suite à un appel à projets, 2 projets seront sélectionnés d’ici la fin de mois de janvier 2022, puis essaimés auprès de 6 structures du réseau. Pour cette deuxième saison, le programme Générateur de Solidarité accompagnera le changement d’échelle et la duplication de ces 2 dispositifs en faveur des aidants sur une durée d’environ 9 mois.

Lire la suite

Résidence intergénérationnelle

Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD) - 69

Le projet de la résidence est né d’un double constat, un manque de structure adaptée aux personnes déficientes auditives âgées et un besoin d’accompagnement dans le logement de personnes autistes autonomes, insérées professionnellement. La société foncière Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (EHD), construira pour le compte de l’association Habitat et Humanisme une Résidence intergénérationnelle qui accueillera au total 25 personnes en situation de handicap, étudiants et personnes handicapées vieillissantes réunis sur un même lieu. Située au sein d’un quartier vivant à Villeurbanne, commune limitrophe de Lyon, la résidence bénéficiera d’un environnement sécurisé, propice au développement de liens sociaux. Unique, cette résidence verra se côtoyer deux types de handicap, le handicap auditif et le handicap lié au trouble du spectre autistique. L’animation des lieux de vie collectifs sera donc dissociée et confiée à deux associations, l’association Cercle Lyonnais des Sourds Club Seniors (CLSCS) pour les personnes sourdes ou malentendantes, et l’association AREVALLE pour les personnes autistes.

Lire la suite

Restauration rapide Vesoul

AHS FRANCHE COMTE - 70

L’Entreprise Adaptée « La Cuisine de Villersexel », gérée par l’AHS Franche Comté (Association d'Hygiène Sociale Franche Comté) emploie 39 personnes en situation de handicap pour gérer une cafétéria et une cuisine centrale, qui fournit des repas aux collectivités et établissements du territoire. Elle souhaite développer un service de restauration rapide en circuit-court à Vesoul. C’est une étude d’opportunité réalisée conjointement par le Pays de Vesoul Val de Saône, la Communauté d’Agglomération de Vesoul et France Active Franche Comté qui est à l’origine de ce projet, et les trois acteurs ont choisi l’AHS Franche Comté pour le concrétiser. Cette nouvelle activité de restauration rapide permettra à l’entreprise adaptée de créer des emplois supplémentaires pour des personnes en situation de handicap, à savoir 3,67 ETP dont un CDD Tremplin. De plus, elle donnera l’occasion à tous les salariés en situation de handicap qui le souhaitent de se former aux nouveaux métiers de la restauration rapide. Le projet participe au développement territorial puisqu’il développe une activité en circuit-court et valorise des producteurs locaux. Il valorise l’entreprise et l’inscrit comme acteur du territoire avec ce nouveau service de restauration pour les habitants. Installée au cœur de Vesoul, la nouvelle activité favorisera l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la cité, grâce à une activité valorisante et vecteur de sociabilisation.

Lire la suite

MAPH Psy : service SAMSAH Renforcé

ESPOIR 54 - 54

L’association Espoir 54 a créé il y a quinze ans la première MAPH-Psy (Maison de l’Accompagnement des Personnes Handicapées Psychiques), qui réunit dans un même lieu un accompagnement à l’insertion sociale et à l’insertion professionnelle pour des personnes en situation de handicap psychique, afin de lutter contre les ruptures de parcours et prévenir les rechutes. Forte de cette expérience, elle projette de créer un nouveau type de MAPH-Psy, sur la commune de Vandœuvre-lès-Nancy, qui accueillera un "SAMSAH Renforcé" (Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés Renforcé). Ce service innovant s’apparente à une sorte de FAM (Foyer d'accueil médicalisé) "hors les murs" et s’adresse à des personnes dont le handicap psychique est plus sévère que celui des personnes suivies en SAMSAH classique, et qui nécessitent un accompagnement médico-social soutenu. Le SAMSAH Renforcé offrira ainsi une alternative à l'orientation en FAM de personnes qui pourraient vivre seules en dépit de leur handicap. Il répondra aussi au manque de solutions sur le département pour les personnes en situation de handicap psychique en général. C'est d'ailleurs pour pallier ce manque que l'ARS Grand-Est a lancé un AMI (Appel à Manifestation d'Intérêt) qu’a remporté Espoir 54. 35 places de SAMSAH Renforcé seront ainsi créées, dont la moitié pour des personnes âgées de plus de 40 ans, que le SAMSAH Renforcé accompagnera dans l’avancée en âge. La MAPH-Psy de Vandœuvre-lès-Nancy disposera d’un espace d’accueil de jour et abritera - dans une logique de mutualisation des ressources- deux services existants de l’association : un SAMSAH classique et un Dispositif de Transition et d'Accompagnement (DTA) .

