Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap autour des thématiques suivantes :
- Accompagner l’avancée en âge des personnes en situation de handicap :
(Accompagner le passage à la retraite ; Accompagner le bien vieillir en bonne santé ; Améliorer le logement et les conditions de vie ; Préserver l’autonomie et maintenir le lien social ; Proposer des solutions d’habitat alternatives à l’établissement)
- Accompagner les proches aidants :
(Favoriser l’accès à l’information et à l’orientation ; Favoriser l’accès aux services offrant solutions de répit et/ou de maintien à domicile ; Développer des lieux de vie et de répit les aidants)

Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Important : Sont exclus tous les projets de mise en accessibilité du cadre bâti, des transports, les projets portés à titre individuel, d’emploi, de formation, d’intégration scolaire, d’un local, d’un établissement ou d’un service, d’un loisir ou d’une pratique sportive.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Résidence "Gîte et Amitié"

LADAPT - 18

Construite en 1979 sur la commune de Bourges, La Résidence Gîte et Amitié est une Résidence Autonomie de 53 logements adossée à un SAAD (Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile) qui permet aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap d’accéder à un logement autonome et individuel, de bénéficier d’une offre de services dans les actes de la vie quotidienne et d’être accompagné à l’accès aux soins. Reprise par LADAPT au 1er janvier 2018, les locaux sont vétustes et non adaptés aux besoins des personnes accompagnées (sur les 53 logements, 10 ne sont plus louables). Faisant suite à la proposition du bailleur social de vendre l’ensemble des bâtiments, l’ADAPT a saisi l’opportunité de réfléchir au développement d’un projet plus ambitieux en adéquation avec les divers besoins identifiés sur ce territoire rural peu doté. Ce projet de rénovation présente ainsi l’avantage d’intégrer une offre multiple et innovante qui permettra à la fois de poursuivre l’accueil des personnes handicapées vieillissantes (notamment les travailleurs d’ESAT arrivant à la retraite) ; d’intégrer un dispositif d’appartements passerelles pour former et accompagner des personnes vers l’habitat autonome, de proposer un habitat inclusif pour les personnes sans solution et enfin de proposer une offre de répit pour les aidants grâce à un accueil séquentiel sur quelques semaines ou quelques mois.

Lire la suite

Les Petits Pieds de Ruelle sur Touvre - Multi accueil inclusif

COMMUNE DE RUELLE SUR TOUVRE - 16

Les crèches à vocation d’insertion professionnelle, dites crèches « Avip », sont des crèches d’un nouveau genre. Créé en 2016 par le Gouvernement, Pôle emploi et la Caisse Nationale d’Allocations Familiale, le dispositif propose aux parents demandeurs d’emploi un service pour faire garder leurs enfants de 0 à 3 ans afin qu’ils puissent mener à bien leurs démarches de recherche d’emploi : entretien d’embauche et de sélection, formation, rendez-vous avec Pôle emploi, période d’essai, stage, création d’entreprise…. La commune de Ruelle sur Touvre, dans le département de la Charente, a choisi de construire une crèche « Avip » mais elle souhaite également que ce nouvel établissement s’adresse à toutes les familles. Ainsi la commune repense son offre pour l'adapter aux besoins de familles ayant un enfant en situation de handicap. La nouvelle structure pourra accueillir jusqu'à 50 enfants âgés de 0 à 6 ans dont 30% d'entre eux seront des enfants porteurs de handicaps quels qu'ils soient. Cette nouvelle crèche porte un double objectif, elle doit permettre une inclusion totale des enfants en situation de handicap mais également l’inclusion sociale et professionnelle des parents qui pourront disposer de leurs temps pendant l’accueil des enfants.

