Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

* Résidence Accueil Le Cap, une maison de l'inclusion où il fera bon vivre ensemble

Habitat et Humanisme Île-de-France - 75

La Résidence Accueil « le CAP » est un habitat inclusif, composé de 18 studios individuels et d’espaces collectifs, destiné à des adultes présentant des troubles du spectre autistique (TSA) et/ou un handicap mental ou psychique et à des étudiants. Les résidents seront accompagnés par des professionnels et des bénévoles. Ce projet est l’aboutissement d’un partenariat entre des accompagnants de personnes en situation de handicap, regroupés au sein de l’association parentale Toit et Vie, et des équipes d’Habitat et Humanisme Ile-de-France ayant la volonté de soutenir un projet d’habitat alternatif qui puisse à la fois offrir un logement autonome et un étayage sécurisant à des personnes souffrant de TSA et de déficience mentale. Le constat fait en 2015, par Toit et Vie, était celui de l’absence de solutions d’habitat entre des établissements médicalisés, trop contraignants et protecteurs, et des logements seuls, inadaptés à leurs besoins. La résidence fonctionnera sur le modèle des résidences accueil classiques mais avec un montage immobilier et de gestion immobilière reposant sur le modèle développé par Habitat et Humanisme.

Lire la suite

Coaching vers la formation GIRPEH Pays de Loire

GIRPEH Pays de la Loire - 44

Le GIRPEH (Groupement Interprofessionnel Régional pour la Promotion de l’Emploi des Personnes Handicapées) Pays de la Loire, association gestionnaire du Cap Emploi 44, porte en collaboration avec 4 autres associations - elles aussi gestionnaires du Cap emploi de leur département - un nouveau dispositif d'accès à l'emploi pour les personnes en situation de handicap. Baptisé "Coaching vers la Formation ", ce dispositif répond à un appel à manifestation d'intérêt (AMI) du Conseil régional des Pays de la Loire et s’adresse aux femmes et aux séniors en situation de handicap. De fait, l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap reste difficile, notamment du fait de l'inadéquation entre la formation initiale et le projet d’emploi et du fait des typologies de handicap qui nécessitent des adaptations variées. Les publics féminins et les seniors sont particulièrement touchés. "Coaching vers la Formation" leur offre un parcours d’accompagnement personnalisé renforcé. Sur une durée de 15 à 16 semaines, le dispositif s’appuie à la fois sur une dynamique collective via des ateliers en groupe, et sur une dynamique individuelle, en partant d’une évaluation des capacités de chaque personne. Les 5 associations souhaitent expérimenter le dispositif sur 2 ans, dans l’objectif d’obtenir un financement pérenne Région / état.

Lire la suite

Un partenariat avec l’ESAT Myriade (Fondation OVE) pour recycler le savon usagé des hôtels

UNISOAP - 69

Partie d’un double constat : 2,2 millions d’enfants meurent chaque année d’un manque d’hygiène ; 51 millions de savons sont jetés chaque année par les hôtels français, la jeune association UNISOAP s’est fixée pour mission d’améliorer l’hygiène des populations défavorisées par le recyclage des savons provenant d’hôtels. Pour mettre en œuvre ce projet, UNISOAP a construit un partenariat étroit avec l’ESAT la Myriade de la Fondation OVE afin de créer une nouvelle activité de recyclage de savon, de la collecte à l’emballage de nouveaux savons en passant par la production. Cette activité concernera une cinquantaine de travailleurs ayant une déficience intellectuelle légère, présentant ou non des troubles du comportement. Formés à de nouveaux process de production, ils dévelepperont de nouvelles compétences transférables en milieu ordinaire et grâce à cette nouvelle activité, unique en France, ils participeront à la protection de l’environnement.

