Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Pôle Le Ruisselet

CCAS de Rieux Volvestre - 31

Le Pôle Le Ruisselet porté par le CCAS de Rieux Volvestre (31) s’est lancé depuis 2017, dans un programme pluriannuel d’investissement comprenant 3 volets : l’extension des locaux d’activités de l’ESAT pour augmenter la capacité de production et de stockage, le développement d’une offre d’hébergements autonomes et la réorganisation de son Foyer d’Hébergement afin d’accueillir notamment une Section de Temps Libéré (STL). Cette nouvelle section (10 places) permettra d’accueillir des personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas travailler à l'ESAT à temps complet, et ce pour 3 raisons : - des jeunes personnes handicapées issues d’IME/IMPRO ou sans solution nécessitant un accompagnement progressif vers une activité professionnelle, même en secteur protégé. - des personnes en situation de handicap psychique nécessitant une activité à temps partiel, et des activités thérapeutiques et de loisirs pour maintenir un équilibre psychologique, - des personnes handicapées vieillissantes nécessitant une baisse de l'activité en ESAT, au profit d’activités de bien être, stimulations cognitives, vie sociale favorisant la transition vers la retraite.

Lire la suite

SOTRES

SOTRES - 92

La SOTRES est une entreprise adaptée spécialisé dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique éloignées de l'emploi, qu’elle aide à se réinsérer professionnellement. En 2019, elle s'est rapprochée de l'association Les Ailes Déployées, qui gère des établissements accompagnant des personnes souffrant de troubles mentaux ou psychiques. Elle projette de diversifier son activité actuelle de bureautique et conciergerie, en développant un pôle de restauration collective, et reprend pour cela l’activité de restauration collective de 3 structures médico-sociales gérées par son partenaire Les Ailes déployées, à Paris, à Cergy (95) et Bois-le-Roi (77). Grâce à ce nouveau projet, la SOTRES pourra embaucher 28 salariés, dont 22 personnes en situation de handicap psychique, qui prépareront et serviront les repas des bénéficiaires et des salariés dans chacun des trois établissements. Parmi ces 22 postes, 3 CDD tremplin seront agréés par la Direccte. Les salariés seront formés aux différents métiers de la restauration collective ou traditionnelle. L’ambition de la SOTRES est de leur permettre un retour vers le milieu ordinaire du travail, dans un secteur de métiers en tension.

Lire la suite

Mam'eo

Association mam'eo - 60

L’association Maison d’Assistantes Maternelles Extra Ordinaire (MAM’EO) a été créée en 2018 à Nogent-sur-Oise dans le but d’ouvrir une maison d’assistantes maternelles spécialisée dans l’accueil d’enfants en situation de handicap âgés de 3 mois à 6 ans. La structure, gérée par trois amies professionnelles de l’éducation spécialisée, offrira aux parents un mode de garde adapté aux besoins de leurs enfants en milieu ordinaire. Le service proposé permettra à ces aidants de trouver un soutien dans le parcours d’accompagnement de leur enfant en situation de handicap mais également de retrouver une vie sociale et professionnelle plus stable. Première de ce type dans la région, la maison d’assistantes maternelles (MAM) répondra à un besoin exprimé par le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP) de Creil et a acquis le soutien de la mairie. La MAM recevra les enfants dans un espace constitué de trois appartements côte-à-côte, en rez-de-chaussée d’un immeuble à Nogent-sur-Oise. Ceux-ci sont gracieusement mis à disposition par le bailleur social gestionnaire de l’immeuble qui laisse le soin aux porteuses du projet de les relier et de les aménager.

Lire la suite

Construction d'une blanchisserie et d'un abattoir de volailles à l'ESAT Saint-Joseph

AHSM - 07

Avec 5 centres hospitaliers et des établissements sociaux et médico-sociaux rattachés, l’Association Hospitalière de Sainte-Marie est exclusivement dédiée à la souffrance psychique et a développé au fil des années une réelle expertise sur l’accompagnement du handicap psychique. L’ESAT Saint-Joseph, à Veyras en Ardèche, accueille 85 travailleurs en situation de handicap psychique sur des activités industrielles et agricoles (élevage d’ovin, cultures céréalières et abattage de volaille). L’accompagnement spécifique sur le champ du handicap psychique contraint l’ESAT à proposer des activités variées pour s’adapter au vieillissement des travailleurs et éviter la lassitude sur certaines tâches. Ce constat a conduit l’ESAT à mener une réflexion sur la diversité des activités proposées. La création d’une activité blanchisserie, nouvelle opportunité économique sur le territoire, permettra de proposer d’autres métiers et de diversifier l’accompagnement professionnel. Concernant l’activité abattage, la mécanisation de certaines tâches améliorera considérablement les conditions de travail notamment pour les travailleurs handicapés vieillissants.

