Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- Avec son programme de financement "Soutenir les initiatives d'avenir", le CCAH s'investit dans des projets porteurs d'innovation sociale, les projets favorisant le soutien des proches aidants et l'accompagnement de l'avancée en âge des personnes handicapées.
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

* Création d'un pôle médico-social spécialisé Handicap Psychique ALHPI et d'une plateforme SAMSAH

Association Accompagner Le Handicap Psychique en Isère - 38

Sans excès d’originalité, l’association ALHPI s’est construite de façon empirique par la succession et l’enchevêtrement de créations, mais aussi d’absorptions, de plusieurs établissements et services médico-sociaux spécialisés dans l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap psychique. A l’heure de la promotion de parcours personnalisés, fluides et sans rupture – et profitant d’un contexte propice au changement (acquisition d’un immeuble et ouverture d’un nouveau service) – l’association ALHPI souhaite aujourd’hui emprunter le chemin de l’innovation et de la cohérence en faveur de ses usagers et de leurs proches. L’ambition est claire : rompre avec la dichotomie institution/domicile et l’opposition usager/personne pour que se substitue à « un projet, deux vies » un véritable « projet DE vie » dans sa globalité. L’ALPHI propose ainsi de créer un véritable pôle médico-social dédié au handicap psychique regroupant sur un même lieu le Service d’accueil de jour (SAJ), les deux Services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapé (SAMSAH) et le siège de l’association.

Lire la suite

MANES (Médiation et Accessibilité Numérique pour les Etudiants Sourds)

Laboratoire LIDILEM - 38

Croire qu’il faut simplement retranscrire la parole de l’enseignant pour que l’étudiant sourd assimile le cours, est une idée répandue dans l’opinion publique et fausse. Le projet porté par le laboratoire LIDILEM de l’Université Grenoble-Alpes, de réalisation d’une recherche action vise à favoriser la réussite académique des étudiants sourds, en participant à une meilleure identification et évaluation de leurs besoins d’aménagement, et en explorant l’élaboration de dispositifs d’accessibilité, technologiques et pédagogiques, adaptés à leurs stratégies de traitement de l’écrit. Le projet se déclinera en plusieurs phases : tout d’abord il s’agira d’identifier et de comprendre les stratégies mises en place par les des étudiants sourds dans le traitement de la trace écrite ; ensuite un diagnostic sur les techniques de reconnaissance vocale automatique sera réalisé ; enfin le projet aboutira avec la production de plusieurs outils permettant d’aider la communauté universitaire à adapter les cours dispensés.

Lire la suite

* Agrandissement du restaurant d'application de l'IME Excelsior

Association Vivre et devenir – Villepinte – Saint-Michel - 93

L’association francilienne Vivre et devenir gère l’Institut Médico-Professionnel Excelsior au Raincy et accompagne 100 jeunes de 12 à 20 ans à travers notamment 8 ateliers professionnels. Parmi ces ateliers, on trouve un double atelier Restauration réparti entre l’atelier Cuisine (avec des équipements professionnels) et l’atelier Service en salle. Cependant cet atelier ne dispose pas de salle dédiée et c’est une petite salle de classe qui sert actuellement de restaurant d’application. Afin d’offrir aux jeunes des conditions d’apprentissage et d’exercice proches du milieu ordinaire et de donner plus de visibilité à ce restaurant d’application et de l’inscrire dans la ville, l’association a décidé de doter son IMPro d’un restaurant grâce à la réalisation d’une extension. Ce restaurant sera opérationnel à partir de février 2021. Cet outil permettra à l’atelier d’être ouvert plus fréquemment au public et de renforcer l’inclusion professionnelle des jeunes.

Lire la suite

Foyer de vie de Vouziers

EDPAMS Jacques Sourdille - 08

Situé à Vouziers, dans les Ardennes, le Foyer de vie « Val de Marizys » géré par l’EDPAMS - Etablissement Départemental Public d’Accompagnement Médico-social - accueille depuis 1987 des personnes en situation de handicap mental et psychique, ou porteuses de troubles du spectre autistique. Cet établissement combine hébergement et accueil de jour dans un bâtiment en location en mauvais état, devenant inadapté à l'accueil des résidents avançant en âge - 30 % d’entre eux ayant plus de 45 ans. De plus, ce bâtiment convient mal au projet d'établissement, projet désireux de préparer les résidents qui le souhaitent à la vie autonome. L'EDPAMS a donc décidé de construire un nouveau bâtiment pour accueillir les benéficiaires du foyer. Constituée d'unités de vie, la nouvelle résidence favorisera cette prise d'autonomie, et une potentielle transition vers la vie en appartement individuel. Les infrastructures seront adaptées à l’accompagnement des personnes avançant en âge. Le nouveau foyer de vie et foyer occupationel pourra ainsi offrir 27 places d'accueil permanent, 5 places en Accueil de Jour (soit deux places supplémentaires en accueil de jour). La municipalité de Vouziers soutient ce projet et met à disposition de l’EDPAMS un terrain par le biais d’un bail emphytéotique. Le permis de construire devrait être obtenu début juin.