Lire la suite

Le Renard et la Rose

Association Le Renard et La Rose - 45

L’Association Le Renard et la Rose s’appuie depuis sa création en 2017 sur l’innovation des pratiques liées à l’inclusion scolaire pour les enfants en situation de handicap et leurs parents. Elle crée en 2018 une école Montessori expérimentale qui accueille aujourd'hui 37 élèves de 3 à 12 ans dont 8 ayant des troubles du spectre autistique, des troubles du développement ou une déficience intellectuelle. Elle permet à des enfants en situation de handicap, qui n’étaient plus scolarisés, de vivre des journées complètes à l’école en s’investissant dans les apprentissages et en normalisant leurs comportements. L’association offre un soutien fort aux aidants avec une offre de répit, d'aide à la parentalité et de formation. Pour développer cette offre d'accompagnement, l'association expérimente le Modèle de l'Apprenant Compétent (Competent Learner Model - CLM), méthode inclusive venue des Etats-Unis pour favoriser l'autonomie des personnes handicapées. Ce programme forme les professionnels et les parents pour assurer une continuité entre l'école et le domicile et favoriser une meilleure coopération et compréhension entre les aidants familiaux, les professionnels et les enfants. Le CLM fait travailler chez l'enfant 7 domaines spécifiques que sont les capacités à observer, écouter, participer, résoudre un problème, parler, lire, écrire. La guidance évolutive permet à l'enfant de réaliser, dans un premier temps, avec un adulte ou un pair, puis de savoir demander de l'aide et enfin de réaliser en autonomie. L’objectif est de tirer de cette expérimentation les enseignements utiles à sa diffusion en France, avec une éducatrice spécialisée référente de la méthode

Lire la suite

Un palier, deux toits

Un palier, deux toits - 34

L’association « Un palier, deux toits » née en 2018 a pour ambition de créer un quotidien solidaire, ordinaire pour des personnes atteintes de maladies neuro-évolutives en leur permettant d’avoir accès à des soins d’une manière adaptée et mutualisée dans le respect de leur choix d’une vie autonome et non médicalisée. Elle initie ainsi des programmes d’habitats partagés proposant toute une offre de services et d’activités concourrant à un environnement bienveillant et dynamique, « meilleur rempart contre l’évolution des symptômes » (extrait de documents de l’association). Aujourd’hui, elle développe sur la commune de Pézenas (34) un projet d’habitat inclusif constitué de 2 appartements de plain-pied destinés à la colocation de personnes atteintes de maladies neuro-évolutives. L’investissement foncier de ces appartements neufs va permettre d’offrir aux personnes un aménagement idéal et adapté à ces pathologies aux évolutions progressives inexorables.L’habitat comprendra également un studio de répit / accueil temporaire pour des personnes qui souhaiteraient vivre un temps hors de chez leurs proches aidants et d’un espace de vie et d’activités partagé, qui sera ouvert à des personnes externes également atteintes de maladies neuro-évolutives.

Lire la suite

Senioralerte : vision artificielle

INFORMATIC ASSISTANCE SERVICE - 75

Informatic Assistance Service, inventeur de la Téléassistance Active " Senioralerte®" depuis 2008, a inventé, breveté et commercialisé depuis 2020 le détecteur autonome Hyperion®, permettant la détection de chute de personnes sans que celles-ci aient besoin de porter ou utiliser un appareil. Lors de la distribution de cet équipement dans les établissements collectifs, Informatic Assistance Service a identifié un besoin de ces établissement sur un service supplémentaire visant à améliorer la sécurité de ses résidents exposés à la fugue ou à l'errance, tout en optimisant leurs ressources humaines. Disposant de la technologie nécessaire à cette innovation, Informatic Assistance Service est en capacité de réaliser l'étude et le développement d'un dispositif automatisé pouvant répondre à ces besoins. Une premiere phase de développement en laboratoire permettra de mettre en expérimentation dans 3 à 5 établissement le dispositif afin d'affiner de perfectionner le processus de paramétrage du systeme dans chaque établissement

Lire la suite

Création de la selle adaptée Coralie

Fédération Handiane France - 30

L’association Handiane France a été créée à la suite de la loi de 2005 qui œuvre chaque jour pour faire de la nature et de la culture un espace de partage et de découverte pour tous et en tous lieux. Son ambition est de permettre à des enfants en situation de handicap de pouvoir se balader à dos d’âne en étant accompagnés de leurs familles et de leurs amis. Pour cela l’association a créé en 2010 - après 4 ans de recherche et développement avec le concours de l’école des Mines d’Alès, d’un artisan sellier-bourrelier et des professionnels de la Santé - un modèle de selle adaptée aux besoins spécifiques des enfants ayant des troubles cérébro-moteurs ou polyhandicapés. Afin de parachever la qualité du processus de conception, la selle a été reconnue comme dispositif médical et 11 âniers en sont détenteurs à titre gracieux pour qu’ils puissent proposer des balades à des enfants en situation de handicap sans surcoût financier lié à l’équipement. Aujourd’hui, suite à de nombreuses sollicitations de familles et de professionnels d’établissements médico-sociaux, l’association souhaite développer une selle adaptée aux enfants vivant avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA) et lancer une production de 10 selles afin de les mettre à disposition auprès de nouveaux âniers. Ce seront près de 300 enfants par an qui pourront bénéficier des bienfaits d’une balade à dos d’âne

