Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Projets financés

18 471 579 €

Montant des subventions en 2016 pour 130 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

L'IMPro de Mornant : un projet professionnel et éducatif pour 55 jeunes déficients intellectuels

AMPH - 69

L'Association Mornantaise pour l'accueil des Personnes Handicapées (AMPH) relocalise son Institut Médico-Professionnel pour améliorer ses conditions d'accueil à Mornant. L'IMPro recevra 55 enfants et adolescents de 12 à 20 ans, porteurs de troubles du développement et de la personnalité avec une déficience intellectuelle moyenne. Le nouvel établissement proposera à ces jeunes accueillis ,en internat ou en externat, des lieux distincts et sécurisés selon les moments de la journée : un internat séparé, un lieu d'accueil pour les externes, un pôle éducatif avec des salles de classe, un pôle professionnel avec différents ateliers, un pôle autonomie pour travailler sur les activités quotidiennes, des lieux d'activités physiques et de détente, un restaurant de type self afin d'entamer un travail sur l'hygiène alimentaire avec les jeunes.

Lire la suite

L'entreprise d'insertion "Après"

ARES Association - 77

En France, près de 5000 personnes en situation de handicap sortent de prison. Les ex-détenus font face à de nombreuses difficultés, exacerbés par le passage en prison : dépression, addiction, absence de logement, faible qualification, perte de repères, maladies chroniques, schizophrénie et anxiété généralisée. Afin d'aider les détenus à se réinsérer socialement et professionnellement, tout en s'adaptant à leur handicap, le groupe ARES expérimente durant 3 années "Après", une entreprise d'insertion visant à accompagner 30 détenus pendant leur temps d'incarcération au sein de la prison de Meaux et de réduire le taux de récidive. Cette innovation s’intègre dans un programme expérimental de chantier d’insertion en milieu carcéral porté par la Direction de l’Administration Pénitentiaire en concertation avec la direction générale de l’emploi et de la formation professionnelle et le réseau de l’Insertion par l’Activité Economique. En lien avec l’administration pénitentiaire, les professionnels proposent des ateliers professionnels permettant une mise en situation proche du monde du travail afin d'acquérir les savoir-êtres indispensables à la sortie (ponctualité, assiduité, respect des consignes, travail en équipe, etc. ) et certaines compétences techniques. "Après" propose un accompagnement social durant 4 mois à l'intérieur de la prison qui se poursuit durant 2 mois à l'extérieur (recherche de logement, lien social, démarche administrative liées à la RQTH) afin d'éviter toute rupture.

Lire la suite

ESAT Nouveaux horizons

Association Nouveaux Horizons en pays d'Erstein - 67

L'ESAT Nouveaux Horizons accompagne 90 travailleurs en situation de handicap mental et psychique par le biais d'activités éducatives, sociales et professionnelles (câblage,conditionnement, blanchisserie, espaces verts). Pour développer l'emploi des personnes en situation de handicap, l'ESAT a pour projet la création d'une nouvelle activité de restauration. Le bâtiment en construction, accueillera un restaurant et une cuisine centrale où 12 travailleurs handicapés, intégrés dans une équipe mixte, pourront occupés les différents postes : service, préparation, cuisson, stockage. Fort d'un partenariat avec l'Alsacienne de restauration, acteur local de la restauration collective, les travailleurs pourront acquérir de nouvelles compétences métier et les valoriser au sein de parcours de formation. L'association souhaite ainsi développer une interface entre le milieu protégé et le milieu ordinaire de travail pour favoriser l'inclusion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