Lire la suite

CAMSP d'Alès

CCAS D'Alès - 30

Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce d’Alès (CAMSP) créé en 1982 dispose d’un agrément de 80 places, a développé une expertise sur la prise en charge des grands prématurés (naissance entre la 28ème et 32ème semaine de grossesse) et l'accompagnement au dépistage des enfants avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA). Installé depuis la création dans les locaux d’une ancienne magnanerie, ces derniers sont devenus inadaptés à l’accueil et à l’accompagnement des enfants en situation de handicap et aux besoins de leurs proches aidants. Aujourd’hui, leur projet de construction de nouveaux locaux avec des espaces de prises en charge individuelles et collectives se concrétise. Conçu dans le cadre d’une démarche participative territoriale, il apporte des éléments de réponse à différents besoins exprimés tant par des professionnels médicaux ou para-médicaux du territoire que par les usagers. Ainsi, un espace accueil des familles avec des postes informatiques permettant le travail à distance et une balnéothérapie mutualisée avec l'APF 30 ont été intégrés au programme qui devrait être livré 2ème trimestre 2021.

Lire la suite

Maison pour l'autisme

CERESA (Centre Régional d'Education et de Services pour l'Autisme) - 31

L'association CeRESA fut créée en 2005 par des parents et la Professeure de Psychologie Bernadette Rogé (Maison de la Recherche de l'université Jean Jaurès de Toulouse) pour répondre aux besoins d'informations et d'accompagnement des familles d’enfant ayant des Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA). Aujourd'hui, l'association CeRESA gère 7 services répartis sur la Haute-Garonne et le Lot dont 3 SESSAD, 2 Unités d'Enseignement, 1 pôle de formation et 1 plateforme de services. L’association souhaite construireune "Maison de l’Autisme" pour accueillir les différents services de l'association : 2 SESSAD (SESSAD Smile pour les enfants de moins de 4 ans et SESSAD ACCES 31 pour les enfants de plus de 4 ans) et la plateforme de prestations externes (Trampoline) intervenant tous sur le département de la Haute-Garonne. L’accompagnement mis en place au sein des établissements de l'association s’appuie sur la méthode DENVER, dispositif innovant en France. En ce sens, le bâtiment doit répondre à des exigences en matière d’isolation phonique, acoustique, de sensibilité lumineuse et neutralité des espaces. La méthode Denver est une méthode éducative, comportementale, développementale et relationnelle qui utilise les connaissances du développement émotionnel et cognitif de l’enfant. Elle est centrée sur l’enfant et ses émotions positives, et non sur l’enseignement de l’adulte.

Lire la suite

Habitat inclusif Tours

Association ALVA (Accompagnement au Long de la Vie des personnes avec Autisme et troubles apparentés.) - 37

L'association ALVA, en partenariat avec la Mairie de Tours et un bailleur privé, a pour projet la création d'un habitat inclusif pour 6 jeunes autistes, au sein d'un immeuble mixte d'une trentaine d'appartements, situé en centre ville de Tours. Cette immeuble, en cours de réhabilitation, proposera 6 appartements de type T2 au 1er étage ainsi que des pièces communes au rez-de-chaussée (salle d'activité, salon, bureaux, salle d’événement pour les associations locales). En complément de l'accompagnement à l'autonomie et l'insertion sociale, l'association ALVA axera également le projet sur l'insertion professionnelle et proposera un suivi individuel et collectif de chaque jeune pour préparer son insertion dans l'emploi. L'objectif du projet est de proposer un habitat tremplin, permettant aux jeunes "d'habiter" et non plus d'être "loger" et favorisant l'insertion dans le milieu ordinaire qu’il soit social ou professionnel.

