Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

21 352 558 €

Montant des subventions en 2018 pour 119 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

CAMSP VALS PRES LE PUY

APAJH 43 - 43

Contraint de déménager, le Centre d’action Médico-sociale Précoce, structure spécialisée à l’accueil des jeunes enfants (0 à 6ans), a saisi l’opportunité de rachat d’une ancienne école primaire que lui proposait la commune de Vals près-le Puy. Les Locaux sont particulièrement accessibles et sécurisés de par leur destination initiale avec, un parking devant le bâtiment, un terrain clôturé et sécurisé et des bâtiments de plain-pied sur un terrain plat. En outre, ces nouveaux locaux vont permettre d’aménager une salle dédiée et équipée à l’autisme, et d’accueillir un acteur spécialisé dans la déficience visuelle, le Centre régional des déficients visuels. Ainsi pour ces deux types de handicap, les enfants pourront bénéficier d’un accompagnement plus adapté et ceci de manière plus précoce.

Lire la suite

Elios

ADRINORD - 59

En partenariat avec le CHU de Lille, Elios est un programme de prévention du suicide et de promotion d'accès aux soins pour les adolescents et jeunes adultes (AJA) souffrant de troubles psychiques. Sous forme d'une plateforme numérique, il permet aux jeunes de contacter depuis les réseaux sociaux (twitter, snapschat etc.), une plateforme de web-cliniciens (psychologues et infirmiers) établie sur Lille spécialisée dans la prise en charge des idées suicidaires à distance qui pourra ainsi répondre rapidement à la souffrance psychique, prendre en charge la crise suicidaire et les orienter vers des soins adaptés. En mettant à disposition cette ressource interactive et immédiate, ELIOS utilise les moyens de communication et d'interaction des adolescents et jeunes adultes, qui recherchent souvent une aide informelle sur internet et les réseaux sociaux. La plateforme ELIOS a donc pour ambition d’assurer le rôle de tremplin vers les systèmes de soins conventionnels pour des jeunes qui, sinon, n’y auraient pas accès. Ce dispositif est intégré dans le cadre d'un programme de recherche clinique sur l'accompagnement des jeunes suicidaires, dont l'objectif est de devenir un programme national de santé publique d'ici 3 ans.

Lire la suite

GEM de Maîche/Morteau

Les Invités au Festin - 25

L'association Les Invités au Festin a développé dans le Haut-Doubs, en milieu rural, un lieu d’accueil de type "GEM" (Groupe d'Entraide Mutuelle), semblable à celui qu'elle anime à Besançon depuis plus de 20 ans. Ces lieux de convivialité permettent de lutter contre l’isolement des personnes en souffrance psychique, leur donnent accès à une vie sociale et les rend pleinement acteurs de leur projet de vie. Basées sur la pair-aidance, les activités sont organisées par de petits groupes co-responsables, afin de renforcer l'autonomie et la confiance en elle de chaque personne. Un premier lieu a été ouvert en 2018 à Maîche, avec une aide de l'Agence Régionale de Santé (ARS) correspondant à la moitié de l'enveloppe habituelle du financement d'un GEM. De fait, le statut de GEM, et donc le financement complet par l'Agence Régionale de Santé ne seront délivrés que lorsqu’un second site aura été ouvert à Morteau, afin de couvrir ainsi la zone Maîche/Morteau identifiée par l’institution comme prioritaire. La pérennisation du projet est conditionnée par cette deuxième ouverture. L'association doit donc mobiliser les acteurs du territoire de Morteau, recruter des bénévoles et trouver un local adapté afin d'accueillir les premiers bénéficiaires. La subvention sollicitée auprès des membres du CCAH servira à lancer l'ouverture de ce second site.