Lire la suite

SOIGNONS HUMAIN

Soignons humain - 59

L'association Soignons Humain expérimente depuis 2017, le modèle hollandais Buurtzorg en région Hauts-de-France : une équipe de soins à domicile pour les personnes en situation de handicap et de dépendance liée à l'âge. Une étude de KPMG menée en 2010 aux Pays-Bas a conclu que la méthode Buurtzorg permettait de diminuer de 40% les dépenses d'aides et de soins par personne accompagnée. L'approche est centrée sur les besoins du patient, le maintien de l'autonomie et l'ancrage dans un réseau local d'une équipe d'infirmier(e)s relié(e)s par réseau social interne. La personne et ses aidants sont accompagnés de manière globale et non uniquement du point de vue du soin. Connaître le patient et son entourage permet ainsi de favoriser la prévention, d'anticiper les situations complexes et les surcoûts de santé (maintien à domicile, diminution des hospitalisations non programmées etc.). Les équipes sont autonomes dans leurs activités quotidiennes, tout en étant soutenues par le siège associatif pour les activités supports (formation, coaching, logiciel métier, administratif et financier). Le projet consiste à accompagner l'amorçage et le déploiement de 6 équipes d'infirmier(e)s dans la Région Hauts-de-France puis au niveau national et évaluer l'impact social sur les patients et proches aidants en termes de qualité de vie, d'état de santé et d'économies en dépenses de santé.

Lire la suite

Fédération Française Handisport

FFH - 75

La Fédération Française Handisport offre à chaque personne (quel que soit son âge, la nature ou la gravité de son handicap) la possibilité de pratiquer une activité physique. La FFH souhaite favoriser l'insertion sociale par la pratique d'un sport. Avec l’apparition de nouveaux clubs et de nouveaux adhérents, les demandes en matériels adaptés sont devenues de plus en plus importantes pour la pratique sportive et de loisir et inaccessible financièrement pour la plupart des licenciés (2800€ pour un fauteuil d'initiation à 6700€ pour un fauteuil électrique de football). La FFH s’efforce donc de renouveler constamment ses équipements afin de subvenir à la demande. En ce sens, et pour répondre aux besoins recensés auprès de ses clubs affiliés, la FFH lance son "Opération Fauteuils" destinée à apporter un soutien financier à ses membres en France, afin d’acquérir du matériel adapté. Cette opération devrait permettre d'aider 200 clubs dans l'acquisition de fauteuils adaptés pour la pratique du basket, du tennis, de l'athlétisme et de fauteuils multisports de découverte et ainsi favoriser l'accès aux loisirs pour environ 500 personnes.

Lire la suite

EHPAD Bartischgut

EHPAD Bartischgut - 67

L'EHPAD Bartischgut accueille en hébergement 129 personnes âgées dépendantes avec une priorité d'accueil pour les personnes malvoyantes et aveugles, dont des personnes de moins de 60 ans, n'ayant pas de solution d'accompagnement. Initialement foyer logement et centre de cure, le bâtiment doit être réhabilité pour offrir aux personnes handicapées et âgées de meilleurs conditions d’accueil, d'autonomie et de confort de vie. Le projet prévoit la rénovation complète des chambres, des lieux de vie communs, la création d'une unité Alzheimer ainsi qu'un Pôle d'Activités et de Soins Adaptés. L'objectif est l’accompagnement du déficient visuel de l’âge adulte jusqu’à la fin de vie dans un lieu facilitant les différentes étapes de l’entrée en dépendance. A travers ce projet, l’EHPAD Bartischgut souhaite être référent pour les établissements du secteur sur la déficience visuelle et devenir une vitrine architecturale.

Lire la suite

FAM Les apogées

AFAEI Rosselle et Nied - 57

Le Foyer d'Accueil Spécialisé et le Foyer d'Accueil Médicalisé de l'AFAEI Rosselle et Nied accueillent 47 personnes déficientes intellectuelles et autistes, en hébergement, accueil de jour et accueil temporaire. Pour répondre aux besoins croissants d'accueil des jeunes et adultes souffrant de troubles de l'autisme, L'AFAEI en partenariat avec l'ARS a pour projet la construction d'une extension du FAM pour 15 personnes. Elle sera composée de deux unités d'hébergement et d'une place en accueil de jour. La mixité des publics, axe fort de la structure, se traduira par des locaux et des activités mutualisées entre le FAS, le FAM et l'unité autisme, une intégration des personnes par la pair-aidance et l'aménagement d'un jardin sensoriel qui accueillera les scolaires et les personnes en perte d'autonomie.