Lire la suite

EAM ADAPEI CORREZE

ADAPEI de la Corrèze - 19

Dans le cadre de la transformation de l’offre médico-sociale de l’ADAPEI Corrèze, le Foyer d’Hébergement de la Chêneraie réalisera une réhabilitation architecturale afin d’être transformé en Etablissement d’Accueil Médicalisé (EAM) et d’accueillir de nouvelles personnes handicapées vieillissantes. Les anciens résidents de ce Foyer seront relogés au sein de logements inclusifs à proximité. Cette restructuration permettra de créer 28 logements offrant des places en EAM, avec 12 places en Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) et 16 places en Foyer de vie. A ce jour, l’ancien Foyer d’Hébergement ne répond plus aux besoins du territoire, en lien avec le vieillissement des personnes en situation de handicap. En accord avec l’Agence Régionale de Santé et le Conseil Départemental, l’ADAPEI de la Corrèze souhaite faire évoluer son offre d’accueil vers des réponses plus individualisées et plus adaptées aux parcours des personnes accueillies. Avec ce projet de réhabilitation, l’établissement situé à proximité du centre-ville de la commune de Malemort, s’adaptera mieux aux besoins évolutifs liés au vieillissement des personnes en situation de handicap, grâce notamment à la facilitation de la circulation et l’adaptation des espaces de rencontres et d’échanges à destination des aidants. De plus, le vieillissement du public nécessite la mise à disposition de supports adaptés et d’aides techniques, indispensables aujourd’hui pour le confort des bénéficiaires et celui des professionnels. Par ailleurs, deux places d’accueil de jour seront également créées permettant ainsi le répit des aidants.

Lire la suite

APV ANCV 2022

ANCV - 95

L’année 2022 sera la 14ème édition du programme d’aides aux vacances pour les travailleurs d’ESAT (et anciens travailleurs d’ESAT vivant toujours en Foyer d’Hébergement), mené en partenariat par l’ANCV et les membres du CCAH. L’objectif est de favoriser le départ en vacances des travailleurs handicapés d’ESAT ayant de faibles revenus et ne partant pas ou peu en vacances en leur apportant une aide significative. Ce programme permet de soutenir les personnes dans la construction de leur projet vacances. Le dispositif est fondé sur une logique de cofinancement partagé entre les différentes parties prenantes : une aide cofinancée par les membres du CCAH (1/3) et l’ANCV (2/3) d’un montant maximum de 500 € et versée sous forme de Chèques-Vacances qui vient s’ajouter à l’épargne personnelle du travailleur et à une contribution de l’ESAT. Au total en 13 ans, près de 40 100 départs en vacances ont ainsi été soutenus pour un montant global de plus de 15 810 000 €. L’ambition fixée pour ce programme d’Aides aux Vacances en 2022 est de permettre le départ de près de 3 500 travailleurs. Pour atteindre cet objectif, la mobilisation des membres du CCAH est primordiale. Une subvention globale de 300.000 € est ainsi recherchée