Lire la suite

Projet d'Habitat Inclusif

La Résidence Sociale 49 - 49

La plateforme médico-sociale de La Résidence Sociale du Maine et Loire (LRS 49) développe un projet d’accompagenement vers l’habitat inclusif pour des personnes présentant des troubles autistiques importants, orientées en FAM-MAS. L’objectif est de proposer à ces jeunes adultes autistes et à leur famille un terrain d’expérimentation sécurisant autour d’un parcours d’immersion progressive vers un habitat inclusif adapté aux capacités de chaque personne. Pour cela, l’association propose un dispositif complet s’appuyant sur les services existants (IME, MAS-FAM) et sur le développement de nouveaux habitats et services : appartements d’apprentissage de l’autonomie, appartements autonomes, service médico-social dédié, services à domicile spécialisés pour favoriser l’accès la socialisation dans le milieu ordinaire, gestion locative, etc. Un projet de recherche-action participative visant à développer un outil numérique d’apprentissage de la mobilité quotidienne pour permettre aux jeunes d’anticiper leur vie dans les appartements plus autonomes complète le dispositif. Ce travail piloté par l’Université de Nantes impliquera l’ensemble des parties prenantes de 2021 à 2024 : professionnels, jeunes, familles et les environnements de proximité. Ce projet, déployé sur le territoire Angers – Nord Est Angevin, s’adresse en priorité à des adultes autistes sans solution, orientés FAM accompagnés à l’IME en amendement CRETON dans le cadre d’une plateforme de services de la LRS 49 (8 à 10 adultes). Il est soutenu par l’ARS qui finance son fonctionnement.

Lire la suite

Le Rire Médecin

Le Rire Médecin - 75

L'association "Le Rire Médecin" propose des interventions de clowns dans différents services de l’hôpital Necker, notamment en pédiatrie générale, en neurochirurgie, ou en réanimation pour les enfants hospitalisés et leurs parents. Le service de pédiatrie générale comprend un secteur accueillant les bébés qui souffrent de pathologies congénitales - notamment le syndrome ‘Pierre Robin’ ou trouble de la déglutition - entravant le développement de ces enfants d'une part, et leurs capacités à se nourrir d'autre part. La cheffe du service de pédiatrie générale souhaite ouvrir un nouveau programme du Rire Médecin pour les enfants de ce service et leurs parents, extrêmement démunis et angoissés face à cette pathologie - puisque la mère se trouve dans l’incapacité de nourrir son enfant. L'association a besoin d'une subvention pour lancer l’expérimentation du programme sur 24 mois, et pour réaliser une étude d'impact à deux ans, afin de démontrer les effets bénéfiques du programme qui permet à la fois de procurer de la détente aux enfants, et de réduire le stress des parents.

Lire la suite

RÉNOVATION DU DISPOSITIF FOYER-LOGEMENT

Association Régionale pour l'Insertion et l'Autonomie en isère (ARIA 38) - 38

Vers l'accessibilité de deuxième génération : quand la qualité de l'accompagnement passe par un renforcement de la praticabilité des bâtiments. Construit en 1999, le Foyer-Logement ARIA 38 dispose de 31 logements indépendants. Avec un agrément "tout handicap", les accompagnements s'adaptent à la singularité des personnes accueillies. Si le projet d'établissement n'a cessé d'évoluer permettant aujourd’hui l’hébergement de personnes handicapées vieillissantes sans activité professionnelle, certains bâtiments n’ont connu aucun changement dans leur aménagement et se trouvent aujourd’hui inadaptés pour ces mêmes personnes. Soucieuse d’apporter des solutions au vieillissement de ses résidents l’association ARIA 38 s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue, le projet d’établissement repensé était une première étape aujourd’hui il s’agit de rénover 18 logements et développer les compétences professionnelles des équipes.

Lire la suite

ECO HANDI HAMMAM M'EAUX SPA

M'EAUX SPA 77 - 77

M’EAUX SPA 77 est un SPA Sauna Hammam accessible et adapté aux personnes en situation de handicap sur la ville de Meaux ((cf. https://youtu.be/YN8Hd2aYqmk). Le dirigeant M. Kader TADJER a initié ce projet après avoir lui-même était confronté à la non-accessibilité des Spas et hammams aux personnes en situation de handicap. A partir de cette situation qu'il a vécu comme une opportunité pour faciliter l'inclusion sociale et professionnelle des personnes handicapées, il a initié ce projet en partenariat avec différentes structures médico-sociales et sociales de son territoire. Ainsi, différentes activités au sein de son établissement seront réalisées par des personnes en situation de handicap qui seront salariées de son hammam ou qui sont bénéficiaires / résidents de structures médico-sociales. Pour exemple, le salon de thé, sera géré et animé par une équipe de 4 travailleurs d'un ESAT de proximité, 2 masseurs futurs salariés sont déficients visuels. Par ailleurs, il a initié des partenariats avec une MAS accueillant des personnes autistes afin de privatiser l'espace 1/2 journée par semaine afin de les familiariser au lieu et en prévoyant la possibilité de minimiser les stimuli sensoriels ( baisse de l'intensité lumineuse, régulation de la chaleur, volume sonore réduit...). Il a également mis en oeuvre avec le CCAS de la Ville de Meaux, une tarification sociale pour des personnes en grande fragilité dans le cadre d'un processus de redynamisation. L'entreprise est agrée Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale et a pour ambition d'obtenir l'agrément d'Entreprise Adaptée au bout des 2 premières années d'activités.

