Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap : habitat, emploi, formation, intégration scolaire, vie sociale, aide aux aidants, santé, accès à la citoyenneté, soutien à la vie autonome, etc. Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets de création, d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Des programmes spécifiques :
- En partenariat avec l’Agence Nationale des Chèques Vacances (ANCV), le CCAH propose des aides financières avec le programme d’aide au départ en vacances destinés aux travailleurs d’ESAT et aux anciens travailleurs,
- En partenariat avec la Fondation Internationale de Recherche Appliquée sur le handicap (FIRAH), le CCAH finance des projets de recherche appliquée.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Bus itinérant de l’APF PACA

APF France Handicap - 13

Vivre en milieu rural pour les personnes en situation de handicap et leurs proches peut relever du véritable défi ! Cela peut poser des difficultés particulières, notamment en termes de mobilité, d’accès aux services publics, administrations, structures de santé ou encore à l’emploi. Ces difficultés sont autant de freins à une pleine participation sociale accentuant l’isolement des personnes en situation de handicap, de leurs proches et le sentiment de ne pas avoir sa place dans la société. Avec ce projet de « bus itinérant » baptisé dispositif ADELIS, l’APF-PACA ira au-devant des personnes isolées en leur proposant un lieu ressource, un espace de soutien et d’entraide de proximité. Cette expérimentation vise l’égalité d’accès aux services et à la citoyenneté pour les personnes handicapées et leurs familles vivant dans des secteurs géographiquement très isolés, peu dotés en services publics, grâce à un bus itinérant. Au total, c’est plus de 35 communes rurales réparties sur l’ensemble de la région PACA qui bénéficieront de l’ensemble des services proposés dans le cadre du dispositif, soit 500 personnes en situation de handicap accueillies par an. L’objectif de cette expérimentation est de démontrer aux pouvoirs publics que le « bus itinérant » répond bien à un besoin social non couvert. Avec l’évaluation de l’impact social de l’expérimentation, l’APF aspire à obtenir à terme des financements pérennes.

Lire la suite

L'appli qui va révéler votre potentiel

ADIS - 63

Le groupe ADIS, consortium d’acteurs regroupant 6 associations, œuvre depuis plus de 40 ans pour l’insertion socioprofessionnelle des personnes en situation de handicap sur le Puy-de-Dôme. Comme toute structure dont la vocation est l’accompagnement à l’emploi de publics défavorisés (Mission locale, CAP Emploi, Structures de l’insertion par l’activité économique, etc.) l’ADIS est souvent confrontée à la problématique des « personnes invisibles », connues d’aucune structure de l’emploi. Avec Co’Actifs qui est un projet de développement d’une application, l’ADIS, souhaite proposer un nouveau mode d’accompagnement aux publics réticents aux formats classiques, qui sont dits invisibles sur le marché du travail et qui résident prioritairement dans les quartiers de la politique de la ville et les territoires ruraux. Le bénéficiaire devient l’acteur principal et le pilote de son parcours qui s’articule autour d’un référent unique de parcours et d’une application smartphone. Le référent unique crée un lien de confiance durable avec le bénéficiaire, il intervient comme un coordinateur dans le parcours de la personne, il est un appui dans la structuration de l’accompagnement.

Lire la suite

LA MAISON DES AUGUSTINES

Association Béthanie - 59

L’association Béthanie a été créée en 1983 à l’initiative de la Congrégation des Sœurs Augustines Hospitalières pour gérer une maison de retraite. Elle est depuis spécialisée dans l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie, en établissement ou à domicile. Son projet consiste en la réhabilitation d’un bâtiment jusqu’alors occupé par des Sœurs Augustines, situé en zone rurale, à Saint-Amand-les-Eaux. L’association souhaite y créer un complexe réunissant 10 appartements en habitat partagé pour personnes handicapées vieillissantes et personnes âgées, ainsi que 18 chambres d'hôtel de répit pour des séjours aidants/aidés. L’ensemble sera agencé autour d’espaces de vie partagés qui favoriseront la mixité sociale entre les différents publics accueillis. Des services de restauration, lingerie, entretien, aides et soins accompagneront les résidents dans leur quotidien et des activités seront proposées de façon régulière. L’habitat partagé proposera une solution alternative aux personnes isolées ou dont la perte d’autonomie ne permet plus le maintien à domicile mais qui ne souhaitent pas intégrer un EHPAD. L’accueil de séjours de répit aidants/aidés, quant à lui, constituera une offre inédite sur le territoire du Valenciennois.