Lire la suite

MAS et FAM de Creil

Coallia - 60

L’association COALIA gère le Foyer d’Accueil Médicalisé Pavillon Girardin, situé à Ermenonville, reconnu pour son expertise dans l’accompagnement de 65 personnes en situation de handicap, ayant subi des lésions cérébrales graves, entraînant des séquelles physiques et neurologiques importantes. Le projet consiste à relocaliser cette structure en centre-ville de Creil sur un site plus adapté, accessible et mieux doté en termes de services et d’équipements. 47 places d’hébergement seront transformées en Maison d’Accueil Spécialisée et 18 places de Foyer d’Accueil Médicalisé seront réparties sur six unités de vie dont une dédiée aux personnes en état pauci-relationnel (EPR) . Le nouvel établissement propose un accompagnement axé sur le vieillissement – 80% des personnes accueillies ayant plus de 45 ans – grâce à un environnement, des soins et des activités adaptées jusqu’à la fin de vie. Maintien du lien social, notamment avec les proches aidants, maintien de l’autonomie grâce à des équipements domotiques et des moyens de communication adaptée, accompagnement médical et para médical coordonné sont les priorités du nouveau projet d’établissement pour offrir un lieu de vie adapté aux besoins spécifiques de personnes cérébrolésées vieillissantes.

Lire la suite

Réhabilitation FAM Résidence Brunhes

Association Accueil de Saint-Aubin - 76

Le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) « Résidences Brunhes », géré par l’Association Accueil de Saint-Aubin, accompagne 34 adultes porteurs de déficience intellectuelle et d’autres pathologies associées liées à l’âge (moyenne d’âge : 59 ans). Aujourd’hui le FAM ne répond plus aux besoins des personnes accueillies, en termes d’intimité, de confort, de sécurité et de médicalisation. Avec ce projet de réhabilitation, l’établissement situé à proximité du centre-ville de la commune de Saint-Aubin-lès-Elbeuf, s’adaptera mieux aux besoins évolutifs liés au vieillissement des personnes en situation de handicap. L’établissement répondra à la fois aux besoins d’ouverture vers l’extérieur, de facilitation de circulation, d’adaptation des espaces de rencontres et d’échanges à destination des aidants, et permettra d’améliorer la qualité d’accueil des personnes en situation de handicap et de leurs proches. De plus, le vieillissement du public nécessite la réhabilitation des espaces de vie, indispensable aujourd’hui pour le confort des personnes et celui des professionnels. Par ailleurs, une chambre d’accueil temporaire sera créée permettant ainsi le répit des aidants.

Lire la suite

Foyer de Vie Les Lauriers

Association "Les Lauriers" - 59

L’association Les Lauriers, créée en 1957, accompagne des personnes adultes en situation de handicap mental à travers la gestion de deux structures : une résidence-services de 13 places pour personnes semi-autonomes, à Roubaix, et un foyer de vie de 111 places à Villeneuve-d’Ascq, en banlieue lilloise. Ce dernier est composé de 4 bâtiments qui permettent d’assurer un service d’hébergement, d’accueil de jour et d’accueil temporaire pour des personnes en situation de handicap mental dont 65% sont âgées de plus de 50 ans. L’association souhaite rénover et agrandir le bâtiment le plus ancien, qui héberge 40 personnes et dispose de 3 chambres d’accueil temporaire. Ce bâtiment, par son ancienneté, n’est plus adapté au vieillissement du public accueilli et doit donc être modernisé. Son extension permettra d’augmenter la superficie des chambres individuelles et des espaces communs afin de les équiper en matériel adapté au déplacement des personnes. Les espaces seront mieux identifiés en fonction des différentes offres proposées par la structure et plus propices à la mise en œuvre d’un accompagnement individualisé des résidents. Les travaux permettront d’améliorer le confort et l’intimité afin d’accompagner au mieux, dans une approche globale, le vieillissement des personnes accueillies.

Lire la suite

EHPAD Jeanne de Chantal

Résidence Jeanne de Chantal - 38

La résidence Jeanne de Chantal est un EHPAD (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) de 94 lits qui accueille et héberge principalement des personnes âgées ayant tout type de dépendance. Les unités de vie ne sont ne sont pas constituées de manière homogène et les 8 résidents en situation de handicap psychique, orientés par le Centre Hospitalier le Vinatier, sont répartis sur les 5 unités de vie actuelles. Alors qu’ils auraient besoin d’un dispositif renforcé avec un accompagnement éducatif, ces résidents ne peuvent bénéficier d’une équipe de professionnels dédiée et formée spécifiquement à leur pathologie. Afin de remédier à ces dysfonctionnements, l’établissement souhaite profiter de l’opération de restructuration pour constituer une unité spécifique, avec un projet de service à part entière. Ce service pourra accueillir jusqu’à 14 résidents handicapés psychiques ou mental.