Lire la suite

Habitat inclusif La Cordée

ASSOCIATION AUTONOME ENSEMBLE - 67

Le projet La Cordée est un habitat inclusif porté par l’Association Autonome Ensemble, dont l’objet est de favoriser l’accès à un habitat digne et autonome visant à contribuer à l’amélioration du cadre de vie des adultes diagnostiqués comme souffrant de troubles autistiques. L’habitat inclusif est composé de 7 logements individuels, regroupés autour d’espaces de vie collectifs, au sein de la ville de Strasbourg, à destination d’adultes atteints de troubles autistiques. Un animateur sera en charge de la mise en œuvre du projet de vie sociale et partagée, ainsi que la coordination des professionnels de l’aide et du soin, intervenant sur les temps clefs de la journée. Le projet d’habitat La Cordée complète l’offre territoriale en matière d’habitat inclusif, à destination des jeunes en situation de handicap, issus du domicile ou en rupture de parcours. Grâce aux partenariats avec les acteurs du territoire et la reconnaissance d’habitat inclusif délivrée par le Conseil Départemental, ce projet propose une réponse novatrice pour accompagner les personnes en situation de handicap et leurs proches, afin de vivre en milieu ordinaire. De plus, une attention spécifique est portée sur l’insertion sociale des habitants afin de favoriser leur inclusion au sein de la société, en tissant un lien fort avec l'environnement local. Répondant pleinement aux besoins actuels des jeunes en situation de handicap, plusieurs projets d’habitats sont à l’étude sur le territoire avec l’Association Autonome Ensemble.

Lire la suite

Habitat inclusif L’Ilot Bleu

L’ILOT BLEU - 62

L’Association l'Ilot Bleu a été créée en 2022 par une famille dont l’enfant, un jeune adulte autiste, est confronté à l’insuffisance des solutions d’accompagnement sur son territoire. Désireuse qu’il puisse bénéficier d’un endroit où vivre en milieu ordinaire, la famille a décidé de créer une structure qui puisse développer son autonomie ainsi que celles d’autres personnes dans la même situation. L’association gérera un habitat inclusif en colocation au sein d’une grande maison rénovée pour accueillir 6 personnes autistes sans solution ainsi que 2 personnes qui ne sont pas en situation de handicap, afin d’assurer la mixité et de renforcer la dynamique d’inclusion sociale des personnes, travaillant pour la plupart en ESAT. L’accompagnement proposé sera fondé sur l'approche comportementale, encore peu développée dans le département du Pas-de-Calais malgré les recommandations de la Haute Autorité de Santé.

Lire la suite

Création de l'EAM Stéphane Houdet pour 60 adultes TSA et handicapés psychiques

Fondation OVE - 69

Suite à un appel à projets de l’ARS, la fondation OVE rénove un bâtiment à Vaulx en Vélin permettant l’accueil de 60 adultes en situation de handicap en Établissement d’Accueil Médicalisé (EAM). Organisé en petites unités de vie en fonction de l’âge, de l’autonomie et de l’importance des troubles du comportement ou du langage, l’établissement pourra accueillir 40 adultes atteints de troubles du spectre autistique moyens à sévères et 20 adultes handicapés psychiques. Il s’adresse prioritairement à des personnes en risque de ruptures : jeunes en sorties d’établissement “enfants”, personnes vieillissantes ne pouvant plus se maintenir en établissement non médicalisé ou vivre à domicile, hospitalisation inadaptée et départs non souhaités en Belgique. Le bâtiment est entièrement conçu pour répondre aux besoins spécifiques de ces personnes : luminosité, sonorisation, choix des couleurs, du mobilier, du chauffage, des salles de bains, espaces de repli, etc. L’accompagnement des proches aidants sera aussi au centre du projet de l’établissement, notamment avec un pôle dédié et internalisé qui aura pour objectifs de proposer un relais d’information et coordonnera la mise en place de solutions de répit. Ce projet a été conçu pour fluidifier les parcours des personnes, notamment à ces périodes clés de la vie que sont l’entrée dans l’âge adulte, l’avancée en âge et la perte d’autonomie.

Lire la suite

Foyers - La Baraudelle

Association d'Aide Aux Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l'Est - 08

Le Foyer de Vie et le Foyer d’Accueil Médicalisé – La Baraudelle, gérés par l’Association d’Aide aux Infirmes Moteurs Cérébraux du Nord et de l’Est, accompagnent 61 personnes, principalement des personnes atteintes d’infirmité motrices. Aujourd’hui, ces Foyers ne répondent plus aux besoins des personnes accueillies, en termes d’autonomie, de sécurité et de confort. Avec ce projet d’agrandissement et de réhabilitation, l’établissement s’adaptera mieux aux besoins évolutifs liés au vieillissement des personnes en situation de handicap (moyenne d’âge : 42.4 ans), dans une logique de parcours de vie. Au sein de ce nouveau bâtiment, 4 places d’accueil supplémentaires en Foyer d’Accueil Médicalisé seront créées. Après les travaux, ce nouvel établissement répondra à la fois aux besoins d’inclusion, d’adaptation des locaux à destination des résidents et de leurs familles, et à la mise en place d’équipements spécifiques, permettant l’amélioration des conditions de vie des personnes accompagnées. En outre, grâce à la mise en place d’actions d’autodétermination, les résidents ont participé pleinement à différents groupes de paroles afin de construire un projet en adéquation avec leurs besoins. Ce projet ouvre l'établissement à la participation citoyenne de ses résidents, à l’accès aux loisirs et aux évolutions de l’habitat.