Lire la suite

Centre MPR

Fonds de dotation CHU de Nantes - 44

Depuis 40 ans, le pôle de Médecine Physique et de Réadaptation (MPR) du CHU de Nantes accompagne plus de 10 000 patients par an accidentés de la vie en hospitalisation et en consultation. De la rééducation à la réadaptation mais aussi dans l’accompagnement à la réinsertion professionnelle, le pôle est réputé pour la qualité de sa prise en charge permettant de prévenir et réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, psychologiques et sociales du handicap. Domaine d’excellence du CHU de Nantes mais faisant face à son obsolescence et son inadaptation en termes d'accessibilité et d'ergonomie, aussi bien pour les patients et leurs familles que pour les soignants, le bâtiment de MPR a été entièrement repensé pour être reconstruit à proximité du futur nouvel hôpital de l’île de Nantes en 2022. Il sera aménagé et équipé en matériel de pointe et d’innovation. L’objectif est de permettre une réadaptation et une réinsertion optimale des patients, d’offrir un cadre agréable et convivial pour les personnes accueillies et leurs proches, basé sur l'intégration sociale et professionnelle.

Lire la suite

OPERATION SPORT POUR TOUS

Fédération Française Handisport - 75

La Fédération Française Handisport est une Association Reconnue d’Utilité Publique. Elle rassemble 1 600 comités régionaux et départementaux et clubs de pratique d'activité sportive adaptée pour personnes en situation de handicap physique ou sensoriel. Elle recense plus de 35 000 licenciés. Si les structures affiliées réussissent à recruter les ressources humaines nécessaires pour encadrer les personnes en situation de handicap - bénévoles à 90%-, elles manquent cruellement de moyens pour acquérir l'équipement adapté nécessaire - fauteuils, orthèses, prothèses - d’autant qu’ils sont financièrement peu accessibles. Afin de permettre à ses clubs de développer l'accès de la pratique sportive pour leurs adhérents ou pour de nouveaux publics, la Fédération Française Handisport a mis en place l’opération Sport pour Tous – une aide financière à l’acquisition de matériels adaptés -, qu’elle attribue sur dossier à ses clubs affiliés en fonction de la pertinence de leur projet : augmentation de la fréquentation, nouveaux publics, nouvelles activités, notamment le sport santé . Le dispositif d’aide de la Fédération Française Handisport s’inscrit dans le contexte des Jeux Olympiques de Paris 2024 et de la politique réaffirmée par le gouvernement de renforcement de l'inclusion des personnes en situation de handicap par le sport.

Lire la suite

SESSAD AU FIL DU TEMPS

Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés de la SOMME (APAJH 80) - 80

L’APAJH de la Somme gère plusieurs structures d’accueil et d’accompagnement de jeunes en situation de handicap. Son IME et son SESSAD, spécialisés dans le suivi d’enfants et jeunes adultes autistes, exercent leurs missions au sein d’un même bâtiment situé à Pont-de-Metz, commune voisine d’Amiens. L’association souhaite réaliser une extension de ce bâtiment grâce à une surélévation qui permettra de décomposer les deux entités : l’IME au rez-de-chaussée et le SESSAD au premier étage, avec chacun sa propre entrée. Cette nouvelle organisation de l’espace permettra d’augmenter la capacité d’accueil en simultané du SESSAD et, surtout, de diversifier les ateliers de préprofessionnalisation proposés avec les deux nouvelles salles d’activités. La qualité de service se verra également renforcée par l’installation d’un bureau de consultation et du regroupement de l’ensemble du personnel administratif au sein d’un seul et unique espace. Des groupes de parole ainsi que des sessions de formation et de sensibilisation pourront être proposés aux aidants dans la salle de réunion prévue par l’extension. Cette évolution du SESSAD s’accompagnera d’une amélioration des conditions de travail au sein de l’IME qui pourra réorganiser ses actions dans l’espace libéré au rez-de-chaussée.