Lire la suite

ESAT du Quercitain

AFEJI - 59

L'association l'ESAT du Quercitain accompagne 70 travailleurs en situation de handicap mental et psychique et propose des activités de nettoyage, second œuvre, espaces vers et sous-traitance. L'ESAT a pour projet la construction d'un nouveau bâtiment pour relocaliser ses activités sur la commune de Le Quesnoy afin d'offrir un lieu de travail plus accessible et adapté aux travailleurs en situation de handicap. Cette nouvelle implantation permettra une plus grande proximité avec les acteurs économiques du territoire (formation, stage et mise à disposition en entreprise) mais aussi avec les partenaires de l'accompagnement social. L'objectif de l'ESAT est de favoriser l'autonomie et l'insertion sociale des personnes en situation de handicap à travers le travail mais aussi à travers l'accès aux soins (santé mentale, addiction, prévention) et l'habitat (accéder au logement ordinaire, accompagnement au domicile, gestion quotidienne du logement). Cette nouvelle implantation offre également l'opportunité à l'ESAT de développer une nouvelle activité de production - le conditionnement d'huiles essentielles - en rejoignant un projet territorial de création d'une filière aromathérapie, porté par un groupement de producteurs, collectivités locales, laboratoires et entreprises de transformation rassemblés en SCIC.

Lire la suite

La Ferme Sénéchal

Sourires d'Autistes - 62

L'association Sourires d’Autistes souhaite créer à Vieille-Chapelle, en zone rurale, une plateforme d’accompagnements coordonnés pour 41 jeunes adultes autistes déjà identifiés. Elle ouvrira en septembre 2021 au sein d’un corps de ferme rénové et aménagé à cet effet : la Ferme Sénéchal. L’objectif du projet est de lutter contre les ruptures de parcours et l'orientation par défaut de ces personnes lorsqu’elles avancent en âge vers des établissement et services médico-sociaux ne répondant pas à leur projet de vie. Pour cela, 3 pôles interconnectés recevront les jeunes et leurs familles : un pôle de ressources ouvert à tous (personnes handicapées, aidants, professionnels), un pôle d'évaluation et d'accompagnement modulable et un pôle culturel tourné vers les associations locales. L’équipe pluridisciplinaire d’évaluation et d’accompagnement sera composée de 9 professionnels, spécialistes de l’habitat, de l’emploi, de l’accès aux droits ou de la culture, non issus du secteur médico-social afin d’intégrer ce projet au droit commun. De nombreux partenaires du territoire seront impliqués dans la construction des parcours d’accompagnement sur mesure en fonction des besoins exprimés par les jeunes et leurs aidants. L’association bénéficie du soutien de l’ARS et du Conseil Départemental pour expérimenter cette nouvelle offre de services globale et inclusive sur le territoire du Pas-de-Calais.

Lire la suite

IME les Enfants Terribles

Fonds de Dotation AFG Generosité - 93

L'association AFG Autisme a repris il y a quatre ans deux IME (Institut Médico-Educatif) de 5 places chacun, pour enfants porteurs de Troubles sévères du Spectre Autistique. Ces enfants sont actuellement accueillis dans deux pavillons d'habitation inadaptés à l’accompagnement, à Montreuil en Seine Saint Denis. Avec moins de 20 % d’enfants porteurs de TSA bénéficiant d’une réponse adaptée, la Seine Saint Denis est le département le moins bien doté en places et solutions pour ces enfants en France. En 2018, l'association AFG Autisme remporte un appel à projet de l'ARS 93, qui souhaite créer 30 nouvelles places pour enfants et jeunes adultes autistes. Avec le soutien du Fonds de dotation AFG Générosité - porteur des activités de construction et de gestion immobilière - qui acquiert le terrain, l’association AFG Autisme fait construire un bâtiment de 4 étages pour y accueillir « l’IME Les Enfants Terribles ». Les deux établissements actuels seront restructurés et intégrés à ce nouvel ensemble. L’IME Les Enfants Terribles accueillera 40 enfants et jeunes, leur permettant d'accéder à un accompagnement et une éducation adaptée, dans une démarche d’inclusion scolaire ou professionnelle. L’établissement gèrera de surcroit une UEMA « hors les murs » (Unités d’Enseignement en Maternelle Autisme) de 7 places, hébergée par une école maternelle voisine.