Lire la suite

Unité résidentielle TSA du Loiret

ADAPEI 45 - Les Papillons Blancs du Loiret - 45

Les situations des personnes atteintes de troubles autistiques à caractère très sévère sont très complexes à gérer, en raison de l’absence de solutions réellement adaptées. Les alternatives existantes les conduisent à se retrouver, soit en isolement au sein d’hôpitaux psychiatriques, soit en établissements médico-sociaux, avec une prise en charge qui ne peut pas répondre de façon satisfaisante aux spécificités de ces troubles. D’autres personnes, sont contraintes d’être maintenues au domicile, rendant le quotidien extrêmement pesant pour les familles et les aidants proches. Pour parer à l'urgence des adultes autistes sévères sans solution, le plan national autisme encourage le déploiement d’unités de vie résidentielles pour adultes autistes en situation très complexe, adossées à des établissement médico-sociaux, avec un personnel nombreux, et très bien formé. Dans ce cadre, l’ADAPEI 45 a répondu à un appel à projets de l’ARS en créant un dispositif global d’hébergement et d’accompagnement à travers la création d’une unité résidentielle limitée à 6 places. L’unité portée par l’Adapei 45 est adossée au FAM du Chêne MAILLARD afin de mutualiser des ressources et des compétences. Cette expérimentation hors norme et innovante permet d’envisager de façon légitime une meilleure stabilisation des troubles autistiques très sévères, voire une amélioration qui pourrait permettre à long terme une intégration vers un établissement de type FAM ou MAS. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, le projet a été pensé dans sa globalité. Il s’appuie sur 3 éléments forts : un lieu proposant un cadre apaisé et sécurisé, en cohérence avec les difficultés engendrées par les troubles autistiques, le recrutement d’une équipe de 24 professionnels formés aux approches psycho- éducatives structurées, ainsi qu’un dispositif d’accompagnement et de soutien dédié aux aidants familiaux.

Lire la suite

Création du Pôle Parents Aidants du montreuillois – Les bobos à la ferme (62)

Le Laboratoire de répit - 62

Le projet de Pôle Parents Aidants du Montreuillois est porté par les Bobos à la Ferme, acteur reconnu pour son expertise dans le domaine des parents aidants. Ce lieu ressources est un nouveau service qui vient compléter l’offre déjà existante pour les aidants familiaux (séjours de répit, groupe de paroles, événements, etc.). Être parent aidant de son enfant en situation de handicap induit des risques importants d’isolement social, de paupérisation (du fait des ruptures familiales ou de la réduction totale ou partielle de travail d’un ou des deux parents), d’épuisement, dus notamment à la difficulté d'accès aux solutions et aux interlocuteurs compétents au bon moment. Le Pôle Parents Aidants – articulé avec les différents services du territoires - est labélisé Lieu ressources parentalité & handicap et Halte - Répit par la CAF du Pas-de-Calais. Il a pour ambition d’aider et d’accompagner les familles confrontées au handicap ou à la maladie de leur enfant dans toutes les domaines de leurs vie ( social professionel, financier... ). dans une logique de parcours de répit. Ces derniers pourront trouver dans ce lieu ressources de l’information, des solutions de répit, être accompagnés sur leurs démarches en fonction de leurs besoins, ou être réorientés vers les bons interlocuteurs. Pour ce faire, Les Bobos à la Ferme ont acquis un bâtiment à rénover à proximité des gites ou seront accueillis les parents aidants, de manière individuelle ou collective, avec notamment des permanences assurées par des Pairs Aidants Professionnels. C'est sur la rénovation de ce bâtiment que les membres du CCAH sont sollicités.