Lire la suite

Plateforme "Pass'âge"

Fédération Medico-sociale - 88

Née du constat des ruptures de parcours que les usagers les plus âgés des établissements de la Fédération Médico-Sociale pouvaient vivre lorsqu’ils atteignaient l’âge de la retraite, la plateforme « Pass’Age » est une initiative développée par l'ESAT Florebois, un des établissement Vosgien de la Fédération Médico-Sociale. Cette plateforme a pour objectif d’accompagner les travailleurs vieillissants de l’ESAT, afin de garantir une continuité dans leur parcours de vie, et ce, dès les premiers signes de vieillissement. Elle propose un accompagnement adapté, en coordination avec les structures et dispositifs existants : aménagement du temps de travail lors des premiers signes de vieillissement, formation à la retraite, accompagnement au rendez-vous CARSAT, immersion en unité de vie pour personnes handicapées vieillissantes, aide à la recherche et à la gestion du logement, accueil de jour à l'ESAT Florebois pour garder un lien social et rompre l'isolement. La plateforme devrait permettre d’accompagner 30 personnes en file active sur les trois sites Vosgien de l’ESAT Florebois. Le dispositif sera expérimenté avant d’être évalué par le Conseil Départemental des Vosges et par l’ARS mi 2021. C’est sur cette expérimentation, destinée à être dupliquée sur le reste du territoire Vosgien par la suite, que porte la demande de subvention.

Lire la suite

Unité de vie PHV à Lons Le Saunier

APEI Lons Le Saunier - 39

Le Foyer d'hébergement de l'APEI de Lons Le Saunier accueille des travailleurs d'ESAT en hébergement et en accueil de jour. Depuis 2017, les équipes du pole ASH (Accompagnement, Services et Habitat) de l’APEI travaillent sur un important projet de relocalisation des deux sites du Foyer d’hébergement dans un nouveau bâtiment. Le projet inclut la création d'une unité de vie non médicalisée de 10 places, pour personnes handicapées retraitées. Actuellement 48 personnes déficientes intellectuelles sont hébergées et accompagnées : 24 au Foyer d'hébergement du Château d'Eau et 24 à la Résidence Tamaris, en accueil semi-collectif (appartement). Les conditions d'accueil du foyer sont très inadaptées, notamment pour les résidents avançant en âge. L’OPH Jura (Office Public de l'Habitat du Jura) a été choisi pour construire sur un terrain mis à disposition par la ville de Lons-le-Saunier, une importante résidence dans laquelle seront regroupés les deux parties du foyer d'hébergement : l'accueil de jour et l'unité PHV (Personnes Handicapées Vieillissantes). L'APEI de Lons-le-Saulnier versera une redevance annuelle à l’OPH Jura. Le nouveau bâtiment « Viva Cité » sera aménagé en unités de vie favorisant l’autonomie des personnes et bénéficiera d’importants espaces collectifs. L’objectif du projet « Viva Cité » est de proposer une solution d’accueil adaptée aux besoins de chacun, qu’ils soient travailleurs ou retraités, et de permettre à ces derniers de conserver un lien social avec leurs anciens collègues. L’agrément du Foyer sera porté de 48 à 56 places d’hébergement de travailleurs handicapés, auxquelles s’ajouteront les 10 places d’accueil en Foyer occupationnel et les 10 nouvelles places de l’unité PHV. La demande de subvention porte sur l'aménagement de cette dernière unité.

Lire la suite

Pôle restauration à l'ESAT Les Ateliers du Poher

ASSOCIATION KAN AR MOR - 29

L’association Kan Ar Mor gère plusieurs établissements médico-sociaux dont un ESAT à Carhaix dans le Finistère. Cet ESAT comprend plusieurs ateliers dont un atelier de restauration séparé en 2 lieux distincts : un restaurant ouvert au public et un atelier de restauration collective. Tous deux sont très vétustes et leur conception ne permet pas la réalisation d’aménagements visant l’amélioration des conditions de travail et le développement de l’activité. Le projet consiste à regrouper ces deux ateliers de restauration sur le site principal de l’ESAT, au sein d’une zone d’activités, à travers la construction d’un bâtiment qui abritera une cuisine centrale respectant les normes d’hygiène actuelles, un self à destination des salariés et travailleurs de l’ESAT, également ouvert à la clientèle extérieure, et une salle de réunion de 40m², proposée à la location pour des journées de formation, séminaires, etc. Les objectif du projet sont d’offrir un cadre de travail et de sécurité de très bonne qualité et de proposer des missions plus inclusives avec le nouveau restaurant.

