Financement

Le CCAH et ses membres financent

Les membres du CCAH financent des projets destinés à améliorer le quotidien des personnes handicapées. Le CCAH accompagne au niveau local et national des expériences inspirantes, des projets innovants, des réponses à des besoins non satisfaits quel que soit le handicap.

Quels sont les types de projets soutenus ?

Les membres du CCAH participent au financement de projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap autour des thématiques suivantes :
- Accompagner l’avancée en âge des personnes en situation de handicap :
(Accompagner le passage à la retraite ; Accompagner le bien vieillir en bonne santé ; Améliorer le logement et les conditions de vie ; Préserver l’autonomie et maintenir le lien social ; Proposer des solutions d’habitat alternatives à l’établissement)
- Accompagner les proches aidants :
(Favoriser l’accès à l’information et à l’orientation ; Favoriser l’accès aux services offrant solutions de répit et/ou de maintien à domicile ; Développer des lieux de vie et de répit les aidants)

Le CCAH participe également à l’adaptation de l’offre médico-sociale et finance les projets d’extension, d’équipement et de rénovation des établissements et services médico-sociaux.

Important : Sont exclus tous les projets de mise en accessibilité du cadre bâti, des transports, les projets portés à titre individuel, d’emploi, de formation, d’intégration scolaire, d’un local, d’un établissement ou d’un service, d’un loisir ou d’une pratique sportive.

Qui peut adresser une demande de subvention ?

Tout porteur de projet représentant une structure publique ou privée, association, fondation, coopérative, entreprise, organisation issue de l’économie sociale et solidaire, établissement ou service médico-social, situé en France métropolitaine ou dans les DROM-COM.

Les projets que le CCAH ne soutient pas

Le CCAH ne finance pas la mise en accessibilité du cadre bâti et des transports ou les projets portés à titre individuel.

Quelles sont les modalités d’instruction et de financement d’un projet ?

Les projets reçus sont étudiés tout au long de l’année. Un délai d’instruction de 4 mois minimum est à prévoir pour chaque dossier. Tous les dossiers doivent être déposés au moins 6 mois avant la date de réalisation du projet.
Dès réception des documents, votre demande de subvention sera étudiée par un chargé de projet qui vous accompagnera tout au long de la démarche. Si votre projet est sélectionné, il sera présenté aux membres financeurs du CCAH pour une recherche de fonds.

Quels sont les critères d’appréciation des projets ?

Chaque chargé de projet du CCAH se déplace sur le terrain pour rencontrer le porteur de projet et s’imprégner du contexte et des enjeux locaux.
Par ailleurs, une vigilance particulière est accordée aux points suivants :
- l’inscription du projet dans une démarche d’inclusion,
- la qualité de l’accueil et de l’accompagnement des personnes,
- la pérennité économique du projet et la diversité des partenaires financiers,
- la prise en compte des besoins recensés sur le territoire,
- l’inscription dans une logique de partenariats avec les acteurs locaux,
- le caractère reproductible et/ou innovant du projet.

Dossiers de demande de subvention

Déposer un dossier de demande de subvention

Comment déposer un dossier de demande de subvention ?

Lire la suite

Projets financés

+ de 27 700 000 €

Montant des subventions en 2019 pour 122 projets soutenus par les membres du CCAH

Sélectionner un ou plusieurs critères :

Vous pouvez consulter les fiches des projets soutenus par les membres du CCAH depuis 2009