Lire la suite

Création d’un appartement partagé – Foyer de vie Arc en ciel

Fondation Diaconesses de Reuilly - 91

Le Foyer de vie l’Arc-en-Ciel situé à Gif-sur-Yvette, géré par l’association Envoludia, œuvre aujourd’hui à travers ses établissements pour l’inclusion et l’autonomie de ses bénéficiaires, petits et grands. Aujourd’hui, l’association porte plusieurs défis majeurs au travers son nouveau projet associatif, cohérent avec le projet d’extension d’agrément de la capacité d’accueil de son Foyer de Vie, avec la création de 5 places d’accueil en alternat, soit 4 places en alternat et 1 place en accueil temporaire d’internat. Cette extension de capacité d’accueil du Foyer de vie l’Arc-en-ciel permet la mise en œuvre d’un nouveau projet, celui de la création d’un appartement partagé et inséré au sein de l’EHPAD des Chênes-Verts de la Fondation Diaconesses de Reuilly, dans un appartement baptisé « La Coloc’ ». Cet appartement partagé sera créé grâce à la réhabilitation d’un ancien logement de fonction au sein de l’EHPAD, voisin du Foyer de vie l’Arc-en-ciel. Ces derniers sont engagés dans une démarche inclusive pour accueillir 4 jeunes en situation de paralysie cérébrale, permettant ainsi de développer leur autonomie, grâce à de nouvelles modalités d’accompagnement et d’hébergement. De plus, un tiers-lieu sera également créé sur le même site, permettant une ouverture de l’EHPAD sur le quartier.

Lire la suite

Maison relais - pension de famille "les Soleillades"

Association Traverses - 41

La pension de famille « Les Soleillades », actuellement située dans un immeuble d’habitation à Selles-sur-Cher n’est pas en capacité de répondre aux enjeux de l’avancée en âge de ses résidents. Ce bâtiment, malgré les travaux réalisés au fil des années, n’est plus adapté aux besoins des résidents : vétusté des locaux, appartements en étages, éloignement des structures administratives et médico-sociales. De plus, les habitants de cette pension de famille sont également contraints de vivre en colocation, ce qui accentue les difficultés. Pour s’adapter au vieillissement des personnes en situation de handicap, l’association Traverses peut s’appuyer sur le soutien total de son bailleur social qui a accepté de construire de nouveaux logements pour accueillir les résidents, dont l’âge moyen est de 56 ans. Ces nouveaux logements permettront de pouvoir accueillir 30 personnes dans des logements individuels de plain-pied. Cette construction neuve a été pensée pour pouvoir s’adapter à l’évolution des personnes et aux différents types de handicap, moteurs ou psychiques. Avec une construction neuve, respectueuse des enjeux de développement durable, les pensionnaires de cette nouvelle résidence bénéficieront de l’accompagnement social pour maintenir une stabilité de vie indispensable, ainsi que d’un cadre apaisant pour leur permettre de se reconstruire après des trajectoires de vie extrêmement difficiles, bien souvent à l’origine de leurs handicaps.

Lire la suite

Médicalisation du foyer Le Planeau pour accompagner l’avancée en âge des personnes handicapées

Association Sainte Agnes - 38

L’association Sainte Agnès accueille en foyer de vie 54 personnes en situation de handicap sur le site de Saint Martin le Vinoux, près de Grenoble. Pour améliorer la qualité d'accompagnement des personnes handicapées vieillissantes, en partenariat avec le Conseil Départemental, 10 places de ce foyer de vie seront transformées en places d’accueil médicalisé (EAM). L'association a pour projet la transformation et l'aménagement du lieu d'hébergement afin de le médicaliser tout en ayant une augmentation des moyens humains pour le faire (création de 3,95 ETP). Ce projet propose un ambitieux plan architectural de réorganisation des espaces et de médicalisation de l’accompagnement Ainsi, les personnes pourront vivre le plus longtemps possible sur leur lieu d'habitation grâce à l'accompagnement médicalisé qui répondra aux problématiques de vieillissement et de perte d'autonomie. Le projet permet aux personnes de réaliser leur projet de vie, de se maintenir dans leur environnement social et d'éviter les ruptures brutales de parcours et les placements non souhaités.