Lire la suite

ESAT les Ateliers de l'europe

Association La Source - 37

L'ESAT Les Ateliers de l'Europe accueille 85 à 90 travailleurs en situation de handicap sur des activités d'espaces verts, d'atelier bois et de conditionnement. Les ateliers sont situés dans deux locaux distincts, vétustes et peu adaptés dans la ville de Tours. L'ESAT a pour projet la construction d'un nouveau bâtiment pour relocaliser ses activités dans une zone d'activités à proximité de Tours. Ce nouveau bâtiment, en cours de construction, est en lien avec la réflexion autour du nouveau projet d'établissement et l'adaptation aux besoins du public accueilli : accueil des personnes en situation de handicap psychique, accompagnement des travailleurs handicapés vieillissants vers la retraite, renforcement des partenariats avec le milieu ordinaire, développement de l'atelier menuiserie et mise en place de nouvelles activités (service de coursier et de reprographie). Cette nouvelle implantation permettra d'offrir sur un site unique, des locaux modulables et plus adaptés, dans un environnement économique plus dynamique, favorisant l'inclusion et l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Lire la suite

Création de 4 logements pour adultes handicapés vieillissants

CCAS de Saint-Marcel - 56

Le Centre Communal d’Action Sociale de Saint-Marcel dans le Morbihan gère une MARPA (maison d'accueil rurale destinée à des personnes âgées) depuis 1993 et y accueille 23 résidents dont 2 anciens travailleurs d’ESAT. Devenue Résidence Autonomie depuis le 1er janvier 2019, la structure peut désormais accueillir plus de 25 personnes. Le CCAS souhaite donc créer 4 logements supplémentaires pour adultes handicapés vieillissants et redistribuer les locaux de la Résidence Autonomie « Les Chênes ». Une salle d’animation sera également créée et la salle de restauration sera climatisée pour le confort des résidents. Les nouvelles places seront attribuées à des travailleurs d’ESAT à la retraite. Sur cette commune rurale se trouve en effet un ESAT accueillant une centaine de travailleurs. Certains ont construit depuis longtemps une vie sociale sur cette commune mais ne peuvent y rester malgré leur désir. Ces nouvelles places leur permettront ainsi d’accéder à leurs souhaits.

Lire la suite

COLOCATION ALZHEIMER de ZILLISHEIM

Foncière FAMILLES SOLIDAIRES - 68

La Foncière Familles Solidaires porte un projet d'habitat inclusif de type "colocation" à Zillisheim, à proximité de Mulhouse. Sur un terrain attribué par la mairie, la nouvelle bâtisse accueillera au rez-de-chaussée huit locataires touchés par la maladie d'Alzheimer et en perte d'autonomie - dont deux personnes "Alzheimer précoce" (entre 40 et 60 ans). L’appartement en colocation, d’une surface de 280 m² comprendra 8 chambres et des espaces de vie, aménagés comme ceux d’une maison individuelle. Les locataires pourront y loger jusqu'à la fin de leur vie s’ils le souhaitent. La mise en commun « solidaire » de leurs aides humaines (Prestation de compensation du handicap (PCH), Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) et participation individuelle) permettra de financer la présence permanente d'auxiliaires de vie sociale, pour l’accompagnement aux actes essentiels de la vie quotidienne. Le projet bénéficiera également de la présence d'une animatrice de vie sociale et partagée, chargée de concevoir avec les locataires des activités adaptées aux souhaits et aux possibilités de chacun des locataires. Outre le concept innovant de la formule « colocation », l’innovation de ce projet réside dans l’expérimentation de thérapies comportementales et d’approches non médicamenteuses nouvelles dans l’accompagnement des personnes. Au premier étage du bâtiment, des logements classiques seront destinés au grand public, favorisant ainsi la mixité. La Foncière Famille Solidaire achète l’appartement sur plan. Le loyer sera modéré et solidaire.