Lire la suite

Moderniser le foyer Ker Eol pour accompagner l'avancée en âge des personnes handicapées vieillissantes de L'Arche à Brest

L’Arche à Brest - 29

La communauté de L’Arche à Brest constate que le foyer Ker Eol est de moins en moins adapté à la vie quotidienne des personnes accueillies, et notamment les personnes handicapées vieillissantes qui rencontrent souvent des difficultés pour rejoindre les différents espaces de vie. Pour permettre à ceux qui diminuent en mobilité et qui le souhaitent de rester dans leur environnement familier, L’Arche à Brest réalise d’importants travaux dans son établissement breton. Ce projet se déroule en plusieurs phases : une phase d’extension du foyer pour créer 10 chambres de plain-pied dont 2 adaptées PMR, une phase de rénovation afin de faciliter les déplacements dans les différents espaces de vie et couloirs du rez-de-chaussée du foyer et créer de nouveaux espaces pour les activités de l’accueil de jour. La dernière phase consistera à aménager l’étage du foyer et créer un espace d’accueil pour les personnes extérieures favorisant ainsi l’ouverture de la communauté sur la ville.

Lire la suite

Habitat partagé Asséphane

Asséphane - 76

ASSEPHANE 76 est une association de Seine-Maritime qui regroupe des personnes atteintes de Sclérose En Plaques (SEP) ou de maladies neuro-évolutives dans le but de leur proposer des activités partagées accessibles. Dans le cadre de ces activités, différents membres ont exprimé le projet de vivre en proximité, afin de construire des solutions collectives à leurs problématiques individuelles liées à leur handicap. Pour mener à bien ce projet, ils ont décidé de se faire accompagner par Ti’Hameau dans l’élaboration et la mise en œuvre de l’habitat inclusif. Aujourd’hui, le bailleur social Habitat 76 a accepté d’inclure leur projet au sein d’un programme immobilier en bord de Seine à Rouen. 10 logements adaptés (8 T2 et 10 T3) sont réservés au sein d’un collectif de 51 logements sociaux. Au-delà de l’aspect « logement », le projet est soutenu par le Conseil Départemental qui autorise la mise en commun des heures de Prestation de Compensation du Handicap – Aide Humaine (PCH Aide Humaine) et va au-delà en attribuant 1 heure supplémentaire par personne afin de couvrir les heures de nuit. La demande de financement a pour objet le co-financement des surcoûts des aménagements liés aux besoins spécifiques afin de garantir des loyers abordables.

Lire la suite

Rénovation du Centre Armançon

AIHP - 89

Le Centre Armançon est un établissement sanitaire SSR (Soins de Suite et de Réadaptation) de 52 places accueillant des personnes souffrant d’addictions, notamment liées à la consommation d’alcool et parfois, de troubles psychiques. C’est le seul SSR de l'Yonne possédant la mention "spécialisation conduites addictives" et il doit faire face à une demande croissante de post-cure en addictologie. La particularité de l’établissement réside dans un accompagnement aux frontières du médico-social et du sanitaire. Celui-ci prend en compte les facteurs biologiques (potentiel addictogène du produit, prédisposition ou antécédent génétique d’addiction...), psychologiques et sociaux (contexte, environnement familial, professionnel). L’établissement propose des approches thérapeutiques peu utilisées en SSR, qui mettent l’accent sur la réflexion sur la dépendance psychologique, la restauration de l’estime de soi et sur la mise en place d’un projet de vie. Des ateliers d’expression verbale, d’expression corporelle, de pratiques artistiques, mais aussi d’apprentissage de métiers manuels permettent de renouer avec les facultés motrices, les sensations corporelles et la créativité. Afin d’améliorer les conditions d’accueil des patients et de renforcer l’attractivité de l’établissement, l’Association Icaunaise d’Hygiène Populaire (AIHP) – association gestionnaire- souhaite rénover le bâtiment d'hébergement le plus ancien du Centre Armançon.