Lire la suite

Adopte une Asso : le bénévolat des plus vulnérables comme vecteur de lien social

Adopte une Asso - 69

L’association Adopte Une Asso – cocréée en 2021 par la fondatrice ainsi que la responsable des partenariats d’Handissimo (fusionné récemment avec Ma Boussole Aidants) – souhaite poursuivre l’expérimentation de son programme Handicap & Bénévolat. Partant du principe que le bénévolat est un puissant vecteur de lien social, de participation citoyenne et d’épanouissement personnel, et face à une augmentation des besoins des associations, l’association Adopte Une Asso propose à des personnes qui en sont souvent les bénéficiaires de devenir bénévoles, sur une grande diversité de missions possibles, les plaçant ainsi pleinement en tant qu’acteur de la société, contributeur du vivre ensemble et permettant de lutter contre leur fragilité sociale. Avec son programme Handicap & bénévolat, elle propose deux principales actions complémentaires : d’une part elle accompagne de manière individualisée et à la carte des personnes en situation de handicap – tout handicap confondu – sur des missions de bénévolat correspondant à leurs envies ; d’autre part elle accompagne et forme les associations à accueillir des bénévoles en situation de handicap. Après une phase test fructueuse et 35 personnes accompagnées, l’association lance la phase d’expérimentation du programme sur deux ans sur la métropole de Lyon, avec 3 piliers : 1) Montée en charge du programme pour augmenter le nombre d’accompagnements 2) Construction d’un modèle économique hybride, 3) Lancement d’une mesure d’impact pour objectiver les possibles multiples bénéfices d’une telle démarche.

Lire la suite

Habitat communautaire MEMO

GAPAS - 75

La plateforme de service MEMO a été crée par l'association GAPAS en réponse à l'Appel à Manifestation d’intérêts lancé par l’ARS Ile de France en avril 2021 pour 8 places pour des jeunes et adultes porteurs de handicap rare. Cette plateforme offre des solutions d'accompagnement - aujourd'hui inexistantes sur le territoire- à des jeunes et adultes sans solution ou sans solution adaptée. Il s'agit d'un dispositif innovant pour des personnes présentant des troubles complexes du langage, avec ou sans troubles associé et entraînant parfois des comportements parfois inadaptés, La démarche s'articule autour d'un dispositif fluide et souple pour répondre aux besoins des personnes accompagnées et apporter du répit aux familles. L'ambition de ce projet innovation est de permettre à chacun de construire son projet de vie autodéterminé. Le dispositif comporte trois volets : - un accueil de jour de 30 personnes en file active , - une équipe mobile pluridisciplinaire qui accompagne dans les démarches de soin et dans le milieu ordinaire - un habitat communautaire de 8 places - dont une est temporaire. Les deux premiers services ont démarré et c'est sur le volet habitat communautaire que les membres du CCAH sont sollicités. Il sera abrité dans une maison à Montreuil et permettra à 30 personnes en file active de tester et d'expérimenter l'habitat collectif dans un objectif de vie en autonomie. L'innovation réside aussi dans l'accompagnement individualisé qui s'adapte aux souhaits de la personne dans une logique de réponse à la demande, plutôt que d'offre standardisée.

Lire la suite

Reconstruction service autisme MAS APAJH87

APAJH 87 - 87

Avec plus de 1000 personnes accompagnées et 200 salariés, l’APAJH 87 - dont le siège est à Limoges - est un acteur important du secteur médico-social sur le département de Haute-Vienne. La Maison d’Accueil Spécialisée ouverte en 1991 et gérée par l’APAJH 87, a pour mission principale l'accompagnement d'adultes en situation de polyhandicap et/ou d'autisme. La MAS est le seul établissement sur le département a proposer un service dédié à l’autisme. Le service actuel occupe les anciens locaux administratifs de la MAS, malgré une réhabilitation effectuée en 2004, ils ne sont donc pas adaptés au public, les espaces sont entre autres exigus sans lieux de repli possible. Il apparait donc nécessaire de construire de nouveaux locaux répondant aux besoins des personnes accompagnées notamment du fait de leur vieillissement. Avec ce nouveau service l’APAJH 87 proposera un espace dédié à l’accompagnement de ce public et améliorera la prise en charge éducative, thérapeutique et sanitaire (nouveaux équipements, plus de confort et d’intimité, plus d’accessibilité, etc.). De plus l’association souhaite profiter de ce projet pour augmenter sa capacité d’accueil, passant de 12 places à 18 places (+6) en internat et de une places à 6 places en accueil de jour (+5), afin de répondre aux besoins et sollicitations du territoire et ainsi octroyer du temps de répit à des aidants vieillissants.