Lire la suite

AppLinou BEP

Université de Lorraine - 54

Le Laboratoire Lorrain de Psychologie et Neurosciences de la Dynamique des Comportements (2LPN) est une unité de recherche de l'Université de Lorraine. Dans le cadre du projet LINUMEN (Littératie et Numératie Emergentes par le Numérique), retenu par le Programme d’Investissement Avenir 2 (PIA2) du Ministère de l’Education Nationale, une équipe de chercheurs en psychologie, informatique et sciences de l'éducation a conçu l’application « AppLinou - Apprendre avec Linou en maternelle » - un outil numérique qui permet de développer et de renforcer les compétences liées à la littératie* et la numératie** émergentes chez les enfants en âge préscolaire (4 à 6 ans). L’ambition de l'équipe de chercheurs du Laboratoire 2LPN est aujourd’hui de développer une version adaptée de l'application AppLinou pour des enfants à BEP « Besoins Educatifs Particuliers*** » du même âge, puis de réaliser une étude de l'impact de son utilisation sur une population d'enfants de 4 à 6 porteurs de TSA. Les résultats obtenus sur ce public autiste seront ensuite étendus sur l’ensemble des enfants à Besoins Educatifs Particuliers, les besoins des enfants porteurs d’autisme étant les plus importants. L'objectif est ensuite de diffuser cette étude et d’en présenter l'application aux enseignants et aux psychologues de l'Education Nationale en Meurthe et Moselle d’abord, puis sur le reste du territoire. Une version commercialisable de l’application devrait être développée à terme.

Lire la suite

Restaurer Habitat et Dignité

Réseau ECO HABITAT - 60

L'association réseau Eco Habitat a pour vocation de lutter contre la précarité énergétique auprès de personnes précaires, isolées, âgées et handicapées qui ne disposent ni des moyens financiers, ni des connaissances techniques pour mener à bien un projet de rénovation de l'habitation dont elles sont propriétaires. Depuis 2014, réseau Eco Habitat a engagé 62 opérations de réhabilitation sur le territoire picard (Aisne, Oise et Somme). L'association implique et coordonne l'ensemble des acteurs publics et privés concernés par la problématique de l'habitat et se positionne comme facilitateur : Agence Nationale de l'Habitat, collectivités territoriales, entreprises du bâtiment, bénévoles qui accompagnent les familles etc. L'impact de ce programme va bien au delà des problématiques énergétiques (condition de chauffage, isolation, paiement des factures) mais permet à ces personnes en grande précarité, majoritairement en perte d'autonomie due à l'âge, au handicap ou à la maladie, de pouvoir se maintenir à domicile, dans des conditions décentes. Réseau Eco Habitat a pour ambition d'accroître le rythme de rénovations d'ici 2023 pour atteindre 200 logements dans toute la région des Hauts-de-France. Pour cela, il est nécessaire de mieux identifier les familles, renforcer les capacités d'accompagnement social et technique, développer le réseau de partenaires sur de nouveaux territoires et accroître les capacités financières pour la réalisation des chantiers. Témoignages et vidéo : https://vimeo.com/307878498 /

Lire la suite

Nous Aussi

Nous Aussi - 75

Nous Aussi, association d'auto-représentation des personnes en situation de handicap mental, a constaté de nombreux obstacles pour permettre aux personnes déficientes intellectuelles d'accéder au droit de vote et d’exercer leur pleine citoyenneté : manque d'information, méconnaissance des droits, réticences des proches, manque de compréhension des messages des candidats, complexité des démarches et procédures etc. En partenariat avec la Fédération des CREAI et l'UNAPEI, l'association a lancé le projet : le droit de vote pour tous c'est maintenant ! Après une étude des besoins des personnes en situation de handicap, cette campagne d'information et de sensibilisation nationale reposera sur la création de deux outils - un guide papier et un serious game - afin d'informer et soutenir les 300 000 à 500 000 électeurs potentiels dans leur démarche citoyenne. Des actions de plaidoyer auprès des partis politiques et des collectivités locales sont également menées pour préparer les prochaines échéances électorales sur 2020 et 2021, pour rendre réellement effectif le droit de vote des personnes en situation de handicap mental.