Lire la suite

ESAT Le MONTHOUX - Projet de construction d'une blanchisserie.

Association Nous Aussi - 74

Créée en 1959 au nord de la Haute-Savoie et du Pays de Gex, l’association Nous Aussi est un organisme d'auto-représentation des personnes en situation de handicap mental. Structurée sur 3 pôles, enfant, habitat et travail, l’accompagnement des personnes est large et s’adresse à tous les âges de la vie d’une personne en situation de handicap. L’ESAT Le Monthoux qui accueille 166 travailleurs handicapés se heurte à la fois aux fluctuations d’activités des entreprises pour lesquelles l’ESAT intervient en sous-traitance, mais également au vieillissement de ses travailleurs pour lesquels l’ESAT doit adapter ses activités faute de pourvoir les orienter vers des structures plus adaptées. La création d’un atelier blanchisserie est pour l’ESAT Le Monthoux une opportunité pour aborder un nouveau domaine d’activité qui permettra d’étendre l’offre métier proposée aux usagers et de diversifier son approche économique du travail.

Lire la suite

Maisons partagées Lyon Métropole

Association SIMON DE CYRENE LYON METROPOLE - 69

Construites sur le même modèle que les maisons Simon de Cyrène déjà existantes sur le territoire national, les maisons partagées de Villeurbanne vont permettre à 12 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébrolésées de « vivre ensemble » avec des personnes valides. Les futurs résidents bénéficieront à la fois : • D’un lieu d’habitation avec un logement personnel et répondant au principe de « vivre autonome sans vivre seul ». Les temps collectifs, dans des espaces prévus à cet effet, seront choisis et non imposés, • D’une réponse à un besoin d’aide et d’accompagnement au quotidien, en vue de franchir une étape dans un parcours d’autonomisation. • D’une insertion active dans le voisinage, la vie de quartier, l’environnement de proximité pour favoriser le lien social. L’habitat partagé au-delà des seules personnes en situation de handicap est un projet de mixité sociale. Ce point est fondamental.

Lire la suite

Plateforme pour aidants AARPB

Association AARPB la Brêche - 76

La plateforme de services pour aidants portée par l’Association d’Aide Rurale du Pays de Bray (76 – Seine Maritime) a pour vocation d’assurer en complément de l’offre de services existante : - une fonction d’information et de coordination de parcours des personnes en situation de handicap du territoire, qu’elles soient ou non, accueillies ou accompagnées par des Etablissements / Services Sociaux ou Médico-Sociaux - une fonction d’élaboration et de développement de nouvelles solutions offertes aux personnes en situation de handicap et leurs aidants. Elle comprend également une offre de répit constituée d’hébergement temporaire au sein d’un Foyer d’Hébergement et d’un Foyer d’Accueil Médicalisé. Imaginée dans une logique d’accompagnement de parcours 360° et de soutien aux aidants, l’utilité de cette plateforme de services est d’autant plus prégnante avec le contexte sanitaire actuel. Ainsi, la demande de soutien financier porte principalement sur des travaux de construction et d’aménagement permettant l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants au sein de 2 de Centres d’Accueil de Jour (CAJ).