Lire la suite

Création d’un habitat inclusif à Saint-Calais - APAJH Sarthe-Mayenne

APAJH SARTHE-MAYENNE - 72

Le projet « Saint-Calais » est un habitat inclusif porté par l’association APAJH Sarthe-Mayenne, dont la mission est de gérer des activités et des services accompagnant des personnes en situation de handicap. Cette association est affiliée à la Fédération nationale de l’APAJH. Cet habitat inclusif est composé de 7 logements, avec un espace collectif, au cœur de la commune de Saint-Calais, sur le département de la Sarthe et à proximité immédiate de l’ESAT. Grâce à l’Aide à la Vie Partagée, l’animateur sera en charge de la mise en œuvre du projet de vie sociale et partagée, ainsi que la coordination des professionnels pouvant intervenir au sein de cet habitat. L’habitat inclusif Saint-Calais s’inscrit dans un projet de transformation de l’offre médico-sociale sur les territoires de la Sarthe et de la Mayenne. Aujourd’hui, le foyer d’hébergement ne répond aux besoins des travailleurs d’ESAT et ce dernier est vieillissant. Grâce aux partenariats avec les acteurs du territoire et la reconnaissance d’habitat inclusif délivrée par le Conseil Départemental, ce projet propose une réponse novatrice pour accompagner les personnes en situation de handicap mental et leurs proches, afin de vivre en milieu ordinaire. De plus, un accompagnement spécifique est réalisé auprès des travailleurs d’ESAT dans le cadre de leur préparation à la retraite.

Lire la suite

Maisons Hospitalières de SENART

Les Ailes déployées (anciennement SPASM) - 77

L’association Les Ailes Déployées (ALD), experte de la santé mentale, développe sur le département de Seine et Marne, les Maisons Hospitalières de Sénart. Ce lieu est le terrain d'expérimentation d'une nouvelle approche en psychiatrie, basée sur le concept de « rétablissement ». L'enjeu n'est pas une guérison ou une diminution des symptômes mais un accompagnement la personne pour rétablir une vie satisfaisante, en dépit des limites résultant de la maladie. Il vise à promouvoir l’inclusion et l’auto-détermination de la personne aussi bien en termes de logement, d’insertion professionnelle et de citoyenneté en passant par différentes étapes, et ce, pour sa réhabilitation psycho-sociale. Pour ce faire, 3 pôles seront créés pour accompagner près de 300 personnes par an, dont plus de la moitié ont de plus de 45 ans : - une unité « Passerelle », Centre de Postcure psychiatrique de 20 lits ; - un hôpital de jour psychiatrique de 25 places ; - une unité d’hospitalisation complète en psychiatrie, d’une capacité de 55 lits. Le projet s’ancre dans une dynamique de partenariats et de collaboration avec les acteurs médicaux, médicosociaux, sociaux et culturels du territoire. Enfin, il s’inscrit dans le Plan Régional de Santé 2, de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France qui a désigné la Seine-et-Marne comme département prioritaire pour le développement de l’offre en soins en Santé mentale. Les Maisons Hospitalières de Sénart seront ainsi la première « plateforme de réhabilitation psychosociale » du département.

Lire la suite

HANDINNOV - Clinique de Bonneveine

APATS Marseille - Clinique de Bonneveine - 13

La Clinique de Bonneveine - établissement du Groupe AVEC - est un établissement de santé privé à but non lucratif, sous statut ESPIC. Cet établissement, créé en 1927, recense près de 10 500 séjours hospitaliers par an, 6 600 interventions et 120 000 actes externes réalisés par les professionnels de l’établissement. Face à l’augmentation du nombre de patients en situation de handicap, l’établissement souhaite créer une unité spécialisée dans l’accueil et l’hospitalisation de ces personnes. En effet, malgré la création d’un Pôle Santé axé sur l’accès au soin des personnes en situation de handicap, les besoins grandissants liés à l’avancée en âge de ce public ont rendu obligatoire la création d’une unité dédiée, soutenue par l’ARS dans le cadre de l’article 51 promouvant l'innovation en matière de santé, qui aura la capacité d’accueillir tous les types de handicaps dans un espace réservé. Chaque année, l’unité soignera plus de 100 patients en moyenne grâce à une équipe soignante spécialisée, en majorité des personnes vieillissantes dont les cumuls de troubles rendent le suivi classique difficile et qui sont donc exclus du système de santé. Leurs aidants seront également accompagnés pour devenir de réelles parties prenantes du parcours de soin de leur proche.