Lire la suite

Ty pouce : micro-ferme urbaine et café restaurant inclusif

Association Ty pouce - 29

L'association Ty Pouce a été créée en janvier 2020 pour ouvrir sur la commune de Quimperlé, une micro-ferme urbaine et un café-restaurant sous forme d'entreprise adaptée. Elle proposera différentes activités autour de la transition écologique et du vivre-ensemble : maraîchage biologique, entretien d'animaux, restauration et des ateliers pédagogiques pour les scolaires et les établissements médico-sociaux. La micro-ferme Ty pouce permettra la création de 7 emplois dont 4 pour des personnes en situation de handicap. L’entreprise sera également une structure tremplin pour les travailleurs handicapés ayant besoin d'un accompagnement transitoire, ainsi qu'un lieu de stage, de mise en situation professionnelle et d'apprentissage pour favoriser l'insertion professionnelle en milieu ordinaire. L’objectif est de favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans un lieu mixte, ouvert et accessible à tous, générateur de lien social et de solidarité.

Lire la suite

Rénovation du restaurant Le Garage

GAPAS - 59

Créé en 1981, l’Oiseau-Mouche est un ESAT composé d’un théâtre et de deux restaurants. Actuellement, 41 personnes en situation de handicap mental y travaillent comme comédiens, cuisiniers ou serveurs. Le projet social de l’établissement l’inscrit dans une dynamique d’ouverture sur la ville et de mixité sociale pour contribuer à changer le regard sur le handicap. Ouvert depuis 20 ans, Le Garage, adossé au théâtre, est le plus ancien des deux restaurants. Lieu de travail de 9 cuisiniers et serveurs, il est également un lieu de vie pour l’ensemble des travailleurs de l’ESAT qui s’y retrouvent tous les jours. Les travailleurs ont exprimé le besoin de moderniser le restaurant pour améliorer leurs conditions de travail et favoriser les moments de convivialité au sein de l’ESAT. Ces rénovations constituent également à leurs yeux une reconnaissance de la cuisine qu’ils proposent. Elles permettront en outre de conformer la salle principale aux normes de sécurité, d’augmenter la capacité d’accueil du restaurant ainsi que sa visibilité, via la construction d’une terrasse extérieure.

Lire la suite

Résidence Accueil Le Cap, une maison de l'inclusion où il fera bon vivre ensemble

Habitat et Humanisme Île-de-France - 75

La Résidence Accueil « le CAP » est un habitat inclusif, composé de 18 studios individuels et d’espaces collectifs, destiné à des adultes présentant des troubles du spectre autistique (TSA) et/ou un handicap mental ou psychique et à des étudiants. Les résidents seront accompagnés par des professionnels et des bénévoles. Ce projet est l’aboutissement d’un partenariat entre des accompagnants de personnes en situation de handicap, regroupés au sein de l’association parentale Toit et Vie, et des équipes d’Habitat et Humanisme Ile-de-France ayant la volonté de soutenir un projet d’habitat alternatif qui puisse à la fois offrir un logement autonome et un étayage sécurisant à des personnes souffrant de TSA et de déficience mentale. Le constat fait en 2015, par Toit et Vie, était celui de l’absence de solutions d’habitat entre des établissements médicalisés, trop contraignants et protecteurs, et des logements seuls, inadaptés à leurs besoins. La résidence fonctionnera sur le modèle des résidences accueil classiques mais avec un montage immobilier et de gestion immobilière reposant sur le modèle développé par Habitat et Humanisme.

Lire la suite

Coaching vers la formation GIRPEH Pays de Loire

GIRPEH Pays de la Loire - 44

Le GIRPEH (Groupement Interprofessionnel Régional pour la Promotion de l’Emploi des Personnes Handicapées) Pays de la Loire, association gestionnaire du Cap Emploi 44, porte en collaboration avec 4 autres associations - elles aussi gestionnaires du Cap emploi de leur département - un nouveau dispositif d'accès à l'emploi pour les personnes en situation de handicap. Baptisé "Coaching vers la Formation ", ce dispositif répond à un appel à manifestation d'intérêt (AMI) du Conseil régional des Pays de la Loire et s’adresse aux femmes et aux séniors en situation de handicap. De fait, l'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap reste difficile, notamment du fait de l'inadéquation entre la formation initiale et le projet d’emploi et du fait des typologies de handicap qui nécessitent des adaptations variées. Les publics féminins et les seniors sont particulièrement touchés. "Coaching vers la Formation" leur offre un parcours d’accompagnement personnalisé renforcé. Sur une durée de 15 à 16 semaines, le dispositif s’appuie à la fois sur une dynamique collective via des ateliers en groupe, et sur une dynamique individuelle, en partant d’une évaluation des capacités de chaque personne. Les 5 associations souhaitent expérimenter le dispositif sur 2 ans, dans l’objectif d’obtenir un financement pérenne Région / état.