Maison Saint Colomban

Fédération Sainte Jeanne de Valois - 22

Le projet « Maison Saint Colomban » est un habitat inclusif porté par l’association Noroît Handicap, dont l’objet est de gérer le projet d’ouverture de la Maison, puis par la suite, l’intermédiation locative. Cette association est affiliée à la Fédération Sainte Jeanne de Valois, propriétaire de l’habitat via sa propre SCI, qui apporte également son soutien dans l’ingénierie de projet. L’habitat inclusif est composé de 10 logements, sous forme de colocation, au cœur de la commune de Pleudihen-sur-Rance dans les Côtes d’Armor. Le responsable de la maison et les animateurs seront en charge de la mise en œuvre du projet de vie sociale et partagée, ainsi que la coordination des professionnels de l’aide et du soin, intervenant sur les temps clefs de la journée. La Maison Saint Colomban complète l’offre territoriale en matière d’habitat inclusif, à destination des jeunes en situation de handicap mental, issues du domicile ou en rupture de parcours. Grâce aux partenariats avec les acteurs du territoire et la reconnaissance d’habitat inclusif délivrée par le Conseil Départemental, ce projet propose une réponse novatrice pour accompagner les personnes en situation de handicap et leurs proches, afin de vivre en milieu ordinaire. De plus, une attention spécifique est portée sur l’insertion sociale des colocataires afin de favoriser leur inclusion au sein de la société, en tissant un lien fort avec l'environnement local. Répondant pleinement aux besoins actuels des jeunes en situation de handicap, plusieurs Maisons sont à l’étude sur d’autres départements.

Lire la suite

Création d'un pole "Handicap Psychique de l'Indre"

UGECAM Centre ALPC - 36

L'UGECAM Centre intervient dans les champs sanitaire et médico-social pour des personnes en situation de handicap comme pour des personnes âgées. À travers la gestion de ses 11 établissements et services, l’UGECAM Centre accompagne plus de 600 personnes tout au long de la vie. La Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de l’Indre et le Service d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) sont spécialisés dans l’accompagnement des personnes souffrant de troubles psychiques et vivant avec un handicap, ce qui représente actuellement 41 personnes, dont 72% ont plus de 40 ans. Depuis 2009, la MAS est implantée à Saint-Maur dans un site psychiatrique sanitaire, le Pôle de Psychiatrie pour Adultes du Centre Hospitalier de Châteauroux. Afin d’améliorer les conditions d’accueil des personnes en situation de handicap, de leurs familles et des partenaires, de fluidifier la communication et les liens avec les professionnels médicaux et de contribuer à la déstigmatisation des personnes en situation de handicap psychique, l’UGECAM a décidé développer un projet de création d’un pôle Handicap Psychique sur Châteauroux. À travers la relocalisation de la MAS et la construction d’un bâtiment neuf regroupant les 2 structures, c’est une réponse efficace qui sera apportée aux bénéficiaires. Il permettra de garantir un meilleur accompagnement, individualisé, modulable en fonction des situations et attentes, dans un lieu adapté, ouvert et non stigmatisant.

Lire la suite

Extension MAS le Perthuis / APAJH17

APAJH 17 - 17

L’APAJH 17, située à la Rochelle, est l’antenne de la Fédération APAJH en Charente Maritime. Créée en 1998, l’APAJH 17 gère de nombreux établissements et services médico-sociaux dont la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) du Perthuis, lieu de vie pour 70 personnes polyhandicapées ayant besoin d’une surveillance et de soins constants. La MAS propose également un accueil de jour entre 9h et 17h, du lundi au vendredi pour 10 personnes. Parce que la MAS du Perthuis a développé une expertise dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap souffrant de maladie neurodégénérative comme la maladie de Chorée de Huntington, elle s’est vue accorder par l’ARS 10 places supplémentaires (8 place en internat et 2 places en accueil de jour) portant ainsi sa capacité totale à 90 personnes. L’accueil de 10 nouveaux adultes atteints de maladie neurodégénératives contraint la MAS à construire une extension au bâtiment actuel. Les nouveaux résidents qui requièrent un accompagnement lourd et complexe s’apparentant à un accompagnement en fin de vie, seront toutefois répartis sur l’ensemble des unités pour éviter l’épuisement des professionnels.