Lire la suite

Bus itinérant de l’APF PACA

APF France Handicap - 13

Vivre en milieu rural pour les personnes en situation de handicap et leurs proches peut relever du véritable défi ! Cela peut poser des difficultés particulières, notamment en termes de mobilité, d’accès aux services publics, administrations, structures de santé ou encore à l’emploi. Ces difficultés sont autant de freins à une pleine participation sociale accentuant l’isolement des personnes en situation de handicap, de leurs proches et le sentiment de ne pas avoir sa place dans la société. Avec ce projet de « bus itinérant » baptisé dispositif ADELIS, l’APF-PACA ira au-devant des personnes isolées en leur proposant un lieu ressource, un espace de soutien et d’entraide de proximité. Cette expérimentation vise l’égalité d’accès aux services et à la citoyenneté pour les personnes handicapées et leurs familles vivant dans des secteurs géographiquement très isolés, peu dotés en services publics, grâce à un bus itinérant. Au total, c’est plus de 35 communes rurales réparties sur l’ensemble de la région PACA qui bénéficieront de l’ensemble des services proposés dans le cadre du dispositif, soit 500 personnes en situation de handicap accueillies par an. L’objectif de cette expérimentation est de démontrer aux pouvoirs publics que le « bus itinérant » répond bien à un besoin social non couvert. Avec l’évaluation de l’impact social de l’expérimentation, l’APF aspire à obtenir à terme des financements pérennes.

Lire la suite

L'appli qui va révéler votre potentiel

ADIS - 63

Le groupe ADIS, consortium d’acteurs regroupant 6 associations, œuvre depuis plus de 40 ans pour l’insertion socioprofessionnelle des personnes en situation de handicap sur le Puy-de-Dôme. Comme toute structure dont la vocation est l’accompagnement à l’emploi de publics défavorisés (Mission locale, CAP Emploi, Structures de l’insertion par l’activité économique, etc.) l’ADIS est souvent confrontée à la problématique des « personnes invisibles », connues d’aucune structure de l’emploi. Avec Co’Actifs qui est un projet de développement d’une application, l’ADIS, souhaite proposer un nouveau mode d’accompagnement aux publics réticents aux formats classiques, qui sont dits invisibles sur le marché du travail et qui résident prioritairement dans les quartiers de la politique de la ville et les territoires ruraux. Le bénéficiaire devient l’acteur principal et le pilote de son parcours qui s’articule autour d’un référent unique de parcours et d’une application smartphone. Le référent unique crée un lien de confiance durable avec le bénéficiaire, il intervient comme un coordinateur dans le parcours de la personne, il est un appui dans la structuration de l’accompagnement.

Lire la suite

LA MAISON DES AUGUSTINES

Association Béthanie - 59

L’association Béthanie a été créée en 1983 à l’initiative de la Congrégation des Sœurs Augustines Hospitalières pour gérer une maison de retraite. Elle est depuis spécialisée dans l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie, en établissement ou à domicile. Son projet consiste en la réhabilitation d’un bâtiment jusqu’alors occupé par des Sœurs Augustines, situé en zone rurale, à Saint-Amand-les-Eaux. L’association souhaite y créer un complexe réunissant 10 appartements en habitat partagé pour personnes handicapées vieillissantes et personnes âgées, ainsi que 18 chambres d'hôtel de répit pour des séjours aidants/aidés. L’ensemble sera agencé autour d’espaces de vie partagés qui favoriseront la mixité sociale entre les différents publics accueillis. Des services de restauration, lingerie, entretien, aides et soins accompagneront les résidents dans leur quotidien et des activités seront proposées de façon régulière. L’habitat partagé proposera une solution alternative aux personnes isolées ou dont la perte d’autonomie ne permet plus le maintien à domicile mais qui ne souhaitent pas intégrer un EHPAD. L’accueil de séjours de répit aidants/aidés, quant à lui, constituera une offre inédite sur le territoire du Valenciennois.