Lire la suite

FAM Le Chataignier et le Charme

APEI Centre Alsace - 67

Le Foyer d'Accueil Médicalisé Le Châtaignier, porté par l'APEI Centre Alsace, dispose actuellement de 38 places d’accueil dont 2 temporaires et de 4 places d’accueil de jour pour personnes adultes polyhandicapées ou pluri-handicapées très dépendantes. Ces personnes nécessitent un accompagnement dans la quasi-totalité des actes de la vie quotidienne. L'APEI Centre Alsace a décidé, pour améliorer le confort d’hébergement et d’accueil de ses résidents devenu très insuffisant, de réaliser une extension des locaux du Foyer d'Accueil Médicalisé Le Châtaignier. Cet aménagement prévoit de transformer les 9 chambres doubles en 9 chambres individuelles, plus spacieuses, et de créer 9 nouvelles chambres, toutes entièrement équipées. Il permettra d'améliorer nettement la prise en charge des résidents, dont la plupart sont âgés, et pour qui l’hébergement en chambre double devenait très inadapté pour la prise en charge et les soins quotidiens. Le projet inclut aussi la création de 4 places supplémentaires portant la capacité d'hébergement à 42 places, par une « extension non importante » autorisée par l’ARS Grand-Est, et répondant ainsi au déficit de places de la région.

Lire la suite

Création du Foyer de Vie Les Petites Victoires

Association au service des autistes et de la pédagogie - 75

L'association ASAP accueille 32 personnes autistes, enfants et adultes, au sein de ses 3 établissements situés au cœur de Paris : un Institut Médico-Educatif, un Foyer d’Hébergement et Centre d'Accueil de Jour. L'association a reçu l'autorisation de transformer les 6 places de Foyer d'Hébergement en Foyer de Vie ainsi qu'une extension de 6 places, soit 12 adultes autistes qui seront accompagnées en Foyer de Vie sur 2 sites distincts dans le 11ème arrondissement de Paris : l’ancien Foyer d’Hébergement pour accueillir 6 personnes en hébergement de nuit et un nouveau local qui accueillera les 6 autres hébergements et les 12 personnes en journée. Ce nouveau bâtiment, ancien local commercial, doit être entièrement rénové pour s'adapter aux besoins du public accueilli. Un étage sera dédié aux activités de journée, un autre à l'hébergement et une salle d'activité sportive sera installée au sous-sol. L'association, fonctionne comme une structure familiale et propose un accompagnement basé sur la socialisation, la communication, afin de pouvoir vivre pleinement dans l'environnement de la ville et exercer sa pleine citoyenneté.

Lire la suite

Création d'une maroquinerie

APF FRANCE HANDICAP - 27

L'entreprise adaptée de l’Eure d’APF Entreprises a initié la création d'un atelier de maroquinerie en son sein afin de favoriser la création d’emploi pour des demandeurs d’emploi en situation de handicap dans le domaine des métiers du Cuir. Ce projet de développement d’activité s’inscrit dans le cadre de l’expérimentation nationale des Emplois Tremplins. Cette dernière permet à une Entreprise Adaptée de recruter, dans le cadre de CDD Tremplin d’une durée de 4 à 24 mois, des demandeurs d’emploi ayant une RQTH pour les former à un métier et leur permettre à la fin de cette période « tremplin » d’accéder à un emploi durable dans des entreprises classiques. Ce sont 10 personnes, qui chaque année, vont être recrutées sur cet atelier de maroquinerie et bénéficier au démarrage d’une formation de 4 mois au sein du Lycée Boismard de Brionne (27). Après cette phase de formation, ils intégèreront l’équipe de production qui sera amenée à réaliser des articles pour des marques du Luxe comme Hermès, Gucci, ou de jeunes designers. Le projet présenté porte sur la création de cet atelier, et son développement sur une durée de 3 ans.

Lire la suite

HANDIRECT BRETAGNE

SARL PLVDBC - Handirect Services - 35

Les agences Handirect Services Rennes et Handirect Services Morbihan à Lorient sont gérés par la société SARL PVCDBC, une Entreprise Adaptée créée en 2008 qui emploie aujourd’hui 16 salariés, dont 13 sont handicapés. Le réseau d’entreprises adaptées, Handirect Services, compte aujourd’hui près de 20 sites adhérents et propose des activités de soutien administratives à leurs clients. Le réseau des Entreprises Adaptées bretonnes du réseau Handirect (4 agences en tout, réparties en 2 sociétés gestionnaires avec la même direction) a depuis fin 2016 développé un partenariat commercial en tant que fournisseur exclusif avec la société Entourage Solutions ayant créé la marque Famileo, solution de gazette papier à destination de personnes âgées en EHPAD. Cette dernière connaît depuis quelques mois une croissance exponentielle et les Entreprises Adaptées doivent s’adapter pour pérenniser leur partenariat avec le client et l’emploi de leurs salariés handicapés. Un programme d’investissement complet a donc été établi et est actuellement mis en œuvre : équipement de nouvelles machines d’impression, aménagement de 3 sites de production en conséquence, nouvelles embauches de salariés handicapés, montée en compétences et nouveau plan de formation. Une grande partie de ce programme a été mis en œuvre à la fin de l’année 2019. La transformation du site de Lorient viendra finaliser ce plan de transformation.