Lire la suite

E@M Noisy le Grand

GAPAS - 93

L'association GAPAS a remporté un appel à projet de l’ARS de Seine-Saint-Denis et porte le projet de création d’Etablissement d'Accueil Médicalisé pour personnes porteuses de troubles du spectre autistique sévères à Noisy le Grand. L'association construit un nouveau bâtiment pour 35 adultes dont 6 sont également déficients visuels. Ces 35 places seront attribuées à un public actuellement sans solution et offriront une perspective de continuité de parcours, notamment à des personnes actuellement placées en Belgique. L'établissement proposera un hébergement permanent, un accueil temporaire en internat et un accueil de jour et travaillera en réseau avec deux équipes mobiles d’accompagnement et d’autres établissement du département afin de trouver aussi des solutions d’accompagnement pour les personnes qui n'y sont pas accueillies de façon pérenne. L’E@M de Noisy-le-Grand apporte une réponse innovante, avec une offre d’accueil modulaire et modulable et des méthodes d’accompagnement individualisées et tournées vers l’autonomie et l’inclusion. Il s’attachera à s’adapter non seulement aux besoins des personnes accueillies mais aussi à ceux des familles qui seront étroitement associées à l’accompagnement de leurs proches et pourront bénéficier d’un centre de ressources et de formation. En outre, l’accueil temporaire sera spécifiquement dédié à une offre de répit ponctuel pour les aidants de personnes porteuses de troubles du spectre autistique du département.

Lire la suite

Entreprise Adaptée ADASMS Les Rives Dervoises

ADASMS - 52

L’ADAMS (Association Dervoise d'Action Sociale et Médico-Sociale) œuvre depuis 1995 à l’accompagnement et à l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap dans le département de la Haute-Marne. Elle gère 7 établissements médico-sociaux ainsi qu’une Entreprise Adaptée, la SARL Les Rives Dervoises, qui produit depuis 2018 des légumes bio. Deux études de marchés menées par l’association ont témoigné de l’intérêt de développer l’activité de l’entreprise adaptée en construisant une légumerie et une cuisine centrale afin de transformer les légumes produits sur le site, en circuit court. L’entreprise adaptée sera associée pour ce projet au groupe Elite Restauration, spécialisé dans la livraison de repas à destination des établissements de santé, qui apportera son savoir-faire et sa clientèle. Grâce à ce projet, l’ADASMS souhaite embaucher d’ici 2025, 23 personnes supplémentaires dont 15 en situation de handicap, tout en améliorant l’accompagnement proposé à chacun (accompagnement à la retraite, validation des compétences, emploi accompagné en milieu ordinaire etc.). Conçue dans un esprit de développement durable, cette activité apportera également des impacts positifs en termes de dynamisation du territoire et de préservation de l’environnement.

Lire la suite

Restructuration de l’EA Adap'Entreprise

ADAPEI de L’Orne - 61

Le projet de réhabilitation de l’Entreprise Adaptée (EA) Adap’Entreprise 61 est un projet porté par l’ADAPEI de l’Orne, actrice régionale reconnue dans le champ médico-social, favorisant l’accès au travail pour chaque personne en situation de handicap. L’EA du site du Londeau accompagne 35 ETP, et est spécialisée dans les métiers de câblage depuis 10 ans. Afin de répondre à plusieurs besoins liés à la modernisation des postes de travail et à l’augmentation de la capacité de production, Adap’Entreprise souhaite réhabiliter un bâtiment appartenant à l’ADAPEI de l’Orne. Situé au cœur d’un pôle d’activité à Alençon, le projet consiste à réaménager le bâtiment pour répondre à une activité croissante. Le projet proposé permettra ainsi la création de 8 ETP sur l’atelier de câblage, avec des missions adaptées aux travailleurs handicapés vieillissants (moyenne d’âge : 48 ans). De plus, cette restructuration permettra d’améliorer les conditions de travail des ouvriers, avec des locaux et des équipements spécifiques adaptés au vieillissement de ce public. Par ailleurs, une Entreprise Adaptée de Travail Temporaire (EATT) sera créée sur le même site, une première sur le territoire Normand, dont la finalité est la mise en emploi des personnes en situation de handicap afin de réduire le taux de chômage.