Lire la suite

Aménagements de la Résidence Accueil du Minage

ATTAPsy - 16

Afin de répondre à un besoin de nouvelles modalités de logements dans l’agglomération d’Angoulême, destinées à des personnes handicapées psychiques ayant en majorité plus de 40 ans, l’association ATTAPsy, met en œuvre le projet de la première Résidence Accueil sur le département de la Charente. Cette structure va accueillir de 23 à 25 personnes en leur offrant un logement et un accompagnement individuel et collectif reposant sur la base de partenariats avec d’autres opérateurs (le Centre Hospitalier local et une association d’aide à domicile). Ainsi, une présence et une vie collective sera assurée sur site 24h/24 par l’association. Un suivi sanitaire sera assuré par le Centre Hospitalier. Enfin un suivi des actes de la vie quotidienne sera assuré par une association d’aide à domicile.

Lire la suite

* Création d'un pôle médico-social spécialisé Handicap Psychique ALHPI et d'une plateforme SAMSAH

Association Accompagner Le Handicap Psychique en Isère - 38

Sans excès d’originalité, l’association ALHPI s’est construite de façon empirique par la succession et l’enchevêtrement de créations, mais aussi d’absorptions, de plusieurs établissements et services médico-sociaux spécialisés dans l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap psychique. A l’heure de la promotion de parcours personnalisés, fluides et sans rupture – et profitant d’un contexte propice au changement (acquisition d’un immeuble et ouverture d’un nouveau service) – l’association ALHPI souhaite aujourd’hui emprunter le chemin de l’innovation et de la cohérence en faveur de ses usagers et de leurs proches. L’ambition est claire : rompre avec la dichotomie institution/domicile et l’opposition usager/personne pour que se substitue à « un projet, deux vies » un véritable « projet DE vie » dans sa globalité. L’ALPHI propose ainsi de créer un véritable pôle médico-social dédié au handicap psychique regroupant sur un même lieu le Service d’accueil de jour (SAJ), les deux Services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapé (SAMSAH) et le siège de l’association.

Lire la suite

MANES (Médiation et Accessibilité Numérique pour les Etudiants Sourds)

Laboratoire LIDILEM - 38

Croire qu’il faut simplement retranscrire la parole de l’enseignant pour que l’étudiant sourd assimile le cours, est une idée répandue dans l’opinion publique et fausse. Le projet porté par le laboratoire LIDILEM de l’Université Grenoble-Alpes, de réalisation d’une recherche action vise à favoriser la réussite académique des étudiants sourds, en participant à une meilleure identification et évaluation de leurs besoins d’aménagement, et en explorant l’élaboration de dispositifs d’accessibilité, technologiques et pédagogiques, adaptés à leurs stratégies de traitement de l’écrit. Le projet se déclinera en plusieurs phases : tout d’abord il s’agira d’identifier et de comprendre les stratégies mises en place par les des étudiants sourds dans le traitement de la trace écrite ; ensuite un diagnostic sur les techniques de reconnaissance vocale automatique sera réalisé ; enfin le projet aboutira avec la production de plusieurs outils permettant d’aider la communauté universitaire à adapter les cours dispensés.

Lire la suite

* Agrandissement du restaurant d'application de l'IME Excelsior

Association Vivre et devenir – Villepinte – Saint-Michel - 93

L’association francilienne Vivre et devenir gère l’Institut Médico-Professionnel Excelsior au Raincy et accompagne 100 jeunes de 12 à 20 ans à travers notamment 8 ateliers professionnels. Parmi ces ateliers, on trouve un double atelier Restauration réparti entre l’atelier Cuisine (avec des équipements professionnels) et l’atelier Service en salle. Cependant cet atelier ne dispose pas de salle dédiée et c’est une petite salle de classe qui sert actuellement de restaurant d’application. Afin d’offrir aux jeunes des conditions d’apprentissage et d’exercice proches du milieu ordinaire et de donner plus de visibilité à ce restaurant d’application et de l’inscrire dans la ville, l’association a décidé de doter son IMPro d’un restaurant grâce à la réalisation d’une extension. Ce restaurant sera opérationnel à partir de février 2021. Cet outil permettra à l’atelier d’être ouvert plus fréquemment au public et de renforcer l’inclusion professionnelle des jeunes.