Lire la suite

ESAT du Quercitain

AFEJI - 59

L'association l'ESAT du Quercitain accompagne 70 travailleurs en situation de handicap mental et psychique et propose des activités de nettoyage, second œuvre, espaces vers et sous-traitance. L'ESAT a pour projet la construction d'un nouveau bâtiment pour relocaliser ses activités sur la commune de Le Quesnoy afin d'offrir un lieu de travail plus accessible et adapté aux travailleurs en situation de handicap. Cette nouvelle implantation permettra une plus grande proximité avec les acteurs économiques du territoire (formation, stage et mise à disposition en entreprise) mais aussi avec les partenaires de l'accompagnement social. L'objectif de l'ESAT est de favoriser l'autonomie et l'insertion sociale des personnes en situation de handicap à travers le travail mais aussi à travers l'accès aux soins (santé mentale, addiction, prévention) et l'habitat (accéder au logement ordinaire, accompagnement au domicile, gestion quotidienne du logement). Cette nouvelle implantation offre également l'opportunité à l'ESAT de développer une nouvelle activité de production - le conditionnement d'huiles essentielles - en rejoignant un projet territorial de création d'une filière aromathérapie, porté par un groupement de producteurs, collectivités locales, laboratoires et entreprises de transformation rassemblés en SCIC.

Lire la suite

Centre Mutualiste de Rééducation Fonctionnelle d’Albi

UMT-Mutualité Terres d'Oc : organisme privé à but non lucratif relevant du code de la Mutualité - 81

Centre Mutualiste de Rééducation Fonctionnelle d’Albi est un établissement privé à but non lucratif géré par l’UMT-Mutualité Terres d'Oc adhérente au Groupement Hospitalier de la Mutualité Française (GHMF). Cet établissement de soins de suite dispose de 104 lits d’hospitalisation complète et de 29 places en hospitalisation de jour. Il a développé en son sein un programme de réadaptation à la conduite automobile pour des personnes en situation de handicap désirant reprendre la conduite automobile ou passer le permis B à la suite d’un accident ou d’une maladie et ainsi favoriser leur insertion professionnelle. Aujourd’hui, ils ont identifiés sur leur territoire qu’environ 60 personnes par an seraient intéressées par un programme spécifique Poids Lourd (permis C ou D) qui n’est possible qu’au CRF de Kerpape (56) et en lancement à Garches (92). Le but du programme est d’évaluer les capacités de conduite Véhicule Léger et/ou Poids Lourd d’une personne en situation de handicap, de lui proposer si nécessaire des séances de réentrainement afin de favoriser la reprise ou l'accès à la conduite et ainsi contribuer à la réalisation ou à la poursuite de son projet professionnel le cas échéant.

Lire la suite

IME les Enfants Terribles

Fonds de Dotation AFG Generosité - 93

L'association AFG Autisme a repris il y a quatre ans deux IME (Institut Médico-Educatif) de 5 places chacun, pour enfants porteurs de Troubles sévères du Spectre Autistique. Ces enfants sont actuellement accueillis dans deux pavillons d'habitation inadaptés à l’accompagnement, à Montreuil en Seine Saint Denis. Avec moins de 20 % d’enfants porteurs de TSA bénéficiant d’une réponse adaptée, la Seine Saint Denis est le département le moins bien doté en places et solutions pour ces enfants en France. En 2018, l'association AFG Autisme remporte un appel à projet de l'ARS 93, qui souhaite créer 30 nouvelles places pour enfants et jeunes adultes autistes. Avec le soutien du Fonds de dotation AFG Générosité - porteur des activités de construction et de gestion immobilière - qui acquiert le terrain, l’association AFG Autisme fait construire un bâtiment de 4 étages pour y accueillir « l’IME Les Enfants Terribles ». Les deux établissements actuels seront restructurés et intégrés à ce nouvel ensemble. L’IME Les Enfants Terribles accueillera 40 enfants et jeunes, leur permettant d'accéder à un accompagnement et une éducation adaptée, dans une démarche d’inclusion scolaire ou professionnelle. L’établissement gèrera de surcroit une UEMA « hors les murs » (Unités d’Enseignement en Maternelle Autisme) de 7 places, hébergée par une école maternelle voisine.