Lire la suite

TOOLIB - Plateforme de services pour les besoins des PH

TOOLIB - 21

TOOLIB est une plateforme numérique articulée et pensée autour des besoins spécifiques des personnes en situation de handicap. L’objectif est de lever les principaux freins liés au manque d'adaptations au sein de notre société, pour voyager ou vivre de nouvelles expériences. Cette idée est née de l’expérience de l’un des fondateurs, dont la marraine, tétraplégique, qui rêve de retourner voir une partie de sa famille et les lieux de son enfance, sans pouvoir le faire, faute de réponses réellement adaptées. Avec le développement de TOOLIB, demain cette envie pourra devenir une réalité. Ainsi, les utilisateurs de TOOLIB pourront trouver un ensemble de solutions comprenant : • Des logements adaptés, mis en correspondance avec les besoins spécifiques de la personne • Des matériels adaptés, pour le sport, les loisirs, la santé et la vie quotidienne • Des véhicules adaptés • Des services adaptés (notamment un axe important lié à la mobilité pour les bénéficiaires) Le module/service « logement » a été finalisé, après une première phase de test concluante réalisé pendant la période estivale, de juin à août 2021. 500 logements ont pu être proposés à 2 800 utilisateurs. D’ici fin 2022, les autres modules seront également disponibles : l’accès à la pratique du sport ; la mise à disposition de matériel médical ou de matériel sportif et de loisirs et enfin une offre de mobilité avec des locations de véhicules adaptés en partenariat avec l’application Wheeliz. Grâce à cette offre de services, l’accès au voyage et à la mobilité sera rendu possible. À travers TOOLIB, c’est aussi une solution supplémentaire de répit aux aidants qui pourra être mise en avant.

Lire la suite

Extension de l'ESAT de Glomel

Association Hospitalière de Bretagne - 22

Le projet d’extension de l’ESAT de Glomel est un projet porté par l’Association Hospitalière de Bretagne, institution au service de la population dans les domaines de la santé, de l’accompagnement social et médico-social. Cet ESAT accompagne 80 ETP sur des activités de maraîchage en production biologique, d’entretien d’espaces verts et de production de combustibles de bûches. Afin de répondre à plusieurs besoins liés à l’accompagnement des personnes handicapées vieillissantes et à la pérennisation de l’activité économique du site, l’ESAT de Glomel a mené une réflexion sur le développement de ses activités, avec la création d’un atelier de sous-traitance de mise sous emballage, grâce à la construction d’une extension de l’ESAT. Situé au cœur d’un territoire rural, au sein de la ville de Glomel dans les Côtes d’Armor, le projet consiste en la création d’un atelier de travail avec zones de stockage dans un nouveau bâtiment de plain-pied. Le projet proposé permettra la création de 11 places de travail supplémentaires, déjà agrées mais non investies à ce jour par manque d’espace, mais également de proposer des activités adaptées aux travailleurs handicapés vieillissants (moyenne d’âge : 48 ans). De plus, cette nouvelle construction permettra d’améliorer les conditions de travail des ouvriers, avec des locaux et des postes de travail adaptés, favorisant ainsi la prévention en santé et l’accompagnement à l’autonomie des travailleurs de l’atelier.

Lire la suite

Maison d’Accueil Spécialisée du Pays de Montbéliard

Adapei du Doubs - 25

L’Adapei du Doubs accompagne dans le département 3 600 personnes en situation de handicap, de tous âges et dans tous les champs de leur vie. Elle réalise cette mission grâce à 2 000 professionnels œuvrant au sein de 67 établissements médico-sociaux. L’association gère à Seloncourt une Maison d’Accueil Spécialisée qui accompagne 48 adultes polyhandicapés, dont 40 en accueil permanent et 8 en accueil de jour. Cet établissement est hébergé dans des locaux vétustes situés en périphérie de la commune. Les locaux ne répondent plus aux besoins d'accessibilité, de confort et d'intimité, surtout pour les personnes en situation de vieillissement. Consciente de cet état de fait, l’Adapei a acheté un nouveau terrain en centre-ville, à Montbéliard, afin de reconstruire la MAS au cœur de la cité. Les nouveaux bâtiments permettront d’augmenter la capacité d’accueil de 48 à 53 personnes tout en proposant un accompagnement adapté au vieillissement d’une majorité d’entre elles, notamment en matière de rythme de vie. Par l’emplacement central du nouveau site, sa proximité avec d’autres pôles de l’association et les moyens techniques mis à disposition, les personnes en situation de handicap accueillies pourront également accroître leur inclusion dans la cité.