Lire la suite

Un partenariat avec l’ESAT Myriade (Fondation OVE) pour recycler le savon usagé des hôtels

UNISOAP - 69

Partie d’un double constat : 2,2 millions d’enfants meurent chaque année d’un manque d’hygiène ; 51 millions de savons sont jetés chaque année par les hôtels français, la jeune association UNISOAP s’est fixée pour mission d’améliorer l’hygiène des populations défavorisées par le recyclage des savons provenant d’hôtels. Pour mettre en œuvre ce projet, UNISOAP a construit un partenariat étroit avec l’ESAT la Myriade de la Fondation OVE afin de créer une nouvelle activité de recyclage de savon, de la collecte à l’emballage de nouveaux savons en passant par la production. Cette activité concernera une cinquantaine de travailleurs ayant une déficience intellectuelle légère, présentant ou non des troubles du comportement. Formés à de nouveaux process de production, ils dévelepperont de nouvelles compétences transférables en milieu ordinaire et grâce à cette nouvelle activité, unique en France, ils participeront à la protection de l’environnement.

Lire la suite

Un palier, deux toits

Un palier, deux toits - 34

L’association « Un palier, deux toits » née en 2018 a pour ambition de créer un quotidien solidaire, ordinaire pour des personnes atteintes de maladies neuro-évolutives en leur permettant d’avoir accès à des soins d’une manière adaptée et mutualisée dans le respect de leur choix d’une vie autonome et non médicalisée. Elle initie ainsi des programmes d’habitats partagés proposant toute une offre de services et d’activités concourrant à un environnement bienveillant et dynamique, « meilleur rempart contre l’évolution des symptômes » (extrait de documents de l’association). Aujourd’hui, elle développe sur la commune de Pézenas (34) un projet d’habitat inclusif constitué de 2 appartements de plain-pied destinés à la colocation de personnes atteintes de maladies neuro-évolutives. L’investissement foncier de ces appartements neufs va permettre d’offrir aux personnes un aménagement idéal et adapté à ces pathologies aux évolutions progressives inexorables.L’habitat comprendra également un studio de répit / accueil temporaire pour des personnes qui souhaiteraient vivre un temps hors de chez leurs proches aidants et d’un espace de vie et d’activités partagé, qui sera ouvert à des personnes externes également atteintes de maladies neuro-évolutives.

Lire la suite

Création de la selle adaptée Coralie

Fédération Handiane France - 30

L’association Handiane France a été créée à la suite de la loi de 2005 qui œuvre chaque jour pour faire de la nature et de la culture un espace de partage et de découverte pour tous et en tous lieux. Son ambition est de permettre à des enfants en situation de handicap de pouvoir se balader à dos d’âne en étant accompagnés de leurs familles et de leurs amis. Pour cela l’association a créé en 2010 - après 4 ans de recherche et développement avec le concours de l’école des Mines d’Alès, d’un artisan sellier-bourrelier et des professionnels de la Santé - un modèle de selle adaptée aux besoins spécifiques des enfants ayant des troubles cérébro-moteurs ou polyhandicapés. Afin de parachever la qualité du processus de conception, la selle a été reconnue comme dispositif médical et 11 âniers en sont détenteurs à titre gracieux pour qu’ils puissent proposer des balades à des enfants en situation de handicap sans surcoût financier lié à l’équipement. Aujourd’hui, suite à de nombreuses sollicitations de familles et de professionnels d’établissements médico-sociaux, l’association souhaite développer une selle adaptée aux enfants vivant avec des Troubles du Spectre Autistique (TSA) et lancer une production de 10 selles afin de les mettre à disposition auprès de nouveaux âniers. Ce seront près de 300 enfants par an qui pourront bénéficier des bienfaits d’une balade à dos d’âne

Lire la suite

ESAT Le MONTHOUX - Projet de construction d'une blanchisserie.