Lire la suite

PéVA®- Pédagogie de la Vie Autonome

LADAPT - 51

L’institut du Mai géré par L’ADAPT accueille des personnes lourdement handicapées, tétraplégiques, paraplégiques ou pour certains, souffrants de troubles cognitifs importants. Situé à Chinon, il a développé il y a 25 ans une pédagogie basée sur le développement des potentialités de la personne, afin qu’elle puisse développer les compétences nécessaires à une vie autonome et s’installer dans un logement individuel. Le dispositif PéVA® - Pédagogie de la Vie Autonome - repose de fait sur un principe de changement de posture des professionnels, centrée sur l’auto détermination de la personne accompagnée. Signe de l’intérêt suscité par PéVA®, la Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées qui a visité l’Institut du Mai en 2019, a émis le souhait que PéVA® soit déployé en France. Une étude réalisée par l’EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) sur les bénéficiaires de PéVA a démontré l’impact social de la méthode. L’ADAPT a ensuite formalisé la posture en ingénierie de formation et l’organisme L’ADAPT Marne Formation a créé un parcours à destination des encadrants et des équipes des établissements. L’étape suivante consistera à expérimenter la mise en oeuvre de cette formation sur deux établissements, et d’en évaluer les résultats afin de la déployer en France. L’ambition finale du projet est une prise en charge financière de la formation labéllisée PéVA®par les OPCO, afin de généraliser sa diffusion.

Lire la suite

Moderniser le foyer Ker Eol pour accompagner l'avancée en âge des personnes handicapées vieillissantes de L'Arche à Brest

L’Arche à Brest - 29

La communauté de L’Arche à Brest constate que le foyer Ker Eol est de moins en moins adapté à la vie quotidienne des personnes accueillies, et notamment les personnes handicapées vieillissantes qui rencontrent souvent des difficultés pour rejoindre les différents espaces de vie. Pour permettre à ceux qui diminuent en mobilité et qui le souhaitent de rester dans leur environnement familier, L’Arche à Brest réalise d’importants travaux dans son établissement breton. Ce projet se déroule en plusieurs phases : une phase d’extension du foyer pour créer 10 chambres de plain-pied dont 2 adaptées PMR, une phase de rénovation afin de faciliter les déplacements dans les différents espaces de vie et couloirs du rez-de-chaussée du foyer et créer de nouveaux espaces pour les activités de l’accueil de jour. La dernière phase consistera à aménager l’étage du foyer et créer un espace d’accueil pour les personnes extérieures favorisant ainsi l’ouverture de la communauté sur la ville.

Lire la suite

Habitat partagé Asséphane

Asséphane - 76

ASSEPHANE 76 est une association de Seine-Maritime qui regroupe des personnes atteintes de Sclérose En Plaques (SEP) ou de maladies neuro-évolutives dans le but de leur proposer des activités partagées accessibles. Dans le cadre de ces activités, différents membres ont exprimé le projet de vivre en proximité, afin de construire des solutions collectives à leurs problématiques individuelles liées à leur handicap. Pour mener à bien ce projet, ils ont décidé de se faire accompagner par Ti’Hameau dans l’élaboration et la mise en œuvre de l’habitat inclusif. Aujourd’hui, le bailleur social Habitat 76 a accepté d’inclure leur projet au sein d’un programme immobilier en bord de Seine à Rouen. 10 logements adaptés (8 T2 et 10 T3) sont réservés au sein d’un collectif de 51 logements sociaux. Au-delà de l’aspect « logement », le projet est soutenu par le Conseil Départemental qui autorise la mise en commun des heures de Prestation de Compensation du Handicap – Aide Humaine (PCH Aide Humaine) et va au-delà en attribuant 1 heure supplémentaire par personne afin de couvrir les heures de nuit. La demande de financement a pour objet le co-financement des surcoûts des aménagements liés aux besoins spécifiques afin de garantir des loyers abordables.