Lire la suite

Habitat Inclusif du Perche

APHP - 41

L’APHP (Association pour Personnes Handicapées du Perche) s’est donné pour mission de répondre aux besoins des adultes en situation de handicap. Pour cela, elle propose une diversité d’accompagnements à travers la création et la gestion de 5 services et établissements. Elle porte aujourd’hui un projet d’habitat inclusif sur un territoire rural. Il s’agit de proposer 20 logements individuels et un espace de vie collectif pour des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique et aux séniors, afin qu'elles puissent garder pleinement leur autonomie. Le projet est situé sur la commune de Cormenon, à proximité du centre-ville de Mondoubleau où les locataires pourront trouver un ensemble de commodités (marché, pharmacie, maison médicale, restaurant...) en se déplaçant à pied. Il s'agit d'un lieu qui se veut ouvert vers l'extérieur afin d'insérer pleinement les habitants à la vie de la cité. Avec 11 personnes sur 22 habitants de plus de 40 ans, ces personnes handicapées vieillissantes et séniors bénéficieront de logements neufs, avec un projet de vie sociale et partagée favorisant le vivre ensemble, avec l’appui d’un maillage de ressources du droit commun et des secteurs sanitaires et médico-sociaux.

Lire la suite

Accueil de loisirs inclusif SARAH

Association S.A.R.A.H - 70

L’association S.A.R.A.H (Soins-Activités-Répit-Adaptés-Handicap) a été créée en 2020 pour porter un projet de solution d'accès aux soins de rééducation et paramédicaux pour les enfants en situation de handicap (3-12 ans), couplée avec une offre de répit pour les familles, en milieu rural. L'association souhaite ouvrir à Montboillon (village situé à 20 km de Besançon) un lieu d’accueil pour les enfants en situation de handicap - présentant notamment des troubles neurodéveloppementaux- et leurs parents. Ce lieu rassemblera en premier lieu des professionnels paramédicaux, (psychologues, kinésithérapeutes, orthophoniste...) et proposera d’autre part, un accueil loisirs et garde d'enfants pour offrir un temps de répit aux parents pendant les consultations. L’espace d'accueil de loisirs inclusif (agréé et subventionné par la CAF) accueillera 10 enfants en situation de handicap (pendant ou après les consultations) avec d’autres enfants de la micro-crèche voisine ou résidant dans le village. Ils bénéficieront aussi de la présence de personnes âgées, une fois par semaine, faisant de S.A.R.A.H un espace d'inclusion et de lien intergénérationnel.

Lire la suite

L’ESAT James Marangé

Fédération APAJH - 52

La Fédération APAJH gère en Haute-Marne de nombreux établissements et services médico-sociaux destinés à accompagner les personnes en situation de handicap à tous âges et dans tous les champs de leur vie. A Froncles, l’association gère l’ESAT James Marangé où 86 personnes en situation de handicap travaillent sur le même site au sein de 6 activités différentes : fabrication de palettes, menuiserie, sous-traitance industrielle, espaces verts, recyclerie et apiculture. Les deux dernières ont été créées récemment pour permettre de proposer des activités plus valorisantes pour les travailleurs et prendre en compte leur vieillissement. Actuellement, le site de Froncles, vétuste et d’une superficie restreinte, ne permet pas d’accueillir ces activités dans de bonnes conditions. De plus, la situation géographique de l’endroit l’isole et ne facilite pas les dynamiques d’inclusion, qu’il s’agisse de rencontre avec les clients ou avec les entreprises du milieu ordinaire qui pourraient faire appel aux compétences de certains travailleurs. Enfin, le site actuel est très excentré du lieu d’habitation de la majorité des travailleurs, qui doivent gérer un rythme fatigant à cause de temps de trajet importants. C’est pour remédier à cette situation que l’APAJH 52 souhaite relocaliser l’ensemble des activités de l’ESAT James Marangé, à l’exception de la fabrication de palettes, sur un nouveau terrain à Chaumont dont elle vient de faire l’acquisition. Elle y construira 2 bâtiments qui permettront d’améliorer le quotidien des travailleurs et la valorisation de leur travail, tout en assurant la pérennité économique de la structure.