Lire la suite

Foyer de vie de Marizys à Vouziers

EDPAMS Jacques Sourdille - 08

Situé à Vouziers, dans les Ardennes, le Foyer de vie « Val de Marizys » géré par l’EDPAMS - Etablissement Départemental Public d’Accompagnement Médico-social - accueille depuis 1987 des personnes en situation de handicap mental et psychique, ou porteuses de troubles du spectre autistique. Cet établissement combine hébergement et accueil de jour dans un bâtiment en location en mauvais état, devenant inadapté à l'accueil des résidents avançant en âge - 30 % d’entre eux ayant plus de 45 ans. De plus, ce bâtiment convient mal au projet d'établissement, projet désireux de préparer les résidents qui le souhaitent à la vie autonome. L'EDPAMS a donc décidé de construire un nouveau bâtiment pour accueillir les benéficiaires du foyer. Constituée d'unités de vie, la nouvelle résidence favorisera cette prise d'autonomie, et une potentielle transition vers la vie en appartement individuel. Les infrastructures seront adaptées à l’accompagnement des personnes avançant en âge. Le nouveau foyer de vie et foyer occupationel pourra ainsi offrir 27 places d'accueil permanent, 5 places en Accueil de Jour (soit deux places supplémentaires en accueil de jour). La municipalité de Vouziers soutient ce projet et met à disposition de l’EDPAMS un terrain par le biais d’un bail emphytéotique. Le permis de construire devrait être obtenu début juin.

Lire la suite

CAMSP d'Alès

CCAS D'Alès - 30

Le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce d’Alès (CAMSP) créé en 1982 dispose d’un agrément de 80 places, a développé une expertise sur la prise en charge des grands prématurés (naissance entre la 28ème et 32ème semaine de grossesse) et l'accompagnement au dépistage des enfants avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA). Installé depuis la création dans les locaux d’une ancienne magnanerie, ces derniers sont devenus inadaptés à l’accueil et à l’accompagnement des enfants en situation de handicap et aux besoins de leurs proches aidants. Aujourd’hui, leur projet de construction de nouveaux locaux avec des espaces de prises en charge individuelles et collectives se concrétise. Conçu dans le cadre d’une démarche participative territoriale, il apporte des éléments de réponse à différents besoins exprimés tant par des professionnels médicaux ou para-médicaux du territoire que par les usagers. Ainsi, un espace accueil des familles avec des postes informatiques permettant le travail à distance et une balnéothérapie mutualisée avec l'APF 30 ont été intégrés au programme qui devrait être livré 2ème trimestre 2021.

Lire la suite

Maison pour l'autisme

CERESA (Centre Régional d'Education et de Services pour l'Autisme) - 31

L'association CeRESA fut créée en 2005 par des parents et la Professeure de Psychologie Bernadette Rogé (Maison de la Recherche de l'université Jean Jaurès de Toulouse) pour répondre aux besoins d'informations et d'accompagnement des familles d’enfant ayant des Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA). Aujourd'hui, l'association CeRESA gère 7 services répartis sur la Haute-Garonne et le Lot dont 3 SESSAD, 2 Unités d'Enseignement, 1 pôle de formation et 1 plateforme de services. L’association souhaite construireune "Maison de l’Autisme" pour accueillir les différents services de l'association : 2 SESSAD (SESSAD Smile pour les enfants de moins de 4 ans et SESSAD ACCES 31 pour les enfants de plus de 4 ans) et la plateforme de prestations externes (Trampoline) intervenant tous sur le département de la Haute-Garonne. L’accompagnement mis en place au sein des établissements de l'association s’appuie sur la méthode DENVER, dispositif innovant en France. En ce sens, le bâtiment doit répondre à des exigences en matière d’isolation phonique, acoustique, de sensibilité lumineuse et neutralité des espaces. La méthode Denver est une méthode éducative, comportementale, développementale et relationnelle qui utilise les connaissances du développement émotionnel et cognitif de l’enfant. Elle est centrée sur l’enfant et ses émotions positives, et non sur l’enseignement de l’adulte.