Association Nous Aussi - 74

Créée en 1959 au nord de la Haute-Savoie et du Pays de Gex, l’association Nous Aussi est un organisme d'auto-représentation des personnes en situation de handicap mental. Structurée sur 3 pôles, enfant, habitat et travail, l’accompagnement des personnes est large et s’adresse à tous les âges de la vie d’une personne en situation de handicap. L’ESAT Le Monthoux qui accueille 166 travailleurs handicapés se heurte à la fois aux fluctuations d’activités des entreprises pour lesquelles l’ESAT intervient en sous-traitance, mais également au vieillissement de ses travailleurs pour lesquels l’ESAT doit adapter ses activités faute de pourvoir les orienter vers des structures plus adaptées. La création d’un atelier blanchisserie est pour l’ESAT Le Monthoux une opportunité pour aborder un nouveau domaine d’activité qui permettra d’étendre l’offre métier proposée aux usagers et de diversifier son approche économique du travail.

Lire la suite

Maisons partagées Lyon Métropole

Association SIMON DE CYRENE LYON METROPOLE - 69

Construites sur le même modèle que les maisons Simon de Cyrène déjà existantes sur le territoire national, les maisons partagées de Villeurbanne vont permettre à 12 personnes traumatisées crâniennes et/ou cérébrolésées de « vivre ensemble » avec des personnes valides. Les futurs résidents bénéficieront à la fois : • D’un lieu d’habitation avec un logement personnel et répondant au principe de « vivre autonome sans vivre seul ». Les temps collectifs, dans des espaces prévus à cet effet, seront choisis et non imposés, • D’une réponse à un besoin d’aide et d’accompagnement au quotidien, en vue de franchir une étape dans un parcours d’autonomisation. • D’une insertion active dans le voisinage, la vie de quartier, l’environnement de proximité pour favoriser le lien social. L’habitat partagé au-delà des seules personnes en situation de handicap est un projet de mixité sociale. Ce point est fondamental.

Lire la suite

Plateforme pour aidants AARPB

Association AARPB la Brêche - 76

La plateforme de services pour aidants portée par l’Association d’Aide Rurale du Pays de Bray (76 – Seine Maritime) a pour vocation d’assurer en complément de l’offre de services existante : - une fonction d’information et de coordination de parcours des personnes en situation de handicap du territoire, qu’elles soient ou non, accueillies ou accompagnées par des Etablissements / Services Sociaux ou Médico-Sociaux - une fonction d’élaboration et de développement de nouvelles solutions offertes aux personnes en situation de handicap et leurs aidants. Elle comprend également une offre de répit constituée d’hébergement temporaire au sein d’un Foyer d’Hébergement et d’un Foyer d’Accueil Médicalisé. Imaginée dans une logique d’accompagnement de parcours 360° et de soutien aux aidants, l’utilité de cette plateforme de services est d’autant plus prégnante avec le contexte sanitaire actuel. Ainsi, la demande de soutien financier porte principalement sur des travaux de construction et d’aménagement permettant l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap et de leurs proches aidants au sein de 2 de Centres d’Accueil de Jour (CAJ).

Lire la suite

Chez Eva

Association Espace Singulier - 91

L'association Espace Singulier propose trois formes de Relais gratuit en Essonne pour faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap, malades, âgées et des aidants. Elle souhaite créer un tiers-lieu inclusif, lieu de ressources et de rencontres, mais aussi de soin et de prévention santé à Massy dans l’Essonne. « Chez Eva » sera à la fois un espace convivial de mixité sociale avec un café-restauration rapide, et un espace de soin. Des séances de bien-être et du soutien psychologique seront proposées aux aidants, aux personnes malades, en situation de handicap ou âgées. Les professionnels de l’accompagnement et du soin auront également accès à ce soutien psychologique, dont le besoin s’est particulièrement fait ressentir avec la crise sanitaire. Le lieu sera animé les relayeurs bénévoles d’Espace Singulier, qui pourront créer du lien social et s’occuper de l’aidé pendant le soin de l’aidant. Les chargés de mission ressource seront également à la disposition des personnes et pourront définir un parcours de soin pour les aidants. Le modèle économique du projet repose sur la vente de boissons et de restauration, et la location des espaces de consultations à des professionnels.

Lire la suite