Lire la suite

Habitat regroupé et SAVS renforcé

Association Le Colombier La Blégnière - 42

Afin de répondre à la perte d’autonomie de personnes handicapées vieillissantes, l’association Le Colombier La Blegniere, basée sur le département de La Loire, entend répondre à ces nouveaux besoins par une proposition d’habitat. La construction de 7 logements en habitat de type regroupé sera la première et la seule solution d’hébergement pour personnes handicapées sur ce territoire très rural de Saint Germain Laval, offrant ainsi une véritable alternative à des orientations inadéquates ou prématurées dans des EHPAD. Avec ce projet l’association participera au maintien de l’autonomie de personnes handicapées mentales ou psychiques vieillissantes. L’ancienne école municipale sera rénovée pour y construire les logements totalement autonomes, ainsi qu’une salle d’activité commune. Le bâtiment accueillera à l’étage les nouveaux bureaux du Service d’Accompagnement à la vie Sociale (SAVS) – avec un accès différencié et indépendant des logements – permettant un accompagnement de proximité et de qualité des locataires, d’autant plus que le service sera à cet effet renforcé de 2,4 ETP. La rénovation de l’école a été préférée à la démolition puis à la reconstruction de logements pour des raisons énergétiques et environnementales mais aussi patrimoniale et culturelle ; l’école – de type « Jules Ferry » faisant partie intégrante de l’histoire et du paysage de la commune. Son implantation en centre-bourg permet une inclusion réelle des personnes au cœur de la cité, d’autant plus importante que de nombreuses activités sont proposés avec des bénévoles et des associations extérieures.

Lire la suite

L'Envolée de la Chrysalide

L'Envolée de la Chrysalide - 44

Le projet de l’Envolée de la Chrysalide est un projet porté par l’association du même nom, engagée pour l’inclusion des personnes en situation de handicap. Déjà porteuse d’un projet nommé La Chrysalide de l’Etre, l’association est à l’origine de la création d’une école accueillant des jeunes de 11 à 25 ans en situation de handicap sans solution en milieu scolaire ou en établissement médico-social. Dans le prolongement de ce projet et afin de répondre aux besoins d’accompagnement de ces jeunes dans leur projet de vie d’adultes autonomes, l’association l’Envolée de la Chrysalide souhaite poursuivre cette dynamique et favoriser l’inclusion de jeunes adultes en situation de handicap dans la société sous toutes ses formes, au travers d’une vie professionnelle, d’une vie sociale, d’une vie culturelle, au sein de leur propre logement. À partir d’un projet de réhabilitation d’un ancien hôtel - restaurant situé en cœur de ville à Saint-Nazaire, réparti sur 5 niveaux, le nouveau projet sera constitué de plusieurs activités : un habitat inclusif à destination de jeunes en situation de handicap, de personnes âgées et d’étudiants ; un lieu de travail avec un restaurant et une boutique de décoration dont seront salariés les jeunes adultes en situation de handicap et un lieu de rencontre avec une salle de séminaire et de spectacle. Ce projet constitue une nouvelle offre d’accompagnement plus globale à destination des jeunes adultes en situation de handicap, aujourd’hui sans solution.

Lire la suite

Création d'un Etablissement d'Accueil Médicalisé et d'une Unité de Répit

Association ORSAC - 01

L’association Orsac porte le projet de création de l’Établissement d’Accueil Médicalisé d’Orcet et d’une Unité de répit sur le plateau de Hauteville dans le département de l’Ain (01) par la réhabilitation et l’extension d’un bâtiment appartenant à l’association. La nouvelle structure a obtenu les agréments de l’ARS et du Conseil Départemental pour l’accueil de 54 personnes dont 10 places en Unité de Répit. L’établissement accueillera trois types de publics : des personnes en situation de handicap psychique, des personnes cérébrolésées et des personnes atteintes d’encéphalopathologie d’origine alcoolique ou toxicologique, de type syndrome de Korsakoff. Le projet d’établissement sera orienté nature, activités sportives adaptées, loisirs et culture, s’appuyant ainsi sur les potentiels du territoire (Plateau d’Hauteville-Lompnes, Bugey) au sud du Jura. Cet établissement répond ainsi à de forts besoins compte tenu du manque de réponses sur le département : maintien par défaut et au long cours en milieu hospitalier (Soins de Suite et de Réadaptations ou psychiatriques), orientations vers des structures inadéquates de type EHPAD et dans certains cas des situations de risque de maltraitance à domicile ou en foyer. Il permettra à des personnes de recevoir les soins requis par leur état de santé dans un lieu adapté et vu comme transitoire vers d’autres réponses, notamment l’habitat adapté et accompagné ou en préparation de l’entrée en EHPAD. L’Unité de répit, quant à elle, permettra d’accueillir temporairement des personnes en situation de handicap et ainsi venir en soutien des proches aidants.