Lire la suite

Synapse

Association Française du Syndrome d'Angelman - 75

Le syndrome d’Angelman est un handicap rare, caractérisé par une absence de langage oral et des déficits cognitifs importants, qui nécessite un accompagnement très spécifique. Les professionnels des établissements médico-sociaux ne sont pas formés à l'accompagnement des personnes porteuses de ce syndrome. La mise en place d’un programme précoce d’apprentissage éducatif et d’accès à une communication alternative est essentiel pour permettre à ce public d’accéder à une plus grande autonomie et de limiter leurs troubles du comportement. C’est dans ce cadre que l’AFSA (Association Française du Syndrome d'Angelman) souhaite mettre en place "Synapse", une recherche-action sur 24 mois en partenariat avec l'UGECAM et des chercheurs en Psychologie et des Sciences de l'Education de l'Université de Genève et de l'Université de Lorraine. Le projet Synapse se déroulera en deux temps : un volet recherche au sein d'établissements et un volet développement d'outil de formation à l'accompagnement des personnes porteuses du syndrome d’Angelman, notamment avec des outils de Communication Alternative Améliorée (CAA). Cet outil est destiné aux professionnels des établissements, mais aussi aux proches aidants, et sera diffusé dans les établissements de l'UGECAM. À terme l'objectif est une labellisation ARS pour une diffusion nationale.

Lire la suite

Chez Eva

Espace Singulier - 91

L'association Espace Singulier propose des services de relayage et d’accompagnement des aidants de personnes en situation de handicap et de personnes âgées. Elle gère le Numéro Unique pour les Aidants de l’Essonne. Afin d’enrichir sa mission, l’association souhaite créer un lieu de ressources et de rencontres, mais aussi de soin et de prévention santé à Massy dans l’Essonne. « Chez Eva » sera à la fois un espace convivial de mixité sociale avec un café-restauration rapide et un espace de soin, pour des consultations médicales, des séances de soutien psychologique gratuites ou des séances de bien être pour les aidants et leurs aidés. Les professionnels de l’accompagnement et du soin auront également accès à ce soutien psychologique, dont le besoin s’est particulièrement fait ressentir avec la crise sanitaire. Ce dispositif de « Conciergerie sociale et solidaire - créatrice de lien », sera animé par les chargés de mission ressource et les relayeurs bénévoles d’Espace Singulier, qui assureront l’accueil, la mise en place de parcours de soin pour les aidants ou s’occuperont de l’aidé pendant la consultation ou le soin de l’aidant. Le modèle économique du lieu repose sur la vente de boissons et de restauration, et par la location des espaces de consultations à des professionnels. Le local choisi sera loué à un tarif préférentiel par la mairie de Massy.

Lire la suite

FOYER DEVERNAY

Acpei (Association Châlonnaise de parents et amis de personnes déficientes Intellectuelles) - 51

Le foyer de vie Jean Charcot doit s'adapter aux besoins d'accompagnement de ses bénéficiaires : 45 adultes déficients intellectuels en hébergement et 8 en accueil de jour. Il accueille aujourd'hui, faute de places médicalisées dans le Chalonnais, des personnes ayant une orientation Foyer d'Accueil Médicalisé. A cela s'ajoute le vieillissement des personnes hébergées, rendant complexe l'accompagnement au regard de l'organisation de locaux exigus sur 3 niveaux, et sans espace extérieur. L'Acpei (Association Châlonnaise de Parents et Amis de Personnes Déficientes Intellectuelles et/ou autistes), gestionnaire de l'établissement, a pris la décision de construire en centre-ville de Châlons-en-Champagne une nouvelle résidence, baptisée Foyer Devernay, composée de 5 maisonnées. L'association a également reçu l'accord de l'ARS pour la médicalisation de 9 des 45 places de foyer (statut d'EAM - Etablissement d'Accueil Médicalisé). L’une des maisonnées accueillera les résidents les plus autonomes pour les préparer à un habitat hors les murs; une autre sera médicalisée afin d'offrir les soins et l'accompagnement nécessaire aux résidents les plus fragiles et/ou vieillissants. Des espaces de vie collectifs accueilleront des activités individuelles et en groupe, ainsi que les visiteurs extérieurs. La création d'un self, ouvert aux habitants et aux familles, permettra inclusion et ouverture sur l'extérieur.