Lire la suite

IME de l'Océan

ADEI - 17

L’IME-SESSAD de l’Océan près de La Rochelle accueille aujourd’hui un peu plus de 200 enfants et adolescents en majorité déficients intellectuels sur 3 lieux de vie et un site d’ateliers pré-professionnels. L’établissement accompagnera, à partir de cette année 2020 et dans le cadre d’un nouvel agrément, 221 jeunes avec la création de deux unités réservées aux enfants et adolescents autistes et aux adolescents handicapés psychiques. Afin de bien accompagner ces nouvelles populations, l’établissement doit retravailler son organisation autour d’une approche populationnelle d’une part, et autour d’une nouvelle architecture d’autre part. La restructuration immobilière va concerner 3 sites au sein de l’IME et du SESSAD de l’Océan : deux lieux de vie et le site des ateliers pré-professionnels. De nouveaux espaces d’activités thérapeutiques seront créés. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un CPOM signé le 30 Janvier 2019 avec l’Agence Régionale de Santé Nouvelle Aquitaine. De nombreux partenaires sont associés. Cette rénovation complète améliora les conditions d’accueil, la qualité de l’hébergement, les conditions de formation, l’inclusion sociale et professionnelle de jeunes en situation de handicap.

Lire la suite

Projet violoncelle inversé

Talents et violoncelles - 75

Créée en 2010 par un comité d’experts reconnus, l’association de loi 1901 reconnue d’intérêt général « Talents & Violoncelles » a pour objectif de permettre l’expression du talent des jeunes musiciens. Aujourd'hui, l'association souhaite accompagner un jeune violoncelliste en situation de handicap moteur : Soni Roulette qui a une malformation à la main gauche l'obligeant à jouer avec un violoncelle classique qui a subi quelques modifications, afin qu'il soit inversé. Le projet "Violoncelle Inversé" a démarré lors du festival de musique classique de la Grange de Meslay (du 14 au 23 juin 2019) qui a réuni plus de 8 500 festivaliers, par la fabrication d’un violoncelle inversé par plusieurs luthiers qui étaient présents sur le site, de tel sorte que le dernier jour du festival Soni Roulette a donné un concert avec son nouvel instrument. Aujourd’hui, le projet se prolonge au travers de l’accompagnement du jeune violoncelliste dans son cursus de formation afin qu’il puisse devenir chef d’orchestre et créer à terme son académie de musique adaptée au handicap.

Lire la suite

EHPAD des Reflets d'Argent

Résidence des Reflets d'Argent - 27

Le projet de reconstruction de l’EHPAD de Conches en Ouche (27 - Eure) qui accueille 145 résidents, intègre deux Unités pour Personnes Handicapées vieillissantes (UPHV) dont la capacité d’accueil est de 27 places, et aussi la création d’un Accueil de Jour pour personnes Alzheimer de 12 places (PASA) Cette réorganisation permettra d’améliorer la qualité des espaces de vie de chacune des unités, ainsi qu l’individualisation de toutes les chambres. En effet, dans les anciens locaux, près de 40% des chambres étaient des chambres doubles, et 8 étaient encore des chambres triples. Ainsi, chaque unité est dotée d’un repas clair et lumineux et d’espaces de prise en charge pour des soins ou pour des animations De plus, chaque chambre disposera d’un rail de transfert permettant une meilleure mobilité du résident en douceur tout en préservant les conditions de travail des personnels. Le choix de la compacité de l’établissement permettra de limiter les distances parcourues quotidiennement par le Personnel et par les Résidents. Le nouveau bâti intègre une Gestion Technique Centralisée (GTC) permettant un suivi efficient de la structure (relevé automatique des températures, détection des fuites, maîtrise des consommations énergétiques…) C’est important pour les personnes ? Ou mettre ça dans la mise en œuvre du projet. la Télémédecine sera déployée et. une chambre "pédagogique" a été créée afin de former le personnel novice ou d'expérimenter de nouvelles pratiques d'accompagnement.

Lire la suite