Lire la suite

CAMSP de Châtenay Malabry

CESAP - 92

Suite à la réponse à l’appel à projet de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France et du département des Hauts-de-Seine, l’association CESAP, gestionnaire de l’actuel Centre d’Action Médico-Social Précoce de Châtillon Montrouge (CAMSP), a reçu un avis favorable et ouvrira début 2019 une extension pour 100 enfants de son CAMSP, sur un autre lieu, à Châtenay-Malabry ainsi qu’une Plateforme de Diagnostic Autisme de Proximité (PDAP). Ces structures permettront de répondre à un besoin d’accompagnement de proximité pour les familles demeurant dans le sud du département des Hauts-de-Seine. Le CAMSP de Châtenay-Malabry permettra un accompagnement précoce de 100 enfants en situation de handicap ou présentant un risque de handicap. La PDAP assurera les diagnostics de première intention pour les cas simples d’autisme, l’accompagnement des familles et l’articulation avec les huit centres de diagnostic qui proposeront leur expertise pour les cas les plus complexes. Cette extension permettra de mutualiser des postes avec le CAMSP de Chatillon-Montrouge.

Lire la suite

Logements partagés LADAPT 26/07

L'ADAPT 26/07 - 26

L'ADAPT Drôme-Ardèche, en collaboration avec l'AFTC Drôme-Archèche, souhaite mettre en oeuvre un projet de logements partagés à Valence afin d'offrir à des personnes cérébrolésées une solution autre que la vie en institution. Ce type d'habitat permet d'apporter une convivialité familiale et de rompre le sentiment d'isolement. Réhabilité par le bailleur social Soliha, la résidence offrira 4 logements spécifiquement conçus pour accueillir des personnes dépendantes physiquement. Le locataire bénéficiera d'un suivi par un SAMSAH ou un SAVS. Les locataires disposeront d'espaces communs et de la présence d'une auxiliaire de vie afin d'apporter une aide dans les actes de la vie quotidienne. Le partenariat avec le Groupe d'Entraide Mutuel éCLair permettra aux locataires de bénéficier d'activités de stimulation cognitive, de loisirs et de lien social.

Lire la suite

SESSAD Montier en Der

Fondation Lucy Lebon - 52

Le SESSAD de Montier en Der, géré par la Fondation Lucy Lebon, accompagne environ 80 enfants enfants et adolescents en situation de handicap mental ou ayant des troubles psychiques et des troubles du comportement. L'équipe de professionnels intervient sur 3 zones géographiques en milieu rural et semi-rural : Montier en Der, Saint Dizier et Vitry le François. Face aux problématiques d'isolement géographique, de mobilité et de mise à disposition de lieux neutres dans les différentes communes, le SESSAD souhaite acquérir un véhicule aménagé pour disposer de bureaux mobiles. Ce nouveau service permettra de faciliter l’accompagnement pour les 80 jeunes et les professionnels de terrain qui réalisent plus de 6 000 interventions par an. L'équipe pourra ainsi accompagner les jeunes dans de meilleures conditions, proposer des interventions conjointes de professionnels et rencontrer plus fréquemment des familles sans solution de mobilité.

Lire la suite

MAS & FAM Oberkirch

APF France Handicap - 67

La Maison Oberkirch se compose d'une Maison d'Accueil Spécialisée et d'un Foyer d'Accueil Médicalisé situés à Strasbourg. Elle accueille 85 personnes en situation de handicap moteur dont 55 en hébergement et 30 en accueil temporaire. Pour améliorer la qualité de vie des personnes accompagnées, l'association a engagé un projet de réhabilitation du bâti et plus particulièrement des espaces privatifs. Le projet consiste à équiper les chambres et les salles de bain de matériel adaptés (domotique, équipement de transfert) pour favoriser au maximum l'autonomie des personnes et faciliter leur accès aux équipements. L'accompagnement sera ainsi adapté à l'avancée en âge des personnes (53 ans en moyenne), en améliorant l'accès aux services de la maison (salle de soins, télémédecine), le confort de vie et l'autonomie.