Lire la suite

Régionalisation du DAHLIR

DAHLIR - 43

Le loisir pour tous n’est pas à la portée de tous. Il reste souvent inaccessible à ceux qui en ont le plus besoin. L’association DAHLIR (Dispositif d’Accompagnement du Handicap vers les Loisirs Intégrés et Réguliers) permet l’intégration des personnes porteuses de handicap en milieu ordinaire et plus précisément dans le sport, les loisirs et la culture. Son originalité réside dans la pluralité des handicaps pris en compte (handicap physique, mental, sensoriel, troubles du comportement) comme dans celle des activités proposées (sport, accueil de loisirs, musique…). Née en Haute Loire, le dispositif DAHLIR HANDICAP est aujourd'hui présent sur 4 départements (Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy de Dôme). La démarche a fait écho auprès d’autres départements. Plusieurs sollicitations pour initier le dispositif ont émergées. Fort de ce succès, le DALHIR a donc vocation à démultiplier son impact en proposant son offre sur d’autres départements : le Rhône, l’Ain, la Loire et les régions PACA et la Corse.

Lire la suite

Réaménagement du FAM La Maison d’Ulysse

ŒUVRES HOSPITALIERES FRANCAISES DE L’ORDRE DE MALTE, dite Ordre de Malte France - 78

Le Foyer d’Accueil Médicalisé « La Maison d’Ulysse » accueille 28 personnes adultes vivant avec des troubles du spectre de l’autisme au sein d’un ancien corps de ferme dans la Vallée de Chevreuse (Yvelines). En octobre 2018, un incendie ayant endommagé près de la moitié des locaux et l’arrivée quelques mois auparavant d’une nouvelle direction au sein de l’établissement, ont été les déclencheurs à la mise en œuvre d’un nouveau projet d’établissement. Celui-ci entend repenser l’ensemble du lieu et des activités au regard de son passé agricole. Ainsi, il est prévu le développement d’activités agricoles et permacoles tant comme supports d’activités éducatives, pédagogiques et de soins que comme des espaces ouverts et de rencontres avec les autres habitants du territoire. « Les animaux de la ferme, les plantes cultivées, la faune et la flore du sentier forestier agiront comme tiers, avec une valeur de « porte d’entrée » permettant la création d’une relation avec une autre personne. » (Extrait du projet d’établissement). À terme, le FAM accueillera sur son site une ferme pédagogique, un espace de permaculture (jardin potager, jardin humide, bassin…), un sentier forestier aménagé ouvert à tous.

Lire la suite

IME la Majourane

ADIR - 83

Géré par l’ADIR (Association pour le Développement d'Institutions de Recours), l’IME La Majourane accueille 30 enfants (de 6 à 16 ans), psychotiques et autistes, ainsi que des enfants présentant des troubles graves du comportement et de la personnalité, dans une bâtisse provençale dotée d’espaces lumineux qui créent les conditions d’un accueil chaleureux. A l’extérieur : des restanques aménagées en jeux d’extérieur sécurisés, atelier vélo, espace vert pour atelier jardinage, etc. L’exiguïté des locaux ne permettant toutefois pas de différencier et d’adapter les accompagnements pour des enfants qui présentent une diversité en âge - de l’enfance à l’adolescence - et dans la manifestation de leurs troubles, le projet d’extension permettra l’aménagement d’espaces modulables mieux adaptés et favorisant la circulation et l’accompagnement des enfants accueillis en petits groupes. Ces nouveaux aménagements, seront favorables à leur vie quotidienne et à la progression de leur autonomie. Également, afin que les familles soient véritablement intégrées dans le parcours de leurs enfants, des espaces d’accueil seront créés et leur seront dédiés.

Lire la suite

Gare de Niolon, destination Inclusion

TCAP21 - 13

L’association T’CAP21, association visant l’inclusion des personnes porteuses de trisomie 21 dans la société, a imaginé un projet tremplin vers une vie la plus autonome possible à destination de personnes âgées de 18 à 50 ans, atteintes de déficiences mentales légères. Sa vocation est double : bâtir un gîte touristique, géré avec des personnes trisomiques et au sein duquel elles pourraient à la fois vivre et avoir une activité rémunératrice. En d’autres termes, il s’agit de les accompagner à la fois à l’autonomie résidentielle mais également de les former aux métiers de l’hôtellerie-restauration et le maraîchage. Grâce à l’appartement pédagogique, l'association proposera à des adultes d’expérimenter, au cours de séjours d’apprentissage, des situations de la vie quotidienne dans un logement équipé géré par une équipe éducative rattachée à un établissement spécialisé. A travers le restaurant d’application, la gestion des chambres d’hôtes et des espaces extérieurs, le gîte sera un véritable lieu d’apprentissages pour une formation pratique visant l’accès à l’emploi en milieu ordinaire. Ce projet sera mis en place dès 2021 dans l’ancienne gare de Niolon, attribuée à T’CAP21 par le biais de SNCF Mobilités - Gares et Connexion, implantée dans un site touristique (calanques de la côte bleue) et toujours accessible par le train.