Lire la suite

Habitat inclusif Tours

Association ALVA - 37

L'association ALVA, en partenariat avec la Mairie de Tours et un bailleur privé, a pour projet la création d'un habitat inclusif pour 6 jeunes autistes, au sein d'un immeuble mixte d'une trentaine d'appartements, situé en centre ville de Tours. Cette immeuble, en cours de réhabilitation, proposera 6 appartements de type T2 au 1er étage ainsi que des pièces communes au rez-de-chaussée (salle d'activité, salon, bureaux, salle d’événement pour les associations locales). En complément de l'accompagnement à l'autonomie et l'insertion sociale, l'association ALVA axera également le projet sur l'insertion professionnelle et proposera un suivi individuel et collectif de chaque jeune pour préparer son insertion dans l'emploi. L'objectif du projet est de proposer un habitat tremplin, permettant aux jeunes "d'habiter" et non plus d'être "loger" et favorisant l'insertion dans le milieu ordinaire qu’il soit social ou professionnel.

Lire la suite

Plateforme "Pass'âge"

Fédération Medico-sociale - 88

Née du constat des ruptures de parcours que les usagers les plus âgés des établissements de la Fédération Médico-Sociale pouvaient vivre lorsqu’ils atteignaient l’âge de la retraite, la plateforme « Pass’Age » est une initiative développée par l'ESAT Florebois, un des établissement Vosgien de la Fédération Médico-Sociale. Cette plateforme a pour objectif d’accompagner les travailleurs vieillissants de l’ESAT, afin de garantir une continuité dans leur parcours de vie, et ce, dès les premiers signes de vieillissement. Elle propose un accompagnement adapté, en coordination avec les structures et dispositifs existants : aménagement du temps de travail lors des premiers signes de vieillissement, formation à la retraite, accompagnement au rendez-vous CARSAT, immersion en unité de vie pour personnes handicapées vieillissantes, aide à la recherche et à la gestion du logement, accueil de jour à l'ESAT Florebois pour garder un lien social et rompre l'isolement. La plateforme devrait permettre d’accompagner 30 personnes en file active sur les trois sites Vosgien de l’ESAT Florebois. Le dispositif sera expérimenté avant d’être évalué par le Conseil Départemental des Vosges et par l’ARS mi 2021. C’est sur cette expérimentation, destinée à être dupliquée sur le reste du territoire Vosgien par la suite, que porte la demande de subvention.

Lire la suite

Unité de vie PHV à Lons Le Saunier

APEI Lons Le Saunier - 39

Le Foyer d'hébergement de l'APEI de Lons Le Saunier accueille des travailleurs d'ESAT en hébergement et en accueil de jour. Depuis 2017, les équipes du pole ASH (Accompagnement, Services et Habitat) de l’APEI travaillent sur un important projet de relocalisation des deux sites du Foyer d’hébergement dans un nouveau bâtiment. Le projet inclut la création d'une unité de vie non médicalisée de 10 places, pour personnes handicapées retraitées. Actuellement 48 personnes déficientes intellectuelles sont hébergées et accompagnées : 24 au Foyer d'hébergement du Château d'Eau et 24 à la Résidence Tamaris, en accueil semi-collectif (appartement). Les conditions d'accueil du foyer sont très inadaptées, notamment pour les résidents avançant en âge. L’OPH Jura (Office Public de l'Habitat du Jura) a été choisi pour construire sur un terrain mis à disposition par la ville de Lons-le-Saunier, une importante résidence dans laquelle seront regroupés les deux parties du foyer d'hébergement : l'accueil de jour et l'unité PHV (Personnes Handicapées Vieillissantes). L'APEI de Lons-le-Saulnier versera une redevance annuelle à l’OPH Jura. Le nouveau bâtiment « Viva Cité » sera aménagé en unités de vie favorisant l’autonomie des personnes et bénéficiera d’importants espaces collectifs. L’objectif du projet « Viva Cité » est de proposer une solution d’accueil adaptée aux besoins de chacun, qu’ils soient travailleurs ou retraités, et de permettre à ces derniers de conserver un lien social avec leurs anciens collègues. L’agrément du Foyer sera porté de 48 à 56 places d’hébergement de travailleurs handicapés, auxquelles s’ajouteront les 10 places d’accueil en Foyer occupationnel et les 10 nouvelles places de l’unité PHV. La demande de subvention porte sur l'aménagement de cette dernière unité.

Lire la suite