Lire la suite

MAS Monique Bostaetter

AFAPEI - 68

La MAS Monique Bostaetter - gérée par l'AFAPEI de Bartenheim - accueille depuis 2008, 12 jeunes adultes déficients intellectuels en accueil de jour. Suite à un appel à projets de l'ARS Alsace, l'AFAPEI réalise une extension de la MAS pour accueillir 12 personnes supplémentaires, dans une logique de parcours enfance - adulte. Ce projet s'adresse à des jeunes ayant atteint l'âge de 20 ans, maintenus en secteur enfance au titre de l'amendement Creton, faute de places en secteur adulte. L'association a mis en place des partenariats forts avec les structures du secteur enfance pour proposer une continuité de parcours éducatif, médical et familial aux personnes accompagnées. L'extension accueillera sur 300 m2 des salles d'activité, une salle de relaxation, une salle de restauration et un atelier jardinage, dans la continuité architecturale du bâtiment existant.

Lire la suite

Maison de Répit

Fondation OVE - 69

La fondation OVE, en lien avec la Fondation France Répit, assurera la gestion de la maison de répit de la métropole de Lyon. Cette structure, située dans la métropole Lyonnaise, vise à organiser pour l'entourage des périodes de répit ou à relayer, en cas de besoin, les interventions des professionnels des services ou des aidants familiaux, bénévoles ou professionnels, assurant habituellement l'accompagnement. La maison de répit proposera 5 chambres pédiatriques, 10 chambres pour adultes dépendants, 5 chambres pour les aidants ainsi qu'un studio pour les accompagnants. Une équipe mobile assure la continuité de l'accompagnement des aidants, en amont, pendant et après le séjour au sein de la maison afin d'éviter autant que possible le recours à l'hospitalisation. Une équipe pluridisciplinaire ainsi que des bénévoles accompagneront tout au long de la journée les personnes accueillies en répit programmé, de semi-urgence ou d'urgence au sein d'une architecture pensée comme une maison agréable au cœur d'un parc arboré.

Lire la suite

Foncière Chênelet - l'Epine

Foncière Chênelet - 05

La foncière Chênelet, bailleur à vocation sociale favorisant l'insertion par le logement, a construit 3 logements sociaux destinés à accueillir des familles défavorisées et plus particulièrement des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, sur la commune de l’Épine dans les Hautes-Alpes. Cette construction, réalisée selon les principes d'éco-construction, se compose de deux T3 - dont un en rez-de-chaussée - entièrement adapté et accessible pour les personnes à mobilité réduite ou en perte d'autonomie - et d'un T4 Ce projet est issu de la volonté de la Foncière Chênelet et de la commune de l’Épine de répondre aux besoins spécifiques du territoire en matière d'habitat, soit l'accès au logement dans des territoires ruraux et péri-urbains pour les publics en difficulté.

Lire la suite

Foncière Chenelet - Soye en Septaine

Foncière Chênelet - 18

La foncière Chênelet, entreprise solidaire d'utilité sociale et maître d'ouvrage d'insertion construit dans le département du Cher un bâtiment composé de 4 logements : 3 de type T3 et un de type T4. Ces logements permettront d'accueillir des personnes en situation précaire, des personnes vieillissantes en perte d'autonomie et des personnes en situation de handicap. Deux des logements de type T3 seront en rez-de-chaussée et entièrement accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Ces 4 logements sociaux seront respectueux de l'environnement et construits en utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, paille, broques en terre crue).