Lire la suite

Le Quai

Le Quai - 63

L’habitat participatif envisagé par l’association Le Quai, se situe à l’interface des différentes solutions d’hébergement existantes, à savoir les EHPAD, les résidences accueil, les foyers, le maintien à domicile et l’accueil familial. Concrètement, il s’agit d’un habitat autonome couplé à un accompagnement spécifique et un mode de vie semi collectif et participatif. Dans un premier temps, le projet permettra d’offrir une solution de logement pérenne par la location de cinq studios situés au-dessus d’un lieu de vie collectif. Ensuite, grâce à de l’intermédiation locative réalisée par un partenaire local, l’association étendra son accompagnement aux personnes se trouvant en habitat diffus dans le centre-ville. Deux structures sont à la manœuvre pour ce projet : ? L’association Le Quai qui, grâce à l’obtention de la subvention de l’Agence Régionale de Santé au titre du forfait habitat inclusif, animera collectivement et individuellement le projet de vie sociale des résidents. L’association aura la gestion locative des logements. ? L’entreprise Les Murs du Quai aura la charge de la rénovation du bâtiment principal et aura pour unique locataire l’association. Le projet s’adresse à toute personne en situation de handicap psychique dont l’état est suffisamment stabilisé pour permettre de vivre de façon autonome mais qui nécessite un accompagnement quotidien.

Lire la suite

Maison d'Accueil Spécialisée de Petite-Rosselle (57)

ODAS 57 - 57

La Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de Petite-Rosselle est gérée par l’organisme public ODAS 57 (Offre Départementale d’Accompagnement Social et Médico-social de Moselle-Est). Située en zone rurale à la frontière allemande, la MAS accueille cinquante-sept personnes porteuses de déficience intellectuelle avec troubles associés, dont la très grande majorité (86%) est âgée de plus de 50 ans. Confronté à la problématique du vieillissement de ses résidents, l’établissement a engagé une réflexion sur ses pratiques, afin d’adapter au mieux l’accompagnement de ces derniers, à l’évolution de leurs besoins, de leurs modes de vie, mais aussi à la diminution de certaines de leurs capacités. C’est dans cette optique que l’organisme construit un nouveau bâtiment énergétiquement vertueux au sein d'un quartier d'habitation de la ville de Petite-Rosselle. Composé de 5 unités de vie et d’espaces de vie ouverts au public, le bâtiment permettra au personnel de la MAS de se consacrer à l’accompagnement médical, social, adapté au niveau d’autonomie de chaque résident, résolument tourné vers l’extérieur puisque l’accent est également mis sur les échanges entre les résidents et les habitants de Petite-Rosselle.

Lire la suite

APV ANCV 2021

ANCV - 95

L’année 2021 sera la 13ème édition du programme d’aides aux vacances pour les travailleurs d’ESAT (et anciens travailleurs d’ESAT vivant toujours en Foyer d’Hébergement), mené en partenariat par l’ANCV et les membres du CCAH. L’objectif est de favoriser le départ en vacances des travailleurs handicapés d’ESAT ayant de faibles revenus et ne partant pas ou peu en vacances en leur apportant une aide significative. L’ambition de cette nouvelle édition est ainsi d’aider plus de 3 500 travailleurs handicapés d’ESAT à partir en vacances. Ce programme permet de soutenir les personnes dans la construction de leur projet vacances. Le dispositif est fondé sur une logique de cofinancement partagé entre les différentes parties prenantes : une aide cofinancée par les membres du CCAH (1/3) et l’ANCV (2/3) d’un montant maximum de 500 € et versée sous forme de Chèques-Vacances/aide qui vient s’ajouter à l’épargne personnelle du travailleur et à une contribution de l’ESAT. Au total en 12 ans, près de 37 500 départs en vacances ont ainsi été soutenus pour un montant global de plus de 15 000 000 €.

Lire la suite