Lire la suite

Restaurant ESAT du Prat

Adapei du Morbihan-Les papillons blancs - 56

Le restaurant de l’ESAT du Prat est un projet porté par l’ADAPEI du Morbihan, actrice régionale reconnue dans le champ médico-social, favorisant l’accès au travail pour chaque personne en situation de handicap. Afin de répondre aux besoins de développement d’activités économiques et à l’intérêt majeur des travailleurs d’ESAT aux métiers de la restauration, l’ESAT du Prat a mené une réflexion sur l’évolution de ses activités, avec la restructuration de deux espaces sur le site de l’ESAT (partie administrative et atelier de menuiserie) pour construire le restaurant. Situé au cœur d’une zone d’activité importante sur la ville de Vannes, une équipe de 8 travailleurs proposera des prestations de restauration diversifiées (repas sur place, à emporter, snacking et livraison) à destination des travailleurs de l’ESAT du Prat et des entreprises à proximité. Le projet proposé permettra de développer de nouvelles compétences techniques pour les travailleurs, dans un contexte favorisant le lien avec le milieu ordinaire. De plus, ce dernier sera un support de formation et de stages pour les jeunes issus d’autres entités (IME/ESAT/ULIS/SAVS, etc.) du territoire. Ce restaurant constitue une nouvelle offre commerciale pour l’ESAT, proposant ainsi une diversification des activités et une ouverture vers de nouveaux partenariats.

Lire la suite

Construction de l'ESAT de l'Isle aux Bois

ACPEI (Association Châlonnaise de Parents et Amis de Personnes Déficientes Intellectuelles et/ou Autistes) - 51

L’ESAT de l’Isle aux bois accueille 145 travailleurs porteurs de déficience intellectuelle, dont 57 âgées de plus de 40 ans. Afin de prendre en compte le vieillissement de ses travailleurs mais également de dynamiser ses activités en se recentrant sur des secteurs plus attractifs et plus porteurs, l’ACPEI (Association Châlonnaise de Parents et Amis de Personnes Déficientes Intellectuelles et/ou Autistes), gestionnaire de l’établissement, a décidé de reconstruire l’ESAT sur un nouveau site à Châlons-en-Champagne. Le nouveau bâtiment regroupera les 3 sites actuels de production. Cette reconstruction permettra de moderniser l’outil de production et sera l’occasion de diversifier les activités, afin d’offrir aux travailleurs de nouvelles opportunités de formation et d’orientation vers des métiers plus attractifs (accueil, service, cuisine, restauration) et de favoriser leur professionnalisation. La création d'une grande cuisine centrale, qui fait partie de ces nouvelles activités répond par ailleurs aux besoins en restauration collective recensés sur le territoire; un nouveau restaurant en self-service sera ouvert aux salariés des entreprises avoisinantes et l’ouverture à la location de salles de formation et de séminaire permettra de développer des activités d’accueil et de services de plateaux repas. Enfin, l’ESAT pourra dédier un véritable espace dans ses nouveaux locaux à la section d’accompagnement « temps aménagé » ; cette section a pour objectif de prévenir et anticiper les effets du vieillissement mais également de préparer les personnes à leur prochain départ en retraite : un dispositif qui concernera une cinquantaine de travailleurs.

Lire la suite

Habitat Inclusif "Chez moi, c'est mon choix"