Lire la suite

Rénovation du Centre Armançon

AIHP - 89

Le Centre Armançon est un établissement sanitaire SSR (Soins de Suite et de Réadaptation) de 52 places accueillant des personnes souffrant d’addictions, notamment liées à la consommation d’alcool et parfois, de troubles psychiques. C’est le seul SSR de l'Yonne possédant la mention "spécialisation conduites addictives" et il doit faire face à une demande croissante de post-cure en addictologie. La particularité de l’établissement réside dans un accompagnement aux frontières du médico-social et du sanitaire. Celui-ci prend en compte les facteurs biologiques (potentiel addictogène du produit, prédisposition ou antécédent génétique d’addiction...), psychologiques et sociaux (contexte, environnement familial, professionnel). L’établissement propose des approches thérapeutiques peu utilisées en SSR, qui mettent l’accent sur la réflexion sur la dépendance psychologique, la restauration de l’estime de soi et sur la mise en place d’un projet de vie. Des ateliers d’expression verbale, d’expression corporelle, de pratiques artistiques, mais aussi d’apprentissage de métiers manuels permettent de renouer avec les facultés motrices, les sensations corporelles et la créativité. Afin d’améliorer les conditions d’accueil des patients et de renforcer l’attractivité de l’établissement, l’Association Icaunaise d’Hygiène Populaire (AIHP) – association gestionnaire- souhaite rénover le bâtiment d'hébergement le plus ancien du Centre Armançon.

Lire la suite

Ty pouce : micro-ferme urbaine et café restaurant inclusif

Association Ty pouce - 29

L'association Ty Pouce a été créée en janvier 2020 pour ouvrir sur la commune de Quimperlé, une micro-ferme urbaine et un café-restaurant sous forme d'entreprise adaptée. Elle proposera différentes activités autour de la transition écologique et du vivre-ensemble : maraîchage biologique, entretien d'animaux, restauration et des ateliers pédagogiques pour les scolaires et les établissements médico-sociaux. La micro-ferme Ty pouce permettra la création de 7 emplois dont 4 pour des personnes en situation de handicap. L’entreprise sera également une structure tremplin pour les travailleurs handicapés ayant besoin d'un accompagnement transitoire, ainsi qu'un lieu de stage, de mise en situation professionnelle et d'apprentissage pour favoriser l'insertion professionnelle en milieu ordinaire. L’objectif est de favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans un lieu mixte, ouvert et accessible à tous, générateur de lien social et de solidarité.

Lire la suite

Rénovation du restaurant Le Garage

GAPAS - 59

Créé en 1981, l’Oiseau-Mouche est un ESAT composé d’un théâtre et de deux restaurants. Actuellement, 41 personnes en situation de handicap mental y travaillent comme comédiens, cuisiniers ou serveurs. Le projet social de l’établissement l’inscrit dans une dynamique d’ouverture sur la ville et de mixité sociale pour contribuer à changer le regard sur le handicap. Ouvert depuis 20 ans, Le Garage, adossé au théâtre, est le plus ancien des deux restaurants. Lieu de travail de 9 cuisiniers et serveurs, il est également un lieu de vie pour l’ensemble des travailleurs de l’ESAT qui s’y retrouvent tous les jours. Les travailleurs ont exprimé le besoin de moderniser le restaurant pour améliorer leurs conditions de travail et favoriser les moments de convivialité au sein de l’ESAT. Ces rénovations constituent également à leurs yeux une reconnaissance de la cuisine qu’ils proposent. Elles permettront en outre de conformer la salle principale aux normes de sécurité, d’augmenter la capacité d’accueil du restaurant ainsi que sa visibilité, via la construction d’une terrasse extérieure.

Lire la suite

Résidence Accueil Le Cap, une maison de l'inclusion où il fera bon vivre ensemble

Habitat et Humanisme Île-de-France - 75

La Résidence Accueil « le CAP » est un habitat inclusif, composé de 18 studios individuels et d’espaces collectifs, destiné à des adultes présentant des troubles du spectre autistique (TSA) et/ou un handicap mental ou psychique et à des étudiants. Les résidents seront accompagnés par des professionnels et des bénévoles. Ce projet est l’aboutissement d’un partenariat entre des accompagnants de personnes en situation de handicap, regroupés au sein de l’association parentale Toit et Vie, et des équipes d’Habitat et Humanisme Ile-de-France ayant la volonté de soutenir un projet d’habitat alternatif qui puisse à la fois offrir un logement autonome et un étayage sécurisant à des personnes souffrant de TSA et de déficience mentale. Le constat fait en 2015, par Toit et Vie, était celui de l’absence de solutions d’habitat entre des établissements médicalisés, trop contraignants et protecteurs, et des logements seuls, inadaptés à leurs besoins. La résidence fonctionnera sur le modèle des résidences accueil classiques mais avec un montage immobilier et de gestion immobilière reposant sur le modèle développé par Habitat et Humanisme.

Lire la suite