Lire la suite

Maison du GINKGO

ALVE - 77

L'association ALVE (Accompagnement Lieux de Vie Entraide) gère l'Etablissement d'Accueil Non Médicalisé (EANM) « Maison du GINKG0 ». Anciennement « foyer de vie », l’établissement accueille 19 personnes porteuses de troubles psychiques moyennement à très sévères. L'association se trouve confrontée à une problématique de vieillissement de son public. Certaines personnes avançant en âge et dont l’état s’est stabilisé – souvent après un long parcours d’hospitalisation - ont formulé le souhait d’un mode de vie plus autonome. Dans une volonté de répondre à ce désir d’autonomie et de créer les conditions optimales d’insertion sociale pour ces bénéficiaires, l’ALVE a lancé la construction d’un nouveau bâtiment, situé à côté du foyer actuel, pour aménager 5 studios autonomes avec kitchenette et jardin privatif. Ce nouvel habitat permettra à cinq résidents du foyer - dont 4 ont plus de 45 ans - de bénéficier d'un logement indépendant, en sécurisant leur parcours. À terme, l'objectif est de leur permettre de vivre de façon autonome hors établissement et d'intégrer la nouvelle résidence accueil de Savigny-le-Temple qui devrait ouvrir à proximité, fin 2024. L'ARS a déjà accordé un agrément pour 5 places supplémentaires. Les places d’hébergement ainsi libérées permettront l’accueil de 5 autres personnes, actuellement sans solution sur le département de Seine et Marne, au sein de l’établissement d’accueil non médicalisé.

Lire la suite

Jeunes aidants et proches atteints de troubles psychiques : ouverture du Club famille à Reims

Association L'Amitié - 51

L’association l’Amitié accueille, accompagne et héberge des personnes atteintes de troubles psychiques à leur sortie d’hospitalisation psychiatrique. Cette association, et d’autres partenaires, ont recueillie de nombreuses alertes de la part des parents des personnes accueillies, qui non seulement se retrouvaient confrontés à la maladie de leurs enfants adultes, mais devaient également faire face aux nombreuses difficultés, parfois souffrances, de leurs petits-enfants, ces derniers étant en première ligne face aux difficultés d’un (voire parfois les deux) de leur parent atteint de troubles psychiques. Aussi, l’association l’Amitié expérimente un lieu d’accueil, d’écoute, d’accompagnent et de ressources pour les jeunes aidants et leurs parents atteints de troubles psychiques. Ce lieu, baptisé Club famille, accueille et accompagne les jeunes aidants et/ou leurs parents, soit de manière différenciée, soit ensemble dans une approche systémique, et dans une approche de promotion de la santé mentale. Situé au sein d’un local proche de la gare du centre-ville de Reims, le Club famille est un lieu neutre, convivial, non stigmatisant et facilement identifiable via son implantation et donnant directement sur rue. Dispositif innovant, complémentaire au champ sanitaire et de l’accès aux soins, il est l’un des premiers de cette approche en France et le seul de la région. C’est pour cette raison que ce service d’accueil et d’accompagnement fait l’objet d’une démarche d’évaluation externalisée afin d’objectiver les résultats de mise en œuvre de l’expérimentation.

Lire la suite

Le Fil d'Ariane

AEMC (Association Educative Mas Cavaillac) - 30

Le département du Gard dans son 7éme plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD 2019-2023) pointait la nécessité pour le territoire, de se doter de places de résidence d’accueil. L’association Educative du Mas Cavaillac (AEMC) – gestionnaire de nombreux établissements et services sociaux, médico-sociaux et sanitaires - répond à ce besoin avec la création d’une résidence accueil de 22 places pour des personnes en situation d’isolement, d’exclusion sociale, fragilisées et handicapées par des troubles psychiques. Implantée en centre-ville de Nîmes, la résidence le Fil d’Ariane sera ouverte à des personnes ayant connu des périodes d’hospitalisation prolongées en psychiatrie, des épisodes d’errance ou restées à charge de leur famille. Le vieillissement et/ou la perte d’autonomie des futurs résidents sera également un enjeu central car l’association projette d’avoir 35 % des logements attribués à des personnes de plus de 60 ans. Cette nouvelle solution d’habitat sera pérenne, sans limitation de durée, ce qui réduira mécaniquement le turnover et entrainera logiquement le vieillissement des résidents. Les équipes seront donc formées aux spécificités liées à l’avancée en âge et l’AEMC pourra s’appuyer sur de nombreux partenaires pour offrir aux résidents la garantie d’un accompagnement sanitaire et social de qualité, sur mesure et évolutif en fonction des besoins des personnes.

Lire la suite