AAASPPI - 59

L'association AAASPPI accompagne les personnes déficientes intellectuelles au sein de 2 foyers de Vie situés dans le département du Nord. Pour développer son offre d'hébergement, l'association a pour projet la création d'un habitat solidaire de 8 logements, intergénérationnel et inclusif en centre-ville de Douai. La mixité des publics est un aspect essentiel du projet. L’habitat accueillera à la fois des personnes en situation de handicap vieillissantes, des travailleurs d’ESAT ou d’Entreprise Adaptée, des jeunes adultes sans solutions relevant de l’amendement Creton et des adultes hébergées au domicile parental, formulant le souhait d’une vie en autonomie au regard d’une situation dégradée de l’aidant. Avant d’intégrer l’habitat partagé, une préparation à l'autonomie, notamment pour ceux qui vivaient en foyer, sera assurée par l’association. Une fois installés dans leurs logements, les habitants pourront évidemment compter sur la présence d’une maîtresse de maison en charge des aspects logistiques liés au bon fonctionnement du lieu. Un éducateur spécialisé, salarié de l’association sera présent chaque jour pour proposer, adapter et coordonner les différentes activités en fonction des besoins exprimés par les résidents, en cohérence avec leurs capacités. Il pourra pour cela s’appuyer sur un solide réseau de partenaires locaux pour mettre en place des activités extérieures individuelles et collectives en fonction du projet de vie de chacun. L’ensemble des personnes accueillies relevant de la PCH, la mutualisation permettra l’intervention de professionnels de soins et d’auxiliaires de vie pour assurer Les actes de la vie quotidienne qui ne pourraient pas être réalisés seuls par les habitants.

Lire la suite

Les Moulédas

AGAPEI 13 NO - 13

L’Agapei 13 Nord-Ouest est née en 2016 de la fusion entre les Œuvres des Papillons Blancs de Salon-de-Provence et la Chrysalide d’Arles. Elle gère depuis lors 9 établissements dans le nord-ouest du département des Bouches-du-Rhône, visant à accompagner les personnes en situation de handicap mental dans toutes les étapes de leur vie. À Salon-de-Provence, l’association possède un site, Les Moulédas, qui réunit un Institut Médico-Educatif, un ESAT, une Entreprise Adaptée et un Foyer d’Accueil Médicalisé. L’Agapei 13 Nord-Ouest souhaite réorganiser l’ensemble des activités du site (reconstruction et réhabilitation des bâtiments existants) afin d’optimiser le parcours des personnes accueillies tout au long de leur vie. Cette restructuration de l’offre et des modalités d’accompagnement, soutenue par l’ARS, vise à améliorer le quotidien des personnes afin de faciliter leur insertion professionnelle, s’adapter à leur vieillissement et favoriser leur inclusion en milieu ordinaire. A ce titre, une partie de l’accompagnement proposé ne sera plus réalisée sur le site des Moulédas mais au cœur de la ville de Salon-de-Provence, au sein d’espaces en milieu ouvert (la mairie prêtera notamment une villa à l’association). Les travaux menés sur le site permettront à la fois de créer de nouveaux ateliers de formation pour l’IMPro, de faciliter le travail des personnes handicapées vieillissantes au sein de l’ESAT, et d’augmenter la production de l’Entreprise Adaptée ainsi que la valorisation du travail réalisé.

Lire la suite

Habitat inclusif pour personnes cérébrolésées à Valenciennes

Association La Vie Devant Soi - 59

L’association La Vie Devant Soi a été créée en 2005, pour accompagner le parcours de vie des personnes vulnérables dans le département du Nord. Elle gère depuis 2010 un Foyer d’Accueil Médicalisé à destination des personnes cérébrolésées d’une capacité d’accueil de 40 places. L’association accompagne également à la vie en milieu ordinaire les personnes accueillies qui en font la demande. Pour proposer des solutions concrètes à ces personnes, La Vie Devant Soi développe depuis 2019 une offre d’Habitats Partagés et Accompagnés (HAPA). A l’heure actuelle, 3 habitats de ce type existent déjà à Lomme, Capinghem et Valenciennes, accueillant un total de 17 personnes cérébrolésées. L’association souhaite en créer un nouveau en cœur de ville à Valenciennes, qui aura la particularité de proposer une mixité intéressante entre 5 personnes âgées et 5 personnes handicapées vieillissantes cérébrolésées. Un étudiant recruté par l’association Générations et Cultures (spécialisée dans la thématique de la préservation du lien social pour les aînés) logera également au sein de l’habitat, conférant ainsi un caractère intergénérationnel à ce projet. Cet habitat occupera le rez-de-chaussée d’un immeuble de 3 étages en cours de construction dont les autres logements seront ouverts à l’accession à la propriété par des personnes morales ou physiques, offrant une inclusion sociale totale aux personnes vivant dans l’habitat inclusif.

Lire la suite