Lire la suite

Foncière Chenelet - Saint Colomban

Foncière Chênelet - 44

La Foncière Chenelet, bailleur à vocation sociale favorisant l'insertion par le logement, a construit 6 logements sociaux, destinés à accueillir des familles défavorisées et plus particulièrement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, sur la commune de Saint-Colomban en Loire-Atlantique. Cette construction, réalisée selon les principes d'éco-construction, se compose de trois T3 et de 3 T4 dont deux sont mitoyens. Ils sont adaptés et accessibles pour les personnes à mobilité réduite ou en perte de mobilité. Ce projet est issu de la volonté de la Foncière Chenelet et de la commune de Saint Colomban de répondre aux besoins spécifiques du territoire en matière d'habitat, soit l'accès au logement dans des territoires ruraux et péri-urbains pour les publics en difficulté.

Lire la suite

Foncière Chenelet - Nazelles Négron

Foncière Chênelet - 37

La foncière Chênelet, entreprise solidaire d'utilité sociale et maître d'ouvrage d'insertion construit dans le département de l'Indre-et-Loire un bâtiment composé de 12 logements T3 entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite et en perte d'autonomie. Ces logements permettront d'accueillir des personnes en situation précaire, des personnes vieillissantes en perte d'autonomie et des personnes en situation de handicap. Ces 12 logements sociaux seront respectueux de l'environnement et construits en utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, paille, broques en terre crue).

Lire la suite

Foncière Chenelet - Peyruis

Foncière Chênelet - 04

La Foncière Chenelet, bailleur a vocation sociale favorisant l'insertion par le logement, a pour projet la construction de 4 logements sociaux destinés a accueillir des familles défavorisées et plus particulièrement des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, sur la commune de Peyruis en Alpes de Haute Provence. Cette construction, réalisée selon les principes d'éco-construction, se compose de quatre T3. Ils sont adaptés et accessibles pour les personnes à mobilité réduite ou en perte de mobilité. Ce projet est issu de la volonté de la Foncière Chenelet et de la commune de Peyruis de répondre aux besoins spécifiques du territoire en matière d'habitat, soit l'accès au logement dans des territoires ruraux et péri-urbains pour les publics en difficulté.

Lire la suite

CREATION DE MAISONS PARTAGEES POUR PERSONNES TRAUMATISEES CRANIENNES OU CEREBROLESEES

Association Simon de Cyrène Nantes - 44

L’objectif des Maisons Partagées portées par l’Association Simon de Cyrène à Nantes est de proposer à 24 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébro-lésées un lieu où « vivre ensemble sans être seul » et de favoriser leur vie sociale. Cette nouvelle résidence dénommée « La Civelière » est composée de 3 maisons. Chacune d'elles comprend 8 studios pour personnes handicapées, 4 à 5 studios pour des assistants et 1 studio pour un responsable de maisonnée ainsi que des espaces de vie communs. Les maisonnées de la Civelière sont bâties sur le même schéma que les autres maisons Simon de Cyrène en France (Vanves, Rungis, Angers, Dijon) et adhèrent au projet de la fédération. La résidence ouvrira progressivement ses portes à compter de novembre, décembre 2018.

Lire la suite

Foyer de Jeunes Travailleurs Aux quatre Vents

AAJD - 50

Géré par l'Association pour l'Aide aux Adultes et aux Jeunes en Difficultés (AAJD), le Foyer de jeunes travailleurs Aux Quatre vents dispose de 72 chambres ou studios et accueille chaque année 150 jeunes âgés de 16 à 25 ans en activité ou en voie d'insertion sociale et professionnelle. Afin d’accueillir de nouveaux publics, des jeunes déficients intellectuels et de travailler leur insertion sociale et professionnelle, l'AAJD restructure le foyer. Le FJT accueillera ainsi d'ici fin 2018 une unité d'hébergement pour 12 jeunes déficients intellectuels âgés de 16 à 21 ans accompagnés par l'IME IDRIS. Des chambres seront également réservées aux jeunes handicapés âgés de 17 à 25 ans et bénéficiant actuellement du service médico-social de la plateforme de ressources et de services adaptés (PRSA) de l'association. Grâce à cette restructuration, le FJT constituera un véritable outil d'insertion sociale et professionnelle pour les jeunes déficients intellectuels.

Lire la suite