Lire la suite

Foyer de Vie de l'Astrée

Association Médico-Sociale de Provence - 13

L’Association Médico-Sociale de Provence a été créée en 1975 afin d’accompagner des publics de l’enfance à l’âge adulte confrontés à des difficultés de vie. Elle suit actuellement 540 personnes dont la grande majorité est en situation de handicap mental, accompagnées au quotidien par près de 400 professionnels au sein de 12 établissements et services. L’un des établissements, le Foyer de Vie de l’Astrée, est divisé en 2 sites situés dans les quartiers Nord de Marseille et accueille au total 86 adultes en situation de handicap mental. Le site du 231 avenue Corot, objet de ce projet, propose 24 places en hébergement permanent, 2 places en accueil temporaire et 28 places en accueil de jour dont 2 réservées à des personnes traumatisées crâniennes. Le deuxième site offre quant à lui 30 places d’accueil de jour. En réponse aux besoins recensés par le Conseil Départemental, l’association souhaite augmenter la capacité d’accueil du foyer de vie de 16 places d’hébergement permanent. La création d’un bâtiment supplémentaire sur le site de l’avenue Corot prévue à cet effet permettra d’offrir une solution à des jeunes pour le moment accueillis au titre de l’amendement Creton, mais également de créer des places en accueil permanent pour des personnes handicapées vieillissantes actuellement en accueil de jour, dont les familles ne peuvent plus assumer l’accompagnement quotidien. Ces dernières bénéficieront d’un accompagnement adapté à leur situation, notamment grâce au suivi dispensé par des aides médico-psychologiques formés à la thématique du vieillissement des personnes.

Lire la suite

Zero Barrier

Discovia - 67

Zero Barrier est un dispositif d'évaluation des compétences, de formation en situation de travail et de certification, dédié aux personnes en situation de handicap et en insertion professionnelle. Il a été développé par Solivers une coopérative d’ESAT, d’entreprises adaptées et d’entreprises d’insertion. Basé sur un référentiel européen de certification reconnu, le Zero Barrier a pour objet de développer et valoriser les compétences afin d'accroitre l’employabilité et la mobilité professionnelle des personnes. Également outil d'accompagnement, la plateforme numérique Zero Barrier permet aux professionnels des secteurs de l’insertion, du travail protégé et adapté, d’évaluer les compétences techniques des personnes, mais aussi comportementales ou « Soft Skills » (définies à partir d'une situation de travail et transférables à d’autres métiers). Zero Barrier est l’un des rares dispositif de formation à mettre en valeur ces compétences transverses pourtant déterminantes pour les personnes en situation de handicap. À la suite d’un premier test réussi de Zero Barrier en Alsace, Solivers a créé la société « Discovia » pour expérimenter et déployer une version optimisée du dispositif. Discovia projette ainsi d’enrichir la plateforme Zero Barrier avec une solution digitale intelligente, capable de faire le lien entre des compétences techniques et surtout transverses et un ou des métiers. L’objectif final étant de pouvoir amener le travailleur ou le salarié en situation de handicap à obtenir une certification métier en lien avec ses compétences, qu’il pourra valoriser auprès d’autres employeurs potentiels et qui lui permettra de progresser dans sa carrière professionnelle. Le référentiel métier sur lequel s’appuie Zero Barrier étant issu de certifications reconnues et le référentiel « Soft Skills » ayant été construit en partenariat avec des professionnels de différents secteurs d'activité, les compétences validées peuvent être valorisées facilement auprès des employeurs. Le dispositif, soutenu par la région Grand-Est, le Fonds Social Européen (FSE), et la Fondation de France ambitionne de contribuer de façon significative à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans le secteur protégé et adapté comme dans le milieu ordinaire, sur le territoire national